Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 22:33
LAPIDEE de Jean CHOLLET- NAGUEL

Une pièce très difficile de Jean CHOLLET-NAGUEL.

"Aneke est Hollandaise, elle fait ses études de médecine à Maastricht, sur les bancs de l'université, elle rencontre Abdul.

Ils tombent amoureux, se marient et partent vivre au Yémen, son pays à lui.

Les premières années sont heureuses, la naissance de deux petites filles. Aneke n'en veut pas d'autres et veut travailler.

Mais, il n'y a pas d'héritier mâle et tout va dégénérer de la façon la plus tragique."...

 

Nathalie PFEIFFER, était si drôle dans "Comment se débarrasser d'un ado d'appartement", elle fait là, un grand écart de rôle, avec talent.

Tout comme Pauline KLAUS, applaudie dans "Tout le plaisir est pour nous", mis en scène par le sympathique Rodolphe Sand.

Elle fait ici, une bouleversante interprétation !

Karim BOUZIOUANE, est Abdul, sous l'influence des traditions familiales.

 

L'auteur signe la mise en scène et les les Lumières de cette tragédie, qui se veut au service des Droits de l'Homme et de la Femme.

De bons comédiens, pour une terrible histoire.

 

Roland GIRAUD, est la voix off.

 

 

Durée: 1H10

 

Du Mercredi au Samedi à 19H30

Matinée  le  Dimanche  à   15H00

 

 

THEÂTRE DE LA COMEDIE BASTILLE

01 48 07 52 07

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - janvier 2016

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 00:20
PYGMALION de George Bernard SHAW

Quand je reçois un dossier de presse, je l'affiche sur un tableau, sans jamais l'ouvrir avant d'avoir vu la pièce.

Je vois juste deux noms: Ned GRUJIC et Lorie PESTER.

Pour le premier, j'ai souvent parlé de lui et de sa mise en scène pour nombre de jolis spectacles, notamment pour les enfants.

Pour la seconde, le nom ne me dit rien...

 

Et, dans une émission de radio, je découvre que Mademoiselle Pester, c'est LORIE, l'ancienne patineuse de haut niveau, la première chanteuse découverte sur Internet, deux ou trois rôles salués au cinéma, et qui fait un début au théâtre, avec un véritable talent !!!

Toutes les fées se sont penchées sur le berceau de cette jeune femme. Je ne serais pas surpris d'apprendre qu'elle sache dessiner, et qu'elle nous propose sous peu, sa première exposition de peinture...

Elle est fantastique, dans ce rôle de Eliza Doolittle, grande performance !!!

 

Et, elle est bien entourée !

C'est un réel plaisir de retrouver Sonia VOLLEREAUX. 

Quelle partition parfaite que celle de Benjamin EGNER, (Le Pygmalion de l'histoire).

Philippe COLIN,

Claire MIRANDE,

Emmanuel SUAREZ, (Eblouissant dans Avenue Q),

Cécile BEAUDOUX;

Et Jean-Marie LECOQ, (qui nous avait déjà tant fait rire dans "Les Faux British.).

 

Ce spectacle est un réel bonheur, qu'il serait bien crétin de manquer !!!

 

Décor: Daniele ROZIER

Costumes: Virginie HOUDINIERE

Lumières: Antonio de CARVALHO

Musiques: Raphaël SANCHEZ

Maquillages et Coiffures: Solange BEAUVINEAU

 

Une pièce de George Bernard SHAW (1856-1950), qui deviendra MAY FAIR LADY, au Cinéma.

Traduction et adaptation: Stéphane LAPORTE.

 

Durée: 2H00

 

Jusqu'au 27 Février 2016

 

Mardis, Vendredis et samedis à 20H30

Mercredis et Jeudis  à 19H00

Matinées les Samedis à 16h00

 

 

THEÂTRE 14

01 45 45 49 77

 

 

 

Copyright. Robert Bonnardot - Janvier 2016

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 00:05
LE CAS MARTIN PICHE

Pas plus loin qu'hier, dans ma chronique sur "Do Re Mi Fashion", je disais regretter de n'avoir encore jamais eu la chance de croiser Hervé DEVOLDER, dont je dis régulièrement tant de bien. Un homme aux talents multiples.

Ce soir, il était Metteur en Scène et Comédien, et il partage la scène avec l'auteur Jacques MOUGENOT, dont j'ai dû voir "L'Affaire Dussaert", au minimum trois fois.

