Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 23:31

air de famille

Autant que faire se peut, je vais - aussi régulièrement que possible - et toujours avec plaisir à la Comédie des Trois Bornes, dirigée par des comédiens que j'ai tous applaudis ailleurs, et dont vous trouverez les noms, sous forme de plats, dans le menu affiché dans le décor de la pièce: UN AIR DE FAMILLE, de Agnès Jaoui et de Jean-Pierre Bacri, revisitée par la troupe de "En vie 2 Scène".

Puisque je parle de décor, il faut souligner la belle réalisation faite ici, sur la scène de ce théâtre de poche, lequel - une fois de plus - était archi plein.

Une très belle équipe de comédiens, Michaël Cohen, Alexandra Moussai, Schemci Lauth, la délicieuse Isabelle Péan et deux mentions spéciales, l'une pour Florian Guérin, belle sensibilité de jeu, et grande maîtrise de son rôle.

Et, pour finir, Maud Dreyer, encore une élève douée, sortie du prodigieux Cours Perimony, grand faiseur de talents.

Cette jeune femme, qui est aussi musicienne, a repris le rôle de Catherine

Frot, et nous réinvente "Yolande".

Elle joue à merveille, et même dans les silences. Une comédienne à suivre !

Ils sont là tout l'été, laissez-vous tenter !!!

 

 

 

Du mercredi au samedi à 21H30

COMEDIE DES TROIS BORNES

01 43 57 68 29


Partager cet article
Repost0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 22:45

 un petit jeu

Le titre me disait quelque chose, mais quand on vient applaudir,  cent pièces en six mois, depuis quelques années, on peut avoir quelque oubli... Mais celle ci a eu une belle création en 2003, au Théâtre La Bruyère, et est devenue un film réalisé en 2004, par le regretté et talentueux Bernard Rapp, avec Sandrine Kiberlain, Jean-Paul Rouvre, Marina Foïs et Lionel Abeslanski.

Cette histoire, produite par la Compagnie des Hauts de Seine, est de retour au Studio Marie-Bell du Théâtre du Gymnase.

Une mise en scène de Jean-Christophe Barc, dont j'ai salué le talent à de multiples reprises, et l'écriture de Jean Dell et de Gérald Sibleyrass, dont j'ai vu beaucoup de pièces à succès.

La distribution réunit: Stéphane Malassenet, Nathalie Trégouët, Timothée Ansieau, qui a su se servir de l'écriture de cette pièce, pour être drôle, et faire rire à bien des répliques.

Fabrice Pannetier, qui prend de l'assurance au fur et à mesure de l'intrigue, et Laure Compain-Trégouët, qui est une excellente comédienne, laquelle m'a fait belle impression !!!

La pièce vient juste de débuter, elle se joue du mardi au samedi. Et, comme le dit si bien la gentille Virginie Lemoine : "Ne boudez pas votre plaisir" ...

 

Théâtre du Gymnase

Studio Marie-Bell

01 42 46 79 79

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 00:04

lesbienne.jpg

OcéaneRoseMarie, est cette lesbienne invisible, à qui personne ne veut croire. Et, particulièrement ceux qui se font un cliché  de l'hommasse grossière, souvent caricaturée. Certes, certaines étaient dans la salle, pas invisibles et sans la légèreté de la comédienne. Laquelle, a débuté comme une chanteuse, très vite remarquée, Oshen, qui a fait plusieurs albums, dont l'un "Pudeur", a eu un très large succès d'estime, ce qui lui a permis de tourner un peu partout en France, et dans moult contrées francophones.

Son "Seule en Scène" est plein d'humour et de finesse, un sens de l'observation très développé, l'a conduite à des scènes qui rappellent toutes quelque chose, à beaucoup de monde.

L'originalité de ce spectacle vient de la constatation que personne, avant elle, n'avait eu l'audace d'aborder le sujet en y mettant d'aussi belles formes...  littéraires.

OcéaneRoseMarie a un vocabulaire très solide, des constructions de phrases, de la meilleure plume. La femme cultivée est à chaque ligne de son One Woman Show.

Allez vite la voir, et comme moi, j'imagine que vous irez écouter la chanteuse, dès son retour derrière un micro et devant un public aussi enthousiasme, que celui qui était là ce soir..

 

La mise en scène est de Murielle Magellan et les lumières de Anne Muller.

