Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 22:36

Gang2.jpg

La comédie à succès de karine Dubernet, jouée si longtemps avec la délicieuse Ingrid Mareski et l'excellente Constance Carrelet.

La mise en scène est toujours de Alain Cerrer.

Trois nouvelles comédiennes ont pris le relais au Théâtre de l'Archipel. Magali Miniac est Nina Bourriquet, très à l'aise dans son jeu, cette jeune femme a beaucoup de charme et un métier évident.

Barbara Cabrita est Janis Jaupeline. On la sent heureuse d'être sur une scène, elle ne se ménage pas.

Elle a eu plusieurs expériences à la télévision. En 2001, elle a été engagée par Jean-Luc Azoulay, pour la série "Le Groupe", diffusée sur France 2, qui n'aura duré qu'une saison, mais elle en a fait six, pour R.I.S Police Scientifique, et quelques autres rôles.

Amandine Maugy est Edith Bourriquet, le rôle que tenait Constance Carrelet, et les deux comédiennes ont une façon assez identique de jouer ce personnage.

Amandine, est aussi une ancienne élève du fan Number 1 de Bernard Pivot, le truculent Jack Waltzer et son Atelier Actor's Studio.

Elle a aussi joué; "Ma femme me prend pour un sextoy", une pièce dont la distribution, sans cesse renouvelée, est  impressionnante  

Elle s'est illustrée dans plusieurs comédies musicales. Une bien jolie jeune femme.

Si vous avez raté ce succès, avec les comédiennes d'origine, venez vite voir cette nouvelle affiche.

Si vous avez déjà applaudi Karine, Ingrid et Constance, ne manquez pas cette nouvelle version réussie avec Magali, Barbara et Amandine !!!

 

 

Du mercredi au samedi à 20H

Théâtre de l'Archipel

01 48 00 04 05

Partager cet article
Repost0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 23:01

cercle.jpg

Une comédie de Karine De Demo, qui y interprète le rôle de Mona. Une très bonne mise en scène imaginée par Philippe Sohier, assisté de Delphine Zana.

Karine De Demo, partage l'affiche avec deux sympathiques et expressifs comédiens, la délicieuse Charlie Bruneau et Lionel Auguste.

Karine n'en n'est pas à son coup d'essai, elle est  l'auteur de "La vie en Rose" et "Le Retour du Portugais", déjà à l'affiche, en son temps,  de la Comédie de Paris.

Elle s'est illustrée, pendant des années, dans le duo comique qu'elle avait monté avec son amie Sandra Biadalla: "Les Tue L'Amour".

Charlie Bruneau a été "formée" aux Cours de Théâtre de l'Ecole Blanche Salan et Paul Weaver. Elle a fait beaucoup de télévision, et a aussi un Diplôme National Supérieur des Arts et Techniques, avec une spécialisation dans les costumes de scène.

C'est dire que cette jeune femme a bien des cordes à son luth.

Ce soir, elle était magique, un très grand talent se dessine, un nom à ne pas oublier! Quelqu'un à suivre... Elle est Lily Couillard...

Pierre est joué par Lionel Auguste. Cours Florent avec, entre autres, comme professeur Michel Vuillermoz et Atelier de l'Actor's Studio avec Jacques Waltzer, le fan numéro 1 de Bernard Pivot.

Lionel a fort à faire entre Karine et Charlie, deux belles personnalités très synchronisées. Elles ne le ménagent pas.

Trois désespoirs qui vont s'unir pour renaître à la vie, je n'en dis pas plus, mais vous allez bien rire!!!

Trois bons comédiens, une salle réjouie, qui affiche un air heureux à la sortie, ce qui interpelle la file d'attente formée par ceux qui viennent pour le spectacle suivant. Combien de fois, j'ai eu envie d'aller voir une pièce en constatant le bonheur visible des gens qui sortaient d'un théâtre. Le bouche à oreille devrait très vite fonctionner!!!

 

Du mardi au samedi à 20H

Le samedi à 17H

 

COMEDIE DE PARIS

01 42 81 00 11


Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 23:56

BRIGITTE_JAUNE.jpg

Une pièce de Elodie Wallace, écrite avec Pierre Léandri.

Elodie, en est l'éblouissante interprète, avec Sébastien Pérez, dans une mise en scène de Nathalie Vierne.

Elodie Wallace, un nom à retenir, quelqu'un à suivre. En 2008, elle s'était fait agréablement remarquer dans "Enquête d'amour sous les Tropiques", qu'elle avait écrit et mis en scène.