Spectacle qui se joue en alternance, avec l'affiche de ce soir.

"LE CAS MARTIN PICHE", a le même ressort de mystification que "L'AFFAIRE DUSSAERT".

 

Un homme se présente chez un psy, car il s'ennuie de tout, rien ne l'intéresse, ce qui va passionner le Spécialiste.

 

Ils s'amusent, et nous font passer un agréable moment. La salle rit de bon coeur.

C'est drôle, émouvant, et bien joué avec un dénouement étonnant, comme dans l'autre pièce à l'affiche.

 

Pauline MARBOT, a assisté Hervé Devolder, dans la mise en scène.

Les Lumières sont de Denis KORANSKY.

 

Durée: 1H20

 

Si vous ne connaissez pas la première pièce, prenez date pour les deux, je vous promets de belles soirées, et comme les deux spectacles sont à 19H00, vous aurez le plaisir de découvrir les tables de la rue de la Gaîté, si pittoresque et vivante.

 

Mercredi et Vendredi à 19H00

Matinée  le  Dimanche  à 15H00

 

L'AFFAIRE DUSSAERT

Mercredi, Jeudi et Samedi  à 19H00

 

 

THEÂTRE DU PETIT MONTPARNASSE

01 43 22 77 74

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 22:55
LES FOURBERIES DE SCAPIN

MOLIERE, n'aurait sans doute jamais imaginé que Scapin sévirait dans un hangar, meublé de palettes et de bidons en plastique.

Un chariot élévateur mécanique.

Les personnages adoptent un look, banlieue Nord.

Une excellente adaptation, avec le texte intégral et original de l'auteur, et Imad ASSAF, qui a mis en scène le spectacle, donne à cette pièce - vue cent fois -, un accent de thriller moderne.

C'est décalé et savoureux.

 

On rit beaucoup. Le jeu des comédiens est dirigé vers le burlesque, mais la mise en scène, montre aussi la violence du texte initial, pour lui donner un relief contemporain.

Les coups d'épées se transforment en coups de masses violents, sur un tas de palettes.

Scapin a la tête enfoncée de force dans un tonneau en plastique, rempli d'eau.

 

Je n'ai pas eu le plaisir de voir cette pièce, je relate ce que m'a rapporté ma collaboratrice Fabienne Schouler, toute heureuse d'être retombée en 4ème, en retrouvant cette célèbre réplique: "Mais, qu'allaient-ils faire dans cette galère?"

 

Une distribution talentueuse: Brice BORG, Azad BOUTELLA, Florence FAUQUET, Elise FOURNEAU, Angeli HUCHER de BARRUS, Olivier KUHN, Vivien NIDERKOM, Emmanuel REHBINDER, Antoine de SAINT-SERNIN, Paul-Henri VECHAMBRE.

 

Que des noms à suivre !!!

 

Jusqu'au 31 Janvier 2016

Du mardi au  samedi  à  20H30

Matinées le dimanche à 15H30

 

THEÂTRE 12

01 44 75 60 31

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 01:39
DO RE MI FASHION

 

Ces jeunes femmes ne sont pas une découverte, pour moi.

J'ai applaudi les trois dans: "LA VIE PARISIENNE", mis en scène par Alain Sachs, au Théâtre ANTOINE.

Ensuite, Aurore BOUSTON et Marion LEPINE, étaient déjà dans un spectacle qui ressemble fort à celui de ce soir: "Dernière Démarque".

Elles jouaient alors avec Anne Thomas.

Dans ce nouvel opus, elles sont accompagnées par Isabelle FLEUR, qui m'avait fait belle impression dans "On n'arrête pas la connerie".

Un homme aux talents multiples a collaboré à l'écriture artistique: Hervé DEVOLDER, que je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer, mais dont le travail me séduit à chacune des affiches où il figure.

 

C'est un show musical , plein d'humour, qui re-visite la chanson Française.

Les lumières sont de Jean GOUTODIER.

 

Un agréable moment à passer !!!

 

(Une belle générale de presse, organisée par Denis SUBLET pour Suti Communications, qui sait y faire...)

 

 

Durée: 1H10

 

 

Jusqu'au 29 Mars 2016

Chaque Lundi et Mardi à 21H00

 

THEÂTRE de L'ESSAÏON

01 42 78 46 42

I

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 22:23
BIG BANG un spectacle de Igor & Grichka BOGDANOV

Rien ne vaut le bouche à oreille, par des gens en qui vous avez confiance.

