Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 09:59

otage.jpg

Une nouvelle comédie de Franck DUARTE, dont j'avais déjà vu plusieurs opus, comme "Tout sur tout et son contraire", ou "Tri(s) Sélectif(s), entre autres.

C'est drôle, cela va vite, c'est bien rythmé, la salle rit.

Trois comédiens sympathiques. L'auteur, qui a également fait la mise en scène et qui est la parfaite illustration de ceux qui sont passés par les Cours Périmony, véritable vivier de talents.

La Comédie des 3 Bornes est souvent la première marche d'un vrai succès, cela devrait être le cas de cette farce joyeuse. Bravo à Nicolas Lumbreras et à son équipe.

Pierre-Louis JOZAN, est très à l'aise dans ce rôle, on a le sentiment qu'il prend beaucoup de plaisir à le jouer.

Alix VALROFF, c'était la "mademoiselle Eglantine" de "Tout sur Tout, et...". Elle joue ici une co-locataire enceinte, presque à terme, et elle est épatante.

Une comédie qui vous fera passer un très bon moment, alors n'hésitez pas!

 

 

 

Durée: 1H05

Du mercredi au samedi à 20H15

 

 

Comédie des 3 Bornes

01 43 57 68 29

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 09:51

_k-ericantoine_casinodeparis.jpg

En première partie, un trop court passage de l'humoriste, Aurélia Decker.

Après l'entracte, Eric ANTOINE a mis les petits plats dans les grands, et ce MYSTERIC n'a plus rien de commun avec le spectacle qu'il proposait, il y a peu au Petit-Montparnasse, où il jouait à guichet fermé.

Ce show au Casino de Paris est une vraie réussite. Le public ne s'y est pas trompé, la salle était pleine ce soir et les gens, à la sortie, avaient l'air réjoui de ceux qui viennent de passer une bonne soirée.

Calista, la compagne et partenaire de l'artiste interprète toujours le personnage du troublant "Bernard", mais on découvre qu'elle a bien d'autres talents.

Ne boudez pas votre plaisir, comme aime à le dire Viginie Lemoine, et ne manquez pas l'une des prochaines représentations.

Eric Antoine, est au Casino de Paris jusqu'au 14 juillet 2012.

 

 

Du 03 au 14 Juillet 2012

Durée: 1H45

 

Casino de Paris

01 49 95 22 22

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 22:12

dis-moi-oui.jpg

Une pièce de Louis-Michel COLLA, mise en scène par Etienne de BALASY. Un apprenti cambrioleur, qui aurait mieux fait de rester couché, en ce petit matin d'un mois d'août parisien.

Cette comédie est interprétée par de bien joyeux comédiens.

Angélique THOMAS joue en alternance avec Noémie ELBAZ, qui était ce soir sur scène, alors que son époux, Davy SARDOU, joue dans "L'Alouette" de Jean ANOUILH, avec Sara GIRAUDEAU, juste en face au Théâtre Montparnasse.

Julie VICTOR. J'avais été charmé par son "One Musical Show", en mai 2011 au Théâtre du Petit Saint-Martin.

Je disais alors: "C'est une heureuse découverte, je brûle déjà de la revoir". C'est chose faite.

Jean-Baptiste MARTIN, l'un des fils de Jacques MARTIN. je l'avais trouvé épatant dans "Les Vacances de Josépha", au Théâtre Rive-Gauche, avec sa maman, Danièle EVENOU et l'excellente Julia DUCHAUSSOY.(La fille de Michel).

Eric LAUGERIAS,  l'une des plus fidèles "Grosses Têtes" de Philippe Bouvard et un bon comédien que j'avais applaudi dans "Le Nombril", avec Francis Perrin, la dernière mise en scène du talentueux Michel FAGADAU.

 

Un sympathique spectacle, Laugerias en fait des tonnes, et m'est avis qu'il déborde quelque peu sur l'horaire. J'ai surpris un aparté de Julie Victor: "C'est quand tu veux!", à l'adresse de ce bon Eric, qui nous la rejoue façon Jean Lefebvre.

Une comédie pour l'été !

 

 

 

Du mardi au  samedi à 19H30

Et matinée le samedi à 16H30

 

 

Théâtre de la Gaîté Montparnasse

01 43 20 60 56

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 00:08

La-pitie-dangereuse.jpg

En 1913, dans une petite ville de garnison autrichienne, un modeste lieutenant de cavalerie fait connaissance de la famille Keskesfalva, de riches notables dont la fille Edith est paralysée.