Dans le "Journal", elle est "talent", "rythme", et nous époustoufle dans un monologue, qui risque fort de devenir culte. La salle était sous le charme.

Sébastien Pérez, m'avait fait rire dans "Week end en ascenseur". Déjà, je lui trouvais un jeu très proche  de Francis Perrin, jeune homme. Et cette impression s'est renforcée ce soir, en les regardant tous les deux, parodier des scènes célèbres de films., qui ne  le ont pas moins.  (C'est irrésistible).

Sébastien  est brillant !

Le metteur en scène de cette belle tranche d'humour est Nathalie Vierne, laquelle a co-signé, pour le cinéma, avec Dominique Combes, "7 ans de mariage", réalisé par Didier Bourdon.

Ces deux talentueuses jeunes femmes, sont au théâtre, les auteurs de "Jupe Obligatoire" avec Delphine Depardieu ou plus récemment, au Théâtre du Gymnase, "Le siècle sera féminin ou ne sera pas", avec une belle brochette de comédiens.

 

Le "Journal de Brigitte Jaune" devrait profiter d'un élan de bouche à oreilles, c'est très agréable à regarder. Les gens en ressortent, le sourire aux lèvres. C'est du grand... devenir!!!

Réservez sans hésiter !!!

 

 

Du mercredi au samedi à 21H30

(Jusqu'au 2 juillet 2011)

Théâtre de l'Archipel

01 48 00 04 05

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 23:26

CYRANO-invitation.jpg

Une comédie écrite et mise en scène par Sotha, la mémoire du Café de la Gare. Elle a emprunté du texte à tout le monde, elle y a ajouté le sien, un beau mixage, et nous voila partis dans une belle aventure, avec cinq talentueux comédiens, qui savent se démultiplier...

A toute beauté, tout honneur: Christine Anglio. Une jolie Helvète, qui vient du Cours Florent, dont elle partagé les bancs avec Juliette Arnaud et Corinne Puget, et ces trois jeunes femmes sont les auteurs, avec le succès que l'on sait de "Arrête de pleurer Pénélope". On ne saurait faire mieux comme rencontre, excusez du peu...

Elle est Madeleine à 12 ans, Roxane, Athos, Myrmidon et Le Bret !

Philippe Manesse, qui a fait partie de la création de ce théâtre mythique, en partage la destinée avec Sotha.

Dans ce spectacle, il est Savinien à 6 ans, Montfleury, Ragueneau, le père Ceci-Cela, Carbon de Casteljaloux et Catherine de Cyrano !!

Pierre-Jean Cherer, que l'on a connu à la télévision, dans le Sitcom "Un homme à domicile", avec Charlotte Julian, entre autres. il a aussi joué dans des épisodes des "Filles d'à côté", avant de monter un duo comique avec son frère.

Il est Porthos à 22 ans et 45 ans, Corneille, de Guiche et Cyrano à 35 ans !!!

Thimothée Manesse, enfant de la balle, élevé dans le sérail, est sur place depuis tout petit. Il est Aramis, Molière à 17 ans, Cyrano à 21 et 30 ans !!!

Ange Ruzé, qui a déjà une belle filmographie, est: D'artagnan à 19 et 50 ans, Cyrano à 20 ans et Condé à 18 ans !!!!

Vous aurez compris que l'on ne chôme pas sur la scène du Café de la Gare. Les artistes assurent les changements de décors, par un jeu de rideaux imprimés, du meilleur effet.

Comme les comédiens, à la fin du spectacle, nous remercions Sotha, l'auteur, en charge de la régie et Daphnée de Gironde sans laquelle ils ne  changeraient pas de rôles aussi vite, et de plus c'est une attachée de presse, qui sait donner l'envie de voir un spectacle.

 

(Si, comme moi, vous êtes en avance, prenez donc un verre dans la cour, le Mojito est bien agréable...)

 

 

Dimanche, lundi, mardi à 20H30

Café de la Gare

01 42 78 52 51

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 10:28

Affiche_Soupriz_Kakoi_A3__SANS_LOGO.jpg

Une pièce en un  acte de Anton Tchekov, écrite en 1888, mâtinée d'extraits de nouvelles diverses, comme "Des larmes invisibles au monde" et "Carnet de Notes.

Une mise en scène de Delphine Piard, auteur de cette affiche qui donne envie d'aller voir ce spectacle.