 

 

Du Mardi au Samedi à 21H30

Relâches les 15 et 16 juillet et du 24 juillet au 1er août 2011.

 

 

 

Théâtre du Petit-Gymnase

Studio Marie-Bell

01 42 46 79 79

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 00:00

Pauvre-France.jpg

Je me rends compte qu'une pièce dont on a gardé souvenir, on en attend une certaine image.

Pauvre France, est une oeuvre de Ron Clark et de Sam Bobrick, adaptée en son temps par Jean Cau.

Défigurée, une première fois, par Jean Lefèvre, qui a eu le mérite d'en faire un vrai succès.

Elle est revisitée par Bernard Menez, à qui je souhaite le même bonheur...

Il en a assuré la mise en scène avec Fabrizio, l'un des personnages de l'intrigue, qui semble avoir grand talent.

Karine Lyachenko, n'a qu'un petit rôle, lequel ne passe pas inaperçu, elle m'a fait beaucoup rire, dans son One Woman Show, à la Comédie de Paris, et elle est une bouffée d'air frais, dans cette pièce.

Xavier Bernard, le fils du teinturier de Limoges, au centre de toute l'histoire, dit de lui même qu'il est trop laid pour les beaux rôles, et trop beau pour les rôles de laids....

Elisa Menez, a faire rire des salles entières dans "Le Grand Jour" de Vincent Azé. Elle a, également, fait le bonheur de millions de gens à la télévision, comme élément féminine du groupe "Les Z".

Dans cette pièce, elle est triste et ne montre pas son talent...

Bernard Menez, que j'aime beaucoup, nous parodie Jean Lefèvre, il s'adresse au public, hors texte, comme le faisait ce cabot diabolique...

Ce spectacle va devoir se rôder, j'irais volontiers le revoir dans un mois, mais il faut remplir cette salle, avant que j'y retourne. Des fauteuils occupés changent la nature d'une représentation, le jeu des comédiens, il y sont sensibles. Allez vite rire avec eux, dans cette si belle salle de cet Alhambra ressuscitée, oubliant au passage... Maurice Chevalier...

 

 

 

Du mardi au samedi à 20H30

 

Théâtre de l'Alhambra

01 40 20 40 25

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 22:54

Capture-d-ecran-2011-03-18-a-12.33.37.png

Laurent Gérard, "Gérard, comme le prénom..." Un One Man Show, mis en scène par Christophe Luthringer.

Laurent Gérard est un curieux personnage, il me fait penser à Thierry Le Luron, tel qu'il était dans la vie.

C'est un spectacle très bien écrit, qui fait parler toute une série de portraits, tous plus extravagants les uns que les autres.

Laurent a fait 15 ans de théâtre, avant de s'aventurer seul sur scène. Il a été élève des Cours Florent et s'est bien appliqué auprès de Jean-Laurent Cochet.

Il joue fort bien de la proximité audible entre son nom et celui de l'imitateur, qui fait les beaux matins de la station de radio, de la rue Bayard.

Le risque d'avoir gardé ce nom peut sembler folie, mais je lui devine suffisamment de talent, pour en faire une force et un levier, pour les années à venir.

L'imitation supposée de sa maman est un numéro d'anthologie dans sa prestation... Du grand art !!! Moi, qui suis du XVI° arrondissement depuis ma naissance, j'ai croisé bien des "caractères" semblables à ceux illustrés par Laurent Gérard.

N'oubliez pas ce nom, et venez voir l'artiste sur scène, je vous promets une très agréable soirée !!!

 

 

 

 

Du mercredi au samedi à 21H30

 

COMEDIE DES BOULEVARDS

01 42 36 85 24

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 00:31

fais-moi.JPGEn août dernier, j'avais vu cette pièce au Théâtre d'Edgar. Et ma chronique commençait ainsi: " Je fais en sorte, autant que faire se peut, de tout voir. Aux ors des beaux théâtres, comme aux velours fatigués des toutes petites salles".

Et j'avais découvert un Théâtre d'Edgar plein, avec la pièce de Anthony Michineau, déjà avec la prodigieuse Ariane Mourier ( laquelle, pour souvenir, joue régulièrement dans un conte, qui est une adaptation de Cendrillon, et elle a signé la mise en scène de "Il était un soir" de Alex Texier.)