Pris de pitié pour elle, le jeune officier lui tient compagnie et la visite plus souvent, qu'à son tour.

Elle en tombe follement amoureuse, il n'a rien vu, rien compris, et a d'autres desseins.

Ce n'était pas évident de prendre le risque de faire une adaptation théâtrale de ce roman de Stefan Sweig, que lui-même considérait comme son oeuvre romanesque la plus aboutie.

Elodie MENANT a fait un superbe travail. Et, c'est elle qui interprète Edith,  nous découvrons une comédienne de vrai grand talent, doublée d'une jeune femme cultivée, qui donne le ton, le trouble, tout au long de la pièce...

Roger MIREMONT, est de l'affiche. Un bon comédien, dont on connaît nombre de petits rôles dans des films légers à vocation comique. C'est injuste, il mérite mieux que cela.

La mise en scène est de Stéphane Olivié-Besson.

En alternance, les comédiens sont: Arnaud DENISSEL, Maxime BAILLEUL, (Il était ce soir le Lieutenant. Par moment, force est de penser que le texte et l'action datent, on pouffe parfois, dans la salle. On ne comprend rien au suicide du Lieutenant, par arme à feu, qui reprend vie, pour revenir décoré, à la fin de la guerre)... David Salles, Salima Glamine, Alice Pehlivanyan.

 

L'interprétation de Elodie MENANT est éblouissante, elle fait vivre cette pièce, la rend convaincante, et lui restitue son émotion originelle..

Les costumes sont de Charlotte Winter et de Cécile Choumilloff. Les décors de Linda Perez. Des lumières de Olivier Drouot, (il y avait mieux à faire).

Il y a une illustration sonore, dont je ne sais rien, mais qui est très présente et accentue la dramaturgie des tableaux successifs.

 

Durée: 1H20

Tiré du roman "LA PITIE DANGEREUSE" (Ungeduld des Herzens), écrit en 1939.

Dans l'espace qui mène au Théâtre Rouge du Lucernaire, une cimaise des planches originales d'une BD "Les derniers Jours de Stefan Sweig", de Guillaume Sorel, Editions Casterman.

Stefan_Zweig2.png

Stefan Sweig

 

Du mardi au samedi à 21H30

Jusqu'au 30 septembre 2012

 

 

Théatre LE LUCERNAIRE

www.lucernaire.fr

01 42 22 26 50


Partager cet article
Repost0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:35

1337677857_affiche_oleanna_150.jpg

Le chef d'oeuvre de David Mamet, dans une adaptation française de Pierre Laville.

La mise en scène est signée Patrick Roldez.

Une pièce à tiroirs, sur les contradictions et les dérives de notre société. Un huis clos brillant et très bien joué par Marie THOMAS, dans le rôle de l'étudiante et David SEIGNEUR, dans celui du professeur. Quel brio !

Nous sommes sous le charme des deux interprètes, ils nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.

Le théâtre Rouge du Lucernaire est l'écrin idéal pour cette intelligente production de la Compagine de l'eau qui dort.

 

 

Durée: 1H10

Du mardi au samedi à 20H00

 

Théâtre LE LUCERNAIRE

www.lucernaire.fr

01 42 22 26 50

Partager cet article
Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 21:02

Les-amants-de-seville.jpg

Une belle aventure que ce spectacle, faire participer des autistes  à cette distribution et leur donner de beaux rôles. J'imagine le plaisir qu'ils doivent ressentir, et la fierté de leurs familles.

Alors, il faut rester dans l'émotion, pour se concentrer, et suivre une prestation, qui n'est pas forcément celle que l'on attendait. Qu'importe, c'est un bel encouragement, pour faire avancer l'image d'un tel handicap, dont on donne ici une une véritable preuve de confiance.

Une excellente interprétation, à la guitare et au chant Flamenco de Paco El Lobo.

Superbe participation de l'ensemble Calliopée et de la Chorale d'Al, ainsi que le Groupe Vocal "Fleur de Voix".

 

Une fois de plus, Mélissandre de Serres a imaginé et réalisé de magnifiques costumes.