Cette jeune femme, née en 1984,  trois ans au Cours Florent, avait déjà fait la mise en scène, "Madame Ka", avec le sympathique Arnaud Cermolacce, applaudi récemment dans une belle reprise de "Boeing Boeing" et dans "Le Grand Soir", une pièce de Anthony Marty.

Sur la scène du Théâtre du Marais, Augustin De Monts, Sophie Staub, et Jeff Broussoux sont à l'affiche de ce spectacle ambitieux.

Une incursion dans la Russie rurale,  du XiX° siècle, qui se termine comme ils sied.

 

 

 

Du 05 mai au 18 juin 2011

Jeudi, vendredi, samedi à 21H15

 

 

Théâtre du Marais

01 45 44 88 42

Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 21:31

le problème

Cette pièce de François Bégaudeau, l'écrivain aux beaux tirages, auteur du film "Entre les Murs", réalisé par Laurent Contet, avec le succès que l'on sait, a été jouée du 23 février au 03 avril 2011, au Théâtre du Rond-Point. Grâce à l'amicale complicité de Pierre Lescure et de Jean-Michel Ribes, elle a été aussitôt reprise depuis le 07 avril et jusqu'au 15 mai, à la salle Popesco du Théâtre Marigny.

C'est un instant de vie, au sein d'une famille intelligente. Les enfants sont brillants. Le fils, limite "absolu", il s'empare de la philosophie, avec trop de raisonnements mathématiques.

La fille, une ado de son temps. Elle observe, se tait, parle pour ne pas dire n'importe quoi et s'évade à l'envi, pour laisser les autres en découdre.

Le père, est sonné, sa femme le quitte, il reste digne, boit trop de Scotch, ce qui le scotche sur son canapé.

La délicieuse Emmanuelle Devos, est cette épouse qui part vivre une passion. Comme toujours, elle est excellente, tendre et émouvante.

Le père, c'est le comédien fin qu'est Jacques Bonnafé, tout en retenue, une parfaite maîtrise de son jeu.

Alexandre Lecroc, est ce jeune fils "à vif", qui ne comprend et accepte la séparation de ses parents. Il raisonne, plus que de raison.

Anaïs Demoustier, la jeune fille de la famille, a déjà une carrière impressionnante, eu égard à son âge. Deux nominations au César (2009 et 2011), une nomination cette année au Molière, pour ce rôle dans "LE PROBLEME", "Jeune talent féminin". Elle a remporté le prix Romy Schneider 2011. Un grand nom se dessine...

 

 

 

Du mardi au samedi à 19H00

Matinée   le samedi à 14H00

 

 

Théâtre Marigny

01 53 96 70 00

Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 00:35

Comment.jpg

Une comédie de Manon Rony, qui en fait la mise en scène. Elle s'est librement inspirée de l'oeuvre de Garson Kanin.

La pièce initiale date de 1946 et a été jouée à Broadway, plus de 1500 fois.

C'est en voyant la très belle affiche de Philippe Rony et de Nadine Monnier, que j'ai eu envie d'aller voir cette pièce. Et, je n'ai pas été déçu. Beau décor de Olivier Prost, costumes de Sotha.

Le succès de cette pièce, à sa création, a donné l'envie à Hollywood d'en faire un film, et c'est le célèbre Georges Cukor qui l'a réalisé, permettant à Judy Holliday de remporter un Oscar.

Les comédiens de la pièce, au Café de la Gare, sont tous éblouissants. Ils restituent au mieux, l'esprit et la nature de la pièce originelle.

kên Higelin est Paul (que de talents, dans cette famille), Benoît Tachoires (Harry), est criant de réalisme, Richard Leduc (Ed), a l'élégance du désespoir, et la très talentueuse Marie-Charlotte Leclaire (Billie), n'a rien à envier à celle qui eut l'Oscar, pour ce rôle.

Une très agréable soirée, que je vous propose d'organiser, très vite!!!

 

 

 

Du mercredi au samedi à 21H30

Le dimanche à 18H00

 

Café de la Gare

01 42 78 52 51

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 22:56

sp_51614_g.jpg

J'avais déjà vu cette pièce au Théâtre de la Renaissance, le 22 octobre dernier, et je disais: "Une pièce adaptée par Alain Ganas que l'on connaît comme comédien, tirée du roman de Katarina Mazetti, journaliste à la radio Suédoise.