Les voici, tous les deux, sur la scène du sympathique Théâtre Trévise, où j'aime aller.

Il y gagnent un décor et un comédien de plus, qui joue deux rôles, ce n'était qu'une voix off.

Anthony Michineau est l'auteur de ce petit bijou de boulevard tendre, et  le personnage de Manuel est interprété par Fabian Richard. Fabian, il y a quelques années, avait le premier rôle dans le spectacle Belles ! Belles ! Belles !

Anthony Michineau s'est attribué ceux de l'emmerdeur et du contrôleur, il est méconnaissable....

La mise en scène est de l'auteur et de Jordy Karakassian.

Cette soirée est un régal, Fabian est craquant, Ariane est la vraie révélation, dont je parlais déjà en août 2010. Elle a une nature comique totalement évidente et une beauté révélée, dans chacune de ses scènes.

Parisiens de l'été, un spectacle à ne surtout pas manquer. La salle était pleine ce soir et totalement conquise!!! Ne perdez pas de temps à réserver !!!

 

 

Du mardi au samedi à 21H30

 

Théâtre TREVISE

01 42 03 00 31

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 23:18

femme-silencieuse.jpg

Une pièce de Monique Esther Rotenberg, qui était dans la salle, et quand le public lui a scandé "Une autre! ...  Une autre!", elle a répondu qu'elle était déjà écrite... Alors, à suivre...

Cela débute en 1934, alors que Stefan Sweig s'est volontairement exilé à Londres, devant la montée du nazisme.

Je ne vous dirais rien de l'histoire, il faut venir la découvrir. En revanche, souffrez que je vous fasse part de mon admiration pour les trois comédiens sans lesquels cette pièce ne pourrait avoir la perfection ressentie ce soir...

Corinne Jaber, qui interprète Fridericke, la femme de Stefan Sweig, est une comédienne à l'aise en quatre langues, et elle joue partout en Europe. En France, elle a reçu un Molière de la Meilleure Comédienne en 2001, pour "Une bête sur la lune".

Olivia Algazzi est Lotte Altman, la secrétaire de l'écrivain. Olivia a été formée à l'Ecole de Théâtre Fact. Elle a une indéniable présence et une maîtrise talentueuse de son rôle.

Enfin, Stefan Sweig, est merveilleusement composé par Pierre-Arnaud Juin, un véritable homme de théâtre, de "Britannicus" aux "Caprices de Marianne", en passant par "La ville dont le Prince est un enfant" de Montherlant, il sait tout jouer. Son texte est mis en place, avec un très grand talent.

Un décor intelligent et bien étudié de Bernard Fau, assisté de Corinne Julien. Les lumières sont de Franck Thévenon, les costumes de Caroline Martel et les effets vidéo de Nathalie Cabrol.

 

Allez vite voir cette pièce, je n'ai que trop tardé à en parler...

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Dimanche à 15H00

 

Jusqu'au 10 Juillet 2011

 

 

Théâtre du Petit-Hébertot

01 42 93 13 04

Partager cet article
Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 22:34

151059_Nettoyage-de-Printemps_band.jpg

Ce "Nettoyage de Printemps", qui arrive dans une salle du Petit Gymnase, en début d'été, ressemble à une joyeuse pièce organisée par un patronage de quartier...

J'espère que Nelson Monfort, brillant journaliste sportif, ne va pas aller plus avant, dans "La Comédie". Il fait peu rire, et l'auto-déirision que le texte lui prête, n'est qu'une très pâle copie de ses imitateurs talentueux.

Cette pièce est de Olivier-Martial Thieffin, connu comme scénariste d'épisode pour "Commissariat Bastille", à la télévision, et aussi de Jean-Michel Wanger (qui était dans la salle), et reconnu lui, comme un sympathique comédien.

Celle qui s'efforce de tout sauver, dans une forme éblouissante, un vrai jeu de comédienne, Virginie Stevenoot, souvent applaudie  au côté de Olivier Lejeune, et il y a peu avec Patrick Sébastien, dans "Kangourou" , au même théâtre du Gymnase.

Ludovic Berthillot, je l'avais apprécié dans "Jupe Obligatoire", et il ressemble là, à bien des cadreurs que j'ai eu l'occasion et regretter de croiser... Mais il a vraiment l'air de s'ennuyer...