Profondément "Littéraire" et pas du tout "Matheux", je n'étais pas du tout tenté par l'énième explication du BIG BANG, par les plus célèbres jumeaux de France.

 

Mais, j'aurais eu tort de ne pas venir découvrir ce spectacle, traité comme une émission de télévision.

Ils en sont les présentateurs, et pourtant pas encore tout à fait à l'aise dans leurs rôles. Ils sont mécaniques, et évoluent difficilement sur scène.

Ils n'ont pas du suivre la totalité des conseils de leurs metteurs en scène: Nathalie VIERNE et Dominique COUBES, assistés de Mathieu GALLON.

Les Bogdanov sont encore en "rodage", tout devait s'arranger au fil des représentations.

D'autant plus, qu'ils sont bien entourés par huit comédiens, qui jouent plusieurs rôles.

J'avais parlé de Benjamin GUILLET, remarqué dans "Tudor" à La Pépinière Théâtre.

J'avais adoré Max BIRD, produit par Gérald Dahan, dans un très bon show: L'ENCYCLO-SPECTACLE.

Il fait le dinosaure, mieux que personne.

 

Il y a aussi Rémy ADRIAENS, Louis CARIOT, Basile LACOEVILHE, Paco NARVAEZ et Eloïse VALLI.

 

Des costumes de Lucie LAPORTE, une bande son de Maxime RICHELME, (une référence qui monte). Vidéo: Aurélie MARTIN, du beau travail.

Des décors intelligents de Sean DUNBAR et Valérie GUY. Leur machine à explorer le temps de H.G Welles, est superbe.

Des lumières de stars, comme sait les faire Jacques-Magic ROUVEYROLLIS, une nouvelle fois assisté de Jessica DUCLOS.

 

Une représentation pédagogique bien faite, mais pour les enfants, il ne faut pas dépasser les 1H30 annoncées. Aujourd'hui, 1H50...

 

Il faut vraiment que Nathalie Vierne et Dominique Coubes, canalisent le temps de paroles de ces passionnés intarissables... On va y gagner dans le rythme de cette belle affiche.

 

Prochaines représentations:

Vendredi 29 janvier à 21H00

Samedi    30 janvier à 21H00

Dimanche 31 janvier à 16H00

 

A partir du 4 Février 2016:

 

Du Jeudi au Samedi  à 21H00

Matinée le Dimanche à 16H00

 

THEÂTRE DU GYMNASE

01 42 46 79 79

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 00:17
LES PAS PERDUS de Denise BONAL

Je ne suis pas client de l'écriture de Denise BONAL, en revanche les comédiens de cette pièce: LES PAS PERDUS, ont fait un admirable travail, et ils sont la raison première pour venir à L'AKTEON THEÂTRE, découvrir de bons interprètes.

 

La Mise en Scène, est de Nicolas GILLE.

J'avais beaucoup aimé "Brainstorming", dans lequel jouait Cyril DAMET, c'est un plaisir de le retrouver ce soir.

 

Christelle FAVEREAUX, a une vraie présence, un dynamisme charismatique, et dans les scènes avec Chloé MAHY, les deux comédiennes font un beau numéro.

 

Emilie CRESPIN, c'est aussi beaucoup de talent, et Clément HASSID n'en a pas moins.

C'est ce que je disais, une belle réunion d'excellents comédiens.

 

Une pièce déjantée, qui se passe dans la tristesse d'une gare, un soir de Noël.

Nous retrouvons les personnages de 1970 à 2000.

 

Un décor, sans budget, mais très bien fait, de Claire DAMEL.

Musiques: Franck LEBON.

Lumières: Elodie MURAT. (Un nom qui monte, "60 Degrés",        "L'Humour ne meurt jamais").

 

Un spectacle à voir, pour la performance des comédiens, en attendant de les retrouver tous, dans une écriture plus simple et moderne. Ils valent le détour !

 

 

Jusqu'au 30 Janvier 2016

Vendredis et samedis à 20H00

 

 

AKTEON THEÂTRE

01 43 38 74 62

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 00:54
MOVIE SHOW de, et avec Valérie GAILLARD

Sur le plateau de tournage d'un film de cinéma, on annonce la pause-déjeuner.

Tout le monde s'éparpille, sauf une fille du Staff Technique et une pianiste, bien décidée à répéter la bande originale de la production en cours.