 

 

Du mardi au  samedi à 20H30

Matinée le dimanche à 16H00

 

 

Durée: 2H00 (avec entracte)

 

 

LE MONTFORT

01 56 08 33 88

Partager cet article
Repost0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 00:00

Guybet.jpegUne pièce qui a été jouée en 2011, en tournée et qui vient se poser à Paris, au Théâtre de la Renaissance pour 60 représentations exceptionnelles.

Une oeuvre commune du regretté Gérard RINALDI et de Sylvie LOEILLET, qui est sur scène.

Une piquante jeune femme, (Actor's Stdio de John Stasberg et l'éblouissant Cours Perimony). Personnage récurrent de "Caméra Café". On sent qu'elle se régale à jouer cette pièce qui doit lui tenir à coeur, et elle nous fait passer un bon moment.

Charles CLEMENT, je l'avais déjà vu dans "Le Dindon", il faisait rire et il est excellent dans "Chambres d'Hôtes".

Christophe LEMOINE, une "Star" du doublage, et cela aurait été dommage de ne pas le voir sur scène, il est tonique, surprenant et il vampirise la scène, à merveille !

Anaïs NYL, était troublante dans "Mon co-locataire est une garce". C'est une artiste aux talents multiples, elle a fait de nombreuses apparitions à la télévision.

Henri GUYBET, toute le monde le connaît, personne n'a oublié "Salomon", le chauffeur juif de Louis de Funès dans Rabbi Jabob, ou "Tassin", dans la série des 7ème Compagnie, de Robert Lamoureux.. Et tant d'autres rôles, notamment avec Georges Lautner. Tout cela a fait de lui, un comédien tant aimé de tous les français.

C'est un véritable plaisir, que de le retrouver sur une scène de théâtre.

 

La mise en scène est de Eric CIVANYAN, qui a aussi signé - récemment - celles de "Lady Oscar" avec Amanda Lear et "Piège à Matignon", la pièce du journaliste Jean-Pierre Pernault.

 

 

60 représentations, depuis le 6 juin 2012

Du      mercredi     au samedi à 20H30

Matinée également le samedi  à 17H00

 

 

Théâtre de la Renaissance

01 42 08 18 50

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 23:16

fluer_chien_dans_ma_vie-page001.jpeg

"Un chien dans ma vie" est une comédie romantique, psychanalytique, de Sophie Guiter qui joue le rôle de La Vétérinaire.

La mise en scène est de Nathalie Boutefeu, sutout connue comme une comédienne très douée, avec une belle écriture, elle a reçu en 2009, le Grand Prix du Meilleur Scénariste, pour le film "Des Bonnes".

Thierry Gibault, joue le rôle du Chien.

Cette bête sympathique se présente un soir à la SPA, pour rechercher son maître, qui l'a perdu, au cours d'un jeu, dans une forêt... Il n'a pas encore tout compris de la nature humaine.

Thierry est un excellent comédien, beaucoup de théâtre dans son parcours, et de la télévision, et du cinéma.

Un joli timbre de voix, un bel interprète. Un vrai talent !!!

Sophie Guiter, est auteur, interprète au cinéma, une comédienne avec une solide formation théâtrale.

Une artiste multi-cartes, qui écrit fort bien, et aborde avec succès toutes les formes d'expression.


Création sonore: François Olivier

Création Lumière: Eric Rossi

Création costume: Carole Gérard

 

 

Dessin de l'affiche: Jean-Marc Heran

 

Du 07 Juin au 01 Juillet 2012

Du Jeudi au samedi à 20H00

Le Dimanche à 17H00

 

Théâtre LE GRAND PARQUET

01 40  05 01 50

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 00:11

13-a-table.jpg

Une comédie inusable de Marc-Gilbert Sauvageon, revisitée et mise en scène par Pierre PALMADE.

Hier soir, en revenant de La Cigale, je suis passé devant le Théâtre

Saint-Georges, et je me suis dit qu'il y avait belle affluence à la sortie de ce Théâtre.

De fait, ce soir la salle était pleine. Ce n'était pas une générale, et pourtant nombre de comédiens ou de personnalités du spectacle étaient dans la salle.

Je me suis retrouvé à côté de Grégoire Colard, rédacteur en Chef de Celebrity, et omniprésent actuellement dans les médias, pour les hommages à Michel Berger, dont il fut l'attaché de presse.

J'ai croisé David Bacci, applaudi récemment au Réservoir, et dont l'album vient de sortir.

