Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 23:54

au_secours.png

Un très agréable moment à passer au Théâtre Melo d'Amélie, qui fait un carton plein avec toute sa programmation actuelle.

Ce soir, je suis allé voir "Au secours, je l'aime !", écrit et mis en scène par Fabrice TOSONI, dont ce n'est pas le coup d'essai.

J'avais été contacté par l'un des comédiens, Mathieu Stortoz, et j'ai attendu avant de lui répondre, car le même jour, je devais voir la pièce, qui prend la scène derrière eux.

Et, en voyant sortir les gens de la salle, l'air heureux, tous âges confondus, le sourire aux lèvres, j'ai eu envie de ne pas manquer, cette invitation.

Je ne le regrette pas. (En revanche, ne venez pas en voiture, 8,70€ de parking au Vinci le plus proche...)

Trois comédiens et une histoire de la vie d'un couple, Julie et Sam, en 1H15.

C'est bien écrit, c'est bien joué.

On crédite pour le décor, mais ce doit être une blague entre copains: "Amélie Bauer et Sébastien Siloret, avec la partipation de Patricia Dupuy".

 

Mathieu STORTOZ, est Sam, la mauvaise foi est son credo. Il est sympathique et touchant.

Lily RUBENS, près d'une dizaine de rôles, avec une vraie aisance d'élocution, une future professeur de comédie. Elle joue à fond, dans chacun de ses personnages.

Carine RIBERT, c'est une grande comédienne "en devenir", toutes les émotions la traversent. Elle est craquante. Elle a une voix de chanteuse italienne, légèrement cassée et si sensuelle. Elle "bouge" bien. Je vais suivre de près, sa carrière.

Un grand BRAVO à ces trois comédiens, qui remplissent la salle et sont - très justement - ovationnés, à la fin !!!

 

 

Dimanche et lundi à 20H00

Théâtre MELO d'AMELIE

01 40 26 11 11

 


Partager cet article
Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 17:01

Plus-vraie-que-nature-copie-1.jpg

J'ai  ressenti une bonne surprise, dès les toutes premières minutes de cette pièce.

J'étais resté sur un mauvais souvenir à l'occasion d'une affiche précédente qui réunissait déjà Delphine Depardieu et Paul Belmondo. Une histoire "d'oreiller", il y a deux ou trois ans. Je me souviens avoir dit alors, que je préférais le sympathique pilote automobile au comédien...

Il a progressé de façon évidente, il a même parfois des échos de la voix de son père et certains de ces élans, de sa gestuelle.

Delphine est toujours, la bonne comédienne que j'applaudis régulièrement, depuis quelques années.

L'histoire interprétée ce soir est de Martial Courcier, qui faisait partie de la distribution du: "De filles en aiguilles", avec la même Delphine Depardieu, Alexandre Brasseur, Pascal Provost et quelques autres, au théâtre de la Michodière, en novembre dernier.

Jean Martinez, qui joue l'ami et l'associé du personnage joué par Paul Belmondo, est en ancien champion de judo, il participe à la production de ce spectacle.

"Plus vraie que nature" a déjà été jouée, en 2001, notamment avec la talentueuse Véronique Barrault.

La mise en scène est de Raphaëlle Cambray, assistée de Nicolas Pierson.

C'est sympathique et le bouche à oreille fonctionne, la salle était bien remplie, et le sera...

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée   le  samedi à 17H00

Matinée le dimanche à 15H00

 

 

 

Théâtre de la Comédie Bastille

01 48 07 52 07


Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 16:16

bloc_image_fr_affiche.expo.jpg

La Cité des Sciences et de l'Industrie propose une très belle exposition sur Léonard de Vinci, du 23 octobre 2012 au 18 août 2013.

La meilleure façon de mieux connaître ce "Génie Universel", à la fois peintre et ingénieur visionnaire.

Des animations numériques, des jeux d'éveil, pour les plus jeunes, retracent l'histoire des sciences de l'aéronautique et des techniques avancées, dans de nombreux domaines.

Une très bonne destination pour emmener vos enfants pendant les vacances de la Toussaint ou celles de Noël.

 

 

La Cité des Sciences et de l'Industrie

Chaque jour (sauf le lundi) de 10H00 à 18H00 (19H00 le dimanche).

Tarif plein:  11€

Tarif réduit: 9€  (+60 ans, enseignants, -25 ans, famille nombreuse, étudiant)

 

01 40 05 80 00

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 22:59

visuel-LGLVELM

Je suis réputé pour être "bon public", et parfois poussé à l'indulgence, quand le travail est évident, et cela ne m'arrive qu'une ou deux fois par an, de quitter une salle de spectacle, avant la fin, sur les 250 pièces, que je vois en moyenne, chaque année.

Ce que nous propose la nouvelle direction du Théâtre COMEDIA, est d'une indigence et d'une vulgarité totale.

Nous devons ce texte à Pierre Guillois, c'est gras et trivial.

J'ai vu Bernard Menez, qui est le Metteur en Scène, dans de bien meilleurs exercices, et Jean-Paul Muel, si drôle avec le Grand Magic Circus de Jérôme Savary, que fait-il là?

Il y a aussi Pierre Vial et Guillaume Bouchède, tellement excellent dans "Mission Florimont"... Quel écart de style...

La composition musicale est de François Fouqué, il y a aussi Grégory Gerreboo.

Au piano ce soir, Laurian Daire ( qui semblait s'ennuyer autant que moi), elle joue en alternance avec Chris Cody.

Les décors sont de Audrey Vuong et les costumes de monsieur Axel Aust.