Celle qui voulait rester seule, à nous faire revivre des scènes mémorables du cinéma de ces  cinquantes dernières années, c'est Valérie GAILLARD.

 

Je vous ai parlé plusieurs fois de Valérie et Silvia GAILLARD, les filles de André Gaillard, qui avec Teddy Vrignault, a remporté longtemps un vif succès, sous le nom des "Frères Ennemis".

Ses filles ont repris, et actualisé leurs sketchs, c'est très réussi.

Avec Marc SALON, elles jouent aussi régulièrement à L'AIRE FALGUIERE, un spectacle qui est un chef d'oeuvre de l'humour absurde: "LES FOLIES FALGUIERE".

Ce soir, Silvia courait dans tous les sens, pour le succès de sa soeur.

MOVIE SHOW, dont c'était le Show Case, c'est une belle série de costumes plus beaux les uns que les autres, de la Petite Sirène à My Fair Lady.

 

Valérie GAILLARD a écrit, mis en scène, le spectacle. Elle possède une belle maîtrise du mime, et quand elle chante, on a vraiment l'impression de se plonger dans la bande originale d'un film.

Elle termine avec la chorégraphie  "Petit-Petit-Petit pas" de Louis de Funès, dans "L'Homme Orchestre" de Serge Korber.

C'est hilarant, et parfaitement reproduit.

 

La pianiste, une beauté sculpturale, émouvante et talentueuse: Natacha MEDVEDEVA, qui pourra jouer en alternance avec Zofia RIEGER.

Ce spectacle fait rêver, il nous transporte dans nos meilleurs souvenirs.

 

J'ai hâte à vous annoncer ses prochaines dates de réprésentations !!!

 

 

STUDIO RASPAIL

22 Janvier 2016 - 20H30

 

 

LES FOLIES FALGUIERE

Les Jeudis à  20h30

18 février - 17 mars - 5 mai - 2 et 16 Juin 2016

01 56 58 02 32

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 01:49
25 ANS! ... Et des brouettes,par CHANSON PLUS BIFLUOREE

Ils viennent de Montpellier, ils jouaient dans des cabarets, et ils se sont réunis en 1985.

Ils étaient quatre, Robert FOURCADE, n'est plus et n'a pas été remplacé. Mais pour chanter LE MOTEUR A EXPLOSION, qui est à quatre temps, son souvenir est très présent, durant l'interprétation de Michel PUYAU, Sylvain RICHARDOT et Xavier CHERRIER.

 

Depuis le début, ils détournent des chansons très connues,avec talent.

Pour d'autres, ils remplacent les paroles originales par :"Ipo Taï Taï Yé".

Leur version de "Que je t'aime", de notre Johnny national, avec ces paroles, enflamme la salle.

Ce spectacle s'appelle: "25 ans... Et des brouettes !"

 

C'est joyeux, rythmé, et leur public est très fidèle.

 

Une agréable soirée, dans une Mise en Scène de Marinette MAIGNAN;

 

 

 

Du jeudi   au  samedi  à 21H00

Matinées le dimanche à 15H00

 

Durée: 1H30

 

 

THEÂTRE LA BRUYERE

01 46 74 76 99

 

 

Copyright Robert Bonnardot - janvier 2016

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 23:42
AH ! LE GRAND HOMME

J'aurais dû aller voir ce spectacle hier, mais j'ai préféré remettre à plus tard, la découverte de cette pièce.

Elle est signée par Pierre et Simon PRADINAS, et a déjà été jouée en 2014.

Elle est actuellement à l'affiche du Théâtre de l'Atelier, dans une Mise en Scène de Panchika VELEZ, assistée de Brigitte VILLANUEVA.

 

D'excellents comédiens, ce qui ne suffit pas toujours à faire une bonne pièce...

Yvan LE BOLLOC'H, Jean-Jacques VANIER, Jean-Luc PORRAZ, Stéphane WOJTOWICZ, Aurélien CHAUSSADE, Jean-Pierre MALIGNON et Serena REINALDI.

 

Le décor est de Claude PLET, les costumes de Marie-Christine FRANC, sous des lumières de Didier BRUN.

 

 

Du mardi  au  samedi à 21H00

Matinée le Dimanche à 15H00

 

 

THEÂTRE DE L'ATELIER

01 46 06 49 24

Partager cet article
Repost0