450 000 exemplaires vendus, dans un pays de 9 millions d'habitants. "Le mec de la tombe d'à côté" a été traduit en 12 langues.

Sophie Broustal, qui interprète "Daphnée", est une comédienne que l'on aimerait voir plus souvent. Elle a une vraie nature comique, et elle est belle.
Marc Fayet est tendre, drôle et donne de l'émotion."

J'étais déçu de constater que le public de la Renaissance etait constitué de seniors peu réactifs à l'humour des dialogues.

Aux "Bouffes Parisiens", un public plus fin, qui a ri, à de multiples reprises. Exception faite, pour mon voisin de droite, qui s'ennuyait et n'a pas applaudi, sa petite amie s'en est offusquée. Un jeune con, enfin trentenaire tout de même, sans doute plus à l'aise dans un vaudeville de basse facture.

Les deux comédiens sont fabuleux et possèdent maintenant le texte de si belle façon, que les rires fusent, tout au long de la pièce.


 

Panchika Velez est toujours l'auteur de la mise en scène, scénographie de Claude Plet, des lumières de Pierre Jauze, des costumes de Marie-Christine Franc.

 

 

Théâtre des Bouffes-Parisiens

Du mardi au samedi à 21H00

01 42 96 92 42

www.bouffesparisiens.com



Partager cet article
Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 23:35

jumie_victor.JPG

Quand on va voir un spectacle, une pièce de théâtre, deux à cinq fois par semaine, on en ressort parfois en se demandant: Que vais-je bien pouvoir dire? Quels sont les mots à écrire, pour respecter le travail de ceux qui ont eu le courage de monter  sur une scène.

Et parfois, c'est le bonheur intégral, on se retrouve devant le talent pur, le diamant sans faille, et c'était le cas ce soir avec mademoiselle Julie VICTOR.

Quand je vois devant moi, dans la salle, Pascal Légitimus, et Arthur Jugnot (qui triomphe avec "A deux lits du délit"), je sais que mon sentiment est partagé.

C'est une heureuse découverte et je brûle déjà de la revoir.

Une merveille!!!

Elle est très bien accompagnée par un piano où se posent les doigts de Jérémy Jouniaux et une contrebasse, entre les mains talentueuses de Philippe Cadou.

Cette Julie Vicor est une perle, et il faut venir l'applaudir, toute affaire cessante ! En cas de manquement, je serais capable de vous en vouloir...

 

 

 

9 et 16 mai à 20H30

Théâtre du Petit Saint-Martin

01 42 02 32 82

Partager cet article
Repost0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 23:41

aff_hautedef_moliere_2004-copie-1.jpg

Une belle affiche de Véronique Figuière, que l'on remarque partout, et c'est ce qui m'a donné envie d'aller voir ce spectacle.

Au XVIII° siècle, un gredin nommé Jean-Baptiste Gresset, groupie de l'autre JB dit Molière, aurait écrit "Le Méchant", bien décalqué de "Tartuffe".

Xavier Jaillard, deux siècles plus tard (rime involontaire), réunit ce "Méchant" et Molière.

Le bougre a plus d'un tour dans son sac et quelques beaux succès derrière lui. Un homme qui est porte-parole et membre de l'Académie Alphonse Allais ne peut pas être tout à fait mauvais, (voila que ça me reprend, c'est à cause de cette pièce en alexandrins).

Ce ribaud à l'écriture théâtrale, a été nommé 5 fois aux Molière, pour son adaptation de "La vie devant soi" de Romain Gary, en 2008, et il en a reçu 3...

Visiblement, il s'est fait plaisir avec ce "Méchant Molière". Je ne vais pas tenter de vous raconter la pièce, comme le dit si bien l'argumentaire: "Vous n'avez pas tout bien compris? Rassurez-vous, l'auteur non plus!"

Je n'avais jamais vu autant de comédiens sur la scène du sympathique Petit Théâtre Hébertot: Christian Suarez, Jean-Pierre Delaune, Xavier Jaillard,Tchavdar Penchev, Fabien Heller, Güler Önel, Marion Margyl, Caroline Wouters, et une excellente comédienne, Elise Fournier!

Un astucieux dossier de presse, avec d'agréables et talentueuses illustrations de Claude Turier.

Tant de choses qui donnent envie de voir ce spectacle...

 

 

Du mardi au samedi à 20H30

Le dimanche à 16H30

 

Théâtre du Petit-Hébertot

01 42 93 13 04

www.petithebertot.fr


Partager cet article
Repost0