Stéphane Rodin, que l'on voit de temps à autre, à la télévision, a aussi joué dans "Le Boulet". Victoria Montfort a, me dit-on, animé "L'académie des Boulets" sur W9... Elle joue mieux que son papa (lequel n'a vraiment rien à faire là), mais je l'attends dans un autre rôle, pour en juger.

Le metteur en scène est Pierre Laur, dont la version des "Lettres de Mon Moulin" avait été saluée de façon unanime.

Que sont venus faire ces talents réunis, dans ce "Nettoyage de Printemps"???

Décor de Sylvie ZERDOUN-TAYLOR

 


Ce n'est que mon sentiment, allez donc,  vous faire le vôtre!!!!

 

 

 

Du 07 Juin au 09 Juillet 2011

Du Mardi au Samedi à 20H00

 

 

 

Théâtre du Gymnase

01 42 46 79 79

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 21:37

gustave-parking-dans-de-mieux-en-mieux-pareil-paris-09eme

Gustave Parking, est de retour au Théâtre Trévise, avec un Best-Off de tout ce qu'on lui connaît, depuis toujours.

C'était son premier soir et son public était présent, bien décidé à s'amuser. Il va intervertir des sketchs avec d'autres, chaque soir, durant sa série de shows à Paris. Tous les jours, un spectacle différent.

Gustave Parking, c'est l'héritier de Gérard Séty, qui avec quelques vêtements ou objets usuels, inventait toute une histoire ,et faisait les beaux soirs des cabarets parisiens, dans les années 60, comme la Villa d'Este ou l'Echelle de Jacob et souvent l'Olympia, où il passa même en première partie de Johnny Hallyday.

Gustave y ajoute un brin de poésie, quelques grivoiseries, dont il s'excuse aussitôt, mais lesquelles font bien rire la salle, qui lui est toute acquise!

On ne voit pas le temps passer, on ne le voit pas changer, il est toujours le même, comme on l'aime...

 

 

Du 28 Juin au 02 Septembre 2011

(Relâche le 6 Juillet)

 

Du mardi au samedi à 20h00

 

Théâtre TREVISE

01 48 65 97 90

Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 23:10

ciseaux.jpg

En tant que, inconditionnel de "Mission Florimont" et du "Tour du Monde en 80 Jours", deux spectacles mijotés et servis chauds par Sébastien Azzopardi et sa troupe, j'avais un à priori plutôt favorable... Certes je savais que cette pièce était un spectacle de Marilyn Abrams et Bruce Jordan, d'après Paul Pörtner et qu'elle se joue depuis 30 ans, dans le monde entier.

Un salon de coiffure, un meurtre chez une concertiste à l'étage du dessus, un flic, son adjoint et une brochette de suspects, à vous de découvrir le coupable.

Le texte français est l'oeuvre de Sacha Danino et de Sébastien Azzopardi, comme d'habitude, puisque les deux complices sont déjà les auteurs des deux pièces  citées plus haut.

Le spectacle débute, alors que les spectateurs prennent place. Sur scène, de la musique, de la danse et du visuel hilarant. Ne ratez pas les premières minutes.

Je peste à chaque représentation, pour les spectacles qui ne commencent pas à l'heure prévue, à cause des retardataires. Ici, on ne les attend pas, le rideau s'ouvre juste au bon moment, et vous seriez bien marris de rater le début...

Les personnages portent tout simplement, le nom des comédiens. A l'exception de Domitille Bioret, tellement drôle, il y a peu, dans "la Paire de Gifles" au Lucernaire, tous les autres font partie de la troupe Azzopardi.

Romain Canard, Réjane Lefoul, Yann Mercoeur, tous les trois, de très bons souvenirs dans "le Tour du Monde...".

Bruno Sanches, a joué "La Baraque à Frites" de 2007 à 2009 et "Adam et Eve" en 2010.

Olivier Soliverès était époustouflant dans l'excellente"Mission..."

Le décor est de Juliette Azzopardi et les lumières de Mamet Maaratie, la mise en scène, de Sébastien, le chef de troupe...

Deux heures de folle gaieté, un entracte très original, dont je ne vous dirais rien, et une fin qui vous surprendra. La salle était pleine... strapontins inclus... Il est prudent de réserver !!!

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée  le  samedi à 16H30

 

 

Théâtre des Mathurins

01 42 65 90 00

Partager cet article
Repost0