Celui qui s'effeuille, en pompier, éclairagiste, facteur, etc... est Simon-Luca Oldani.

 

Dès la trentième minute, des gens se levaient et partaient, j'ai attendu 1H15, pour quitter la salle, alors qu'un personnage - Paul - faisait une fellation à un bellâtre, devant le rideau fermé.

Je n'ai pas eu envie de voir le décor suivant, qui devait - sans doute - être celui du final.

La salle était presque pleine, des rires salaces autour de moi. Un spectacle, même pas digne d'une fin de nuit chez "La Grande Eugène", dans la folie des années 68;

Quelle horreur!!!, en ce qui me concerne, mais si le coeur vous en dit:

 

 

Du mardi au samedi à 20H00

Jusqu'au 5 janvier 2013

 

Durée 1H50

 

 

Théâtre LE COMEDIA

01 42 38 22 22

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 22:43

image_11_1_blue.jpg

Cette Kym THIRIOT, qui incarne "BLUE", est une fille à talents multiples, comme un couteau Suisse ou une palette colorée de rôles tous différents, elle semble douée, très douée.

Elle a d'abord été une Cavalière émérite, de haut niveau, puis elle a suivi des Cours de Théâtre  avec la regrettée Françoise Seignier, et aussi du chant lyrique avec Denise Dupleix.

J'ai eu la chance de la découvrir dans "Jupe Obligatoire", il y a trois ou quatre ans.

Ce soir, je la retrouve dans "Blue". Elle a parfois des airs de ressemblance avec Sophie Marceau qui sont assez étonnants.

Soin texte est très bien écrit, un vrai travail de l'écrivain qu'elle deviendra sûrement.

Elle joue tout aussi finement, la mise en scène conjointe est de Laura Mokaiesh (qui était dans la salle, devant moi), et de Juliette Azzopardi, qui est... partout - et personne ne s'en plaint.

Un ballet de malles et de valises, superbement orchestré.

Une histoire qui pourrait être glauque et vulgaire, et qui devient un appel à l'amour, et se révèle une vraie réussite de représentation théâtrale.

 

 

Durée: 1H05

 

Dimanche et Lundi à 20H00

01 42 65 90 00

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 22:13

re__rendez_vous_au_grand_caf_site1.jpg

Il y avait plus de comédiens dans la salle, que  ceux sur scène: Olivier et Catherine MARCHAL.

Un spectacle extrait du roman "Quand souffle le Nord" de David Glattauer, pas vraiment réputé pour sa joie de vivre...

Une mise en scène de Hervé Dubourjal et de Alain Ganas. - Nous devons à ce dernier une très belle adaptation de: "Le Mec de la Tombe d'à Côté", que je suis allé voir deux ou trois fois, eu égard à l'interprétation des comédiens.

Ce "Rendez-vous au Grand Café", est soporifique, on s'y ennuie.

Ma voisine de gauche ne s'y est pas trompée, à force de vérifier sur son Smartphone qu'elle ne recevait pas de mails, elle s'est - piteusement - endormie.

Et, cette hypocrite s'est réveillée pour le final, applaudissant à tout rompre en criant "bravo !" - Elle devait être connue de Olivier Marchal, qui lui a adressé un sourire convenu... Moment rare, car ce comédien, quel que soit son rôle, interprète toujours le même personnage, bourru, taciturne, hirsute.

Catherine Marchal est une jolie comédienne, et pose fort bien son triste texte, qui a peu de relief.

Pour nous faire comprendre que le temps passe, et que les jours défilent, les deux protagonistes passent leur temps à se dévêtir, pour mieux s'habiller de nouveau.

C'est fastidieux. Cela semble long, alors que cela ne dure, que 1H20.

Cela fait longtemps que je n'avais vu autant de gens bailler dans une salle de théâtre.

Ces deux comédiens valent mieux que cela, alors attendons prochaine aventure et oublions celle-ci...

 

 

Mardi et Mercredi à 20H30

Jeudi, Vendredi, samedi à 19H00

Matinée  le   Dimanche   à 17H30

 

 

Théâtre des Bouffes Parisiens

01 42 96 92 42

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 00:07

gds-moyens-web.jpg

Avant même de parler de ce succès annoncé, je veux saluer la talent de Erwan, qui se présente comme "une ouvreuse", et qui est très drôle pour donner les consignes habituelles dans un théâtre, téléphone, photos, etc...

De plus, il revient à la fin pour se transformer en bande annonce vivante des autres spectacles à l'affiche.

J'ai regretté de n'avoir donné que 2€ à "cette ouvreuse", il mérite beaucoup plus et je lui décerne une "Chronique d'Or", pour l'originalité de son intervention.

 

Quant à cette comédie de Stéphane BELAÏSCH et de Thomas PERRIER, mise en scène par les complices habituels, Arthur JUGNOT et David ROUSSEL, c'est un carton de plus qui s'annonce, avec une telle réunion de talents.

Dans une chronique récente, je me suis félicité de pousser la porte de toutes les salles de Paris, et même les plus petites. C'est comme ça, que j'ai la chance de voir grandir des artistes.

Cyril GARNIER et Guillaume SENTOU, j'ai eu le plaisir de les applaudir avant même leur médiatisation, via l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, "On n'Demande qu'à en rire".

Je n'ai raté aucune de leurs apparitions, en Two Men Show, ou en pièces de Théâtre.

Ils sont les enfants spirituels de Poiret et Serrault, de Darras et Noiret.

Ils ont une grande carrière devant eux !!!

Magaly GODENAIRