Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 00:37
PENSER QU'ON NE PENSE A RIEN, C'EST DEJÀ PENSER QUELQUE CHOSE...

Au départ, tout semble normal... Etrange, mais normal...

Et très vite, le non-sens s'installe, les répliques de l'absurde et la poésie des mots prend place.

L'auteur, c'est Pierre BENEZIT. Je le connaissais en tant que comédien, notamment dans le grand succès "EDMOND".

Il est aussi le metteur en Scène de cette comédie farceuse.

Pas étonnant d'y retrouver Olivier BROCHE, un "Deschiens" de légende, qui m'a fait beaucoup rire  récemment dans "Moi et François Mitterrand", à la Pépinière Théâtre.

Il est: Gérald.

Barbara, c'est Anne GIROUARD, l'inoubliable "Reine Guenièvre", de la série culte "Kaamelott". Une très bonne comédienne.

Paulbert: Vincent DEBOST, qui est excellent et qui a signé il y a peu, une belle Mise en Scène de "Fission" au Théâtre de la Reine-Blanche.

(Luc TREMBLAIS, joue en alternance le rôle de Gérald, les 13, 18, 20, 27 Janvier et les 2, 6, 8, et 10 Février)

Un théâtre de l'imaginaire farfelu, bien écrit, on se laisse emporter...

 

Scénographe: Pascal CROSNIER

Lumières: Julien CREPIN

 

Durée: 1H15

 

Jusqu'au 4 Mars 2018

 

Du Mardi au Samedi  à 19H15

Matinée le Dimanche à 15H00

 

THEÂTRE DE BELLE VILLE

01 48 06 72 34

 

 

Robert BONNARDOT

 

 

PENSER QU'ON NE PENSE A RIEN, C'EST DEJÀ PENSER QUELQUE CHOSE...
PENSER QU'ON NE PENSE A RIEN, C'EST DEJÀ PENSER QUELQUE CHOSE...
PENSER QU'ON NE PENSE A RIEN, C'EST DEJÀ PENSER QUELQUE CHOSE...
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 23:31
Les Hommes viennent de MARS, les Femmes de Vénus au XXIème SIECLE !

"Mieux se connaître, pour mieux s'aimer", c'est le sous-titre du livre de Paul DEWANDRE, "Hommes-Femmes: Mode d'emploi".

Il a fait de cet enseignement son fond de commerce. Et, c'est follement drôle.

Au départ, c'est l'adaptation du Best-Seller de John Gray: " Les Hommes viennent de Mars, les Femmes de Vénus", en 1951.

C'était le titre du premier spectacle de Paul DEWANDRE, que j'avais applaudi en 2008, au Théâtre du Gymnase.

En 2013, je suis allé voir le chapitre II, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, et ce soir, les mêmes au XXIème siècle, dans une Mise en Scène de Yves le ROLLAND.

Le Show débute avec Fabrice Lucchini, magistralement interprété par Thierry GARCIA.

Cet imitateur talentueux viendra faire des virgules tout au long de la représentation. Une fois en "Chouchou" de Gad El Maleh ou en un "Brice de Nice", à s'y tromper.

Je vous laisse la surprise des autres personnages.

La salle archi-pleine de l'orchestre au balcon, ne boude pas son plaisir.

Paul DEWANDRE, est interrompu très régulièrement par des salves d'applaudissements. Les Femmes ou les Hommes à tour de rôles, ou alors tous ensemble...

Raphaël POTTIER et Jean-Patrick DOUILLON, sont co-auteurs.

Si vous ne connaissez pas Paul DEWANDRE, il faut vite le découvrir, mais si - comme des milliers de spectateurs - vous l'avez déjà vu, vous serez une fois de plus surpris et sous le charme.

Une très agréable soirée !

 

Jusqu'au 21 Janvier 2018

Jeudi, Vendredi, Dimanche à 19H00

 

THEÂTRE DE LA RENAISSANCE

01 42 08 18 50

 

Robert BONNARDOT

 

 

 

 

Les Hommes viennent de MARS, les Femmes de Vénus au XXIème SIECLE !
Les Hommes viennent de MARS, les Femmes de Vénus au XXIème SIECLE !
Les Hommes viennent de MARS, les Femmes de Vénus au XXIème SIECLE !
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 01:48
CHAGRIN POUR SOI

Le mari de Pauline la trompe, elle le chasse du domicile où elle vit avec ses deux filles. Mais, elle l'aime toujours et se lamente, on sonne à la porte, c'est Le Chagrin, qui vient s'installer.

C'est ainsi que débute cette pièce très originale de Sophie FORTE et de Virginie LEMOINE, qui signe la Mise en Scène assistée de Laury ANDRE.

La dernière fois que j'ai eu le plaisir d'applaudir Sophie FORTE, c'était dans Chou-Fleur.

Mon petit-fils de 5 ans, passe son CD en boucle. C'est elle qui joue Pauline, elle ne change pas, toujours la même candeur avec un beau sourire.

Le Chagrin, c'est Tchavdar PENTCHEV.

Je l'avais vu dans "Méchant Molière", et particulièrement remarqué dans: "De quoi parlez-vous?", où je disais déjà qu'il avait "une étonnante force comique"... Ce que je confirme ce soir!

Les Filles, La Colère, l'Espoir, le Mari, la Peur, un seul comédien, ou plutôt deux pour les interpréter, en alternance.

Ce soir, ce n'était pas le talentueux William MESGUICH, mais le non moins étonnant Pierre-Jean CHERER, que j'ai applaudi récemment dans une pièce avec l'acariâtre Anémone.

CHAGRIN POUR SOI, c'est tendre, intelligent, onirique, un vrai bonheur, de merveilleux comédiens, à ne pas rater !!!

 

Décor: Grégoire LEMOINE

Lumières: Denis KORANSKY

Musique: Stéphane CORBIN

Son: Sébastien ANGEL

Chorégraphies: Wilfried BERNARD.

 

Durée: 1H20

 

Du Mardi au Samedi à 21H00

Matinée  le  Samedi à 15H30

 

THEÂTRE LA BRUYERE

01 48 74 76 99

 

Robert BONNARDOT

 

CHAGRIN POUR SOI
CHAGRIN POUR SOI
CHAGRIN POUR SOI
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2018 3 10 /01 /janvier /2018 01:46
MICHEL-ANGE et les FESSES DE DIEU

Quand j'ai reçu le dossier de Presse de cette pièce, envoyé par Marie-Hélène BRIAN, j'ai su aussitôt que la soirée serait éblouissante. J'ai donc pris date pour le premier jour.

Mon "voisin" dans la vie, Philippe TESSON était là, avec sa fille Stéphanie.

Et aussi Nicolas VAUDE, qui jouait encore le mois dernier Amphitryon, au Théâtre de Poche Montparnasse, avec Jean-Paul BORDES, le Michel-Ange de ce spectacle.

Il en signe aussi la Mise en Scène, assisté de Dominique SCHEER.

Jean-Paul BORDES, c'est un ton, une élégance de jeu, qui force l'admiration. (Le Nombril, L'Illuminé, La Folle de Chaillot, Colombe, Vient de paraître, etc...)

Une affiche talentueuse, comédiens et équipe technique.

François SIENER est un Pape Jules II, truculent.

Jean-Paul COMART, est "Mattéo, le dévoué serviteur du Maestro, il fait une belle performance.

César DABONNEVILLE: Un Modèle.

 

Scénographie: Nils ZACHARIASEN

Costumes: Pascale BORDET, qui a encore fait des miracles. Elle est assistée de Solenne LAFFITE.

Lumières: Stéphane BALNY

Son: Michel WINOGRADOFF

C'est une pièce de Jean-Philippe NOËL

Toute l'histoire du célèbre plafond de la Chapelle Sixtine, toujours visité par des milliers de personnes, chaque année.

Christophe Barbier, ceint de son écharpe rouge, semblait sous le charme de ce spectacle qu'il serait stupide de ne pas

venir applaudir !!!

 

Jusqu'au 24 Février 2018

(Voir les horaires et jours de représentations sur le site du Théâtre 14).

 

Durée: 1H45

 

THEÂTRE 14

01 45 45 49 77

 

Robert BONNARDOT

 

 

 

MICHEL-ANGE et les FESSES DE DIEU
MICHEL-ANGE et les FESSES DE DIEU
MICHEL-ANGE et les FESSES DE DIEU
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 13:51
FEMME AU BORD DE LA CRISE DE MERE

Sur le papier, tout donne envie de voir ce spectacle.

Une artiste complète, doublage, cinéma, télévision, théâtre: Emmanuelle BODIN. Elle est l'auteur de ce One Woman-Show avec Vincent VARINIER, lui-même  auteur et comédien reconnu (Curriculum Vite Fait, La Folle Evasion, la Souricière, etc...).

C'est un habitué des spectacles proposés par Laure Trégouët et la Compagnie des Hauts de Scène.

Le Metteur en Scène est le talentueux Eric DELCOURT, qui sait ce que faire rire veut dire.

Une très bonne idée de départ du Show, en prenant les spectateurs comme les patients d'une salle d'attente dans un hôpital.

Après, ça part dans tous les sens, on rencontre une galerie de personnages atypiques.

Par moment, on frôle de très près la vulgarité des propos, je ne suis pas client... Et l'instant d'après une séquence de qualité.

Une artiste à suivre, et à revoir en ce qui me concerne,

 

 

Dès le 18 Janvier 2018

Les Jeudis, Vendredis, Samedis à 20H00

 

THEÂTRE LES FEUX DE LA RAMPE

01 42 46 26 19

 

 

Robert BONNARDOT

 

 

FEMME AU BORD DE LA CRISE DE MERE
FEMME AU BORD DE LA CRISE DE MERE
FEMME AU BORD DE LA CRISE DE MERE
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 22:11
FRANCE GALL  9 Octobre 1947 - 7 Janvier 2018

France GALL, je l'ai d'abord croisé pendant sa période, Claude François, quand elle venait le retrouver - très discrètement - en tournée.

Mais en Juillet 1976, Grégoire COLARD, un ami qui s'occupait des Relations Publiques de mon frère, était aussi l'attaché de Presse de France Gall et de Michel Berger.

J'étais à Los Angeles et Grégoire avait tout organisé pour que j'emmène les deux artistes chez Nudie's où les chanteurs du monde entier venaient s'habiller. Elvis Presley en tête et bien évidemment Johnny Hallyday.

J'y étais allé plusieurs fois avec "L'Idole des Jeunes".

France, Michel et Grégoire sont arrivés de bon matin chez moi, et c'est elle qui a préparé le petit déjeuner pour tout le monde, avec une bonne humeur contagieuse.

Nous avons pris la route, pour aller chez le couturier situé à une trentaine de kilomètres de Beverly Hills.

Michel jouait avec son alliance de jeune marié, ce qui énervait son épouse. Il finit par la faire tomber dans ma voiture, ce qui ne fut pas du goût de la chanteuse qui s'emporta franchement, et lui fit reproche:

- Tu exagères, cela ne compte pas pour toi cet anneau ?

Il fallut arrêter la Thunderbird.... Grégoire et Michel à quatre pattes pour retrouver le bijou...

 

Le soir, nous sommes allés au cinéma pour voir le dernier film de Mel Brooks, "Silent Movie", comme l'indique le titre c'était un film muet où seul, le plus célèbre mime, Marcel Marceau, disait un mot.

J'ai gardé le souvenir de l'air effaré de France Gall, quand la salle s'est rallumée et qu'elle a vu les centaines de gobelets de Pop-Corn, pas tout à fait vides, qui jonchaient le sol...

Ils résidaient dans le délicieux Hôtel Chateau Marmont, où nous avons pris le dernier verre.

Je garde un bon souvenir de ces deux artistes simples, touchants et sympathiques.

C'est toujours un plaisir de croiser Grégoire Colard, avec lequel je peux partager tant de souvenirs...

 

 

 

7 Janvier 2018

 

 

 

Robert BONNARDOT

 

FRANCE GALL  9 Octobre 1947 - 7 Janvier 2018
FRANCE GALL  9 Octobre 1947 - 7 Janvier 2018
FRANCE GALL  9 Octobre 1947 - 7 Janvier 2018
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 23:46
LE COUP DU LAPIN de Laurent TARDIEU

LE COUP DU LAPIN, c'est une comédie bien troussée, qui fait salle comble, de Laurent TARDIEU qui m'avait déjà agréablement surpris, il y a un an ou deux avec AAAAAHH !!!.

(Qui devrait revenir à l'affiche en septembre, je vous la conseille vivement.)

Dans ce nouvel opus, Laurent Tardieu signe la Mise en Scène, assisté de Mylène MARIE.

Cette pièce, c'est un Cluedo grandeur nature, dans une ambiance "Arsenic et Vieilles dentelles".

Un meurtre chez des Seniors pleines de charme, et cela ne pouvait finir autrement...

Des comédiennes que je ne connaissais pas, mais qui méritent d'être reconnues.

Sylviane CHEREZE

Françoise DEHLINGER, et la dynamique Chirhane SAIAH.

Un comédien sympathique, qui fait rire: Marc NADEL.

C'est frais, joyeux et la salle se régale.

 

 

Durée: 1H15

 

Chaque Samedi à 19H00

Jusqu'au 3 Février 2018

 

Une production de la prolifique Compagnie: "C'est Nous ou c'est pas Nous".

 

THEÂTRE DARIUS MILHAUD

01 42 01 92 26

 

 

 

Robert BONNARDOT

 

 

LE COUP DU LAPIN de Laurent TARDIEU
LE COUP DU LAPIN de Laurent TARDIEU
LE COUP DU LAPIN de Laurent TARDIEU
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 00:01
GOOD BYE WALL STREET

En 2016, j'avais vu "Adieu Wall Street", de et avec FOUAD.

C'est un ancien Trader Brocker, qui rêvait de devenir comédien... C'est fait !

Un papa d'Afrique du Nord, une maman du Sud-Ouest de la France.

Un garçon sympathique, qui nous interprète moult personnages croisés dans sa vie.

Un spectacle bien ficelé, qui s'intitule maintenant "Good Bye Wall Street", et qui est mis en scène par le talentueux Dominique COUBES.

Un artiste à suivre...

 

Durée: 1H15

 

Jeudi, Vendredi, Samedi à 20H00

Studio Marie-Bell

THEÂTRE LE GYMNASE

01 42 46 79 79

 

 

Robert BONNARDOT

 

GOOD BYE WALL STREET
GOOD BYE WALL STREET
GOOD BYE WALL STREET
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 23:04
PREMIER AMOUR d'après une Nouvelle de Samuel BECKETT

"PREMIER AMOUR", c'est une Nouvelle de Samuel BECKETT, dans laquelle un homme tente de raconter son Premier Amour.

Le Comédien: Pascal HUMBERT, dans une Mise en scène de MO VARENNE, assistée de Michel BAILET.

Anne Gouinguenet a vu ce spectacle pour Sorties à Paris, et elle dit:

"Cela commence par une longue et émouvante tirade sur la mort de son père, les odeurs de cimetière et son expulsion de la maison familiale par ses proches...

Peu après Éros succède à Thanatos, désignée comme Lulu... La réalité de ce premier amour?

Ni passionnel, ni sentimental et pas moins rationnel...

Le dernier mot du spectacle... le comédien Pascal HUMBERT, très convaincant, nous emmène dans ses tourments, ses doutes .

De belles fulgurances qui rappellent L’Étranger de Camus.

MO VARENNE,  a laissé libre court à sa créativité. Tout se passe sur un simple banc.
Un beau moment d'émotion et de profonde réflexion sur l'amour. "

 

Chaque Vendredi à 19H00

Jusqu'au 23 Février 2018

THEÂTRE DE NESLE

01 46 34 61 04

 

 

Robert BONNARDOT

 

 
 
PREMIER AMOUR d'après une Nouvelle de Samuel BECKETT
PREMIER AMOUR d'après une Nouvelle de Samuel BECKETT
PREMIER AMOUR d'après une Nouvelle de Samuel BECKETT
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 01:18
FAUSSE NOTE une pièce de Didier Caron

Pour ma Première pièce de 2018, je suis allé voir une affiche qui fait succès depuis des mois.

Un vrai bonheur !!!

Une magnifique écriture de Didier CARON, dans une Mise en Scène de l'auteur et de Christophe LUTHRINGER, assistés de Isabelle BRANNENS.

Un admirateur débarque dans la loge de Peter Miller, qui dirige le Philarmonique de Genève.

On devine très vite ce que reproche le visiteur au Maître, mais le dénouement est inattendu.

Une interprétation magistrale de Christophe MALAVOY et de Tom NOVEMBRE.

C'est poignant, émouvant et terrifiant.

Tom Novembre a du mal à nous sourire à la fin. Il le fera au troisième rappel. Il doit être difficile de quitter son personnage et de revenir à nos applaudissements.

Christophe Malavoy, sera plus détendu au deuxième rappel.

Quand je pense que le Samedi, ils jouent deux fois... IL faut avoir bien du talent !

Un spectacle à ne pas rater, qui a un triomphe bien mérité !

 

Jusqu'au 3 Mars 2018

 

Du Jeudi au Samedi à 21H00

Matinée  le Samedi  à 16H30

 

Durée: 1H30

Lumières: Florent BARNAUD

Décor: Marius STRASSER

Costumes: Christine CHAUVEY

Son: Franck GERVAIS

 

THEÂTRE MICHEL

01 42 65 35 02

 

 

Robert BONNARDOT

 

 

 

FAUSSE NOTE une pièce de Didier Caron
FAUSSE NOTE une pièce de Didier Caron
FAUSSE NOTE une pièce de Didier Caron
Partager cet article
Repost0