J'ai eu  plaisir à bavarder, une fois de plus,  avec Roland Perez, l'une des voix et aussi l'avocat de Europe 1.

Marthe Mercadier, créatrice du rôle (4000 représentations), avait fait le déplacement pour voir cette pièce, transformée à la façon Gay. Elle a été ovationnée par toute la salle, et on la sentait heureuse de monter sur scène, saluer le public.

Une belle distribution: Pascal Monge, un comédien passé par Les Cours Périmony, qui a ensuite hésité entre deux casquettes. Il a fait Classe au Centre de la Rue Blanche, pour la Comédie et la Régie.

C'est pour cela que son visage sympathique est familier à tous ceux qui fréquentent régulièrement le Théâtre Saint-Georges, c'est lui qui fait merveille au contrôle.

Benjamin Gauthier, en parfait majordome, Yann Papin, Joffrey Platel, la volcanique et talentueuse Teresa Ovidio.

Christophe Canard, responsable de mise en scène de pièces à succès, "Comme ils disent" avec Pascal Rocher, lequel fait maintenant partie des "Kicekafessa", mis en scène - également - par Christophe. Je l'avais déjà vu en tant que comédien dans "Ca s'en va et ça revient", mis en scène par Nassima Benchicou.

Camille Cottin, encore une "Perimony", (Aucun Cours n'a jamais fourni autant de talents).

Elle m'avait séduit dans LE GRAND JOUR, du sympathique Vincent Azé. Elle est craquante, dans ce "réveillon", et joue "très juste".


Jean LEDUC, il s'inspire à la fois de Louis de Funès, Jean le Poulain, Michel Roux ou encore Robert Hirsch.

On sent le travail, la somme de texte apprise. Il ne ménage ni sa peine, ni ses efforts. Il fait rire, de l'orchestre au balcon.

Il était excellent dans "Le Comique" de Pierre Palmade, et très drôle dans les deux épisodes du "Grand Restaurant", sur France 2.

Il lui manque encore un peu d'habitude, d'évolution sur scène à gérer un premier rôle. Il va souvent trop vite, oublie des "temps" et rate quelques effets.

Mais l'homme a du talent, il va prendre de la bouteille, et cette pièce va être le succès de l'Eté 2012.

 

Une bien agréable soirée, un Théâtre où il va devenir difficile de trouver des places...

 

 

Durée: 1H50

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée   le  samedi à 17H00

 

 

Théâtre Saint-Georges

01 48 78 63 47

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 00:20

Garnier.jpg

J'ai assisté ce soir à l'explosion et à la reconnaissance du public de deux garçons que je vais applaudir, depuis longtemps.

Cela a commencé en 2008, au "Point-Virgule", et nous n'étions qu'une petite dizaine dans la salle.

Ensuite, nous devenions une quinzaine au "Funambule Montmartre", en 2009.

Nous étions beaucoup plus au Trévise en 2010, et la même année, le formidable succès de la pièce "A 2 lits du délit", avec Arthur Jugnot. Je suis allé la voir deux fois.

En 2011, au Théâtre Michel, la salle était totalement pleine et conquise d'avance.

Et ce soir, à la CIGALE, les galons obtenus sont ceux décernés aux artistes qui comptent. Une salle familiale, débordant de bonheur.

En étaient les témoins, la moitié du casting des humoristes révélés par l'émission de France 2, "On N'Demande qu'à en rire", et pour ne citer qu'eux: "Les LASCARS GAYS" et le sympathique Florent PEYRE.

Pierre Benguigui avait même fait le déplacement. Fidèle à sa réputation, il a menacé la délicieuse hôtesse qui nous accompagnait dans le carre VIP, de rebrousser chemin, mécontent des places restantes, arrivant pourtant au dernier moment.

Un autre est arrivé juste à temps, le chanteur Hervé Vilard, et lui n'a pas fait d'esclandre. Je regrette de ne pas avoir eu l'heur de trouver l'opportunité d'aller lui faire un petit coucou.

Il y avait ensuite une belle soirée de prévue, où je n'avais pas le temps d'aller.

Mais, je sais que ce soir, deux artistes sont - définitivement - des meilleurs. Charge à eux de le rester, c'est maintenant que la Carrière commence... M'est avis, que ce n'est pas fini !!!

 

Après ces deux soirées à la Cigale, ils seront en Avignon, et nous les retrouverons à la rentrée...

Partager cet article
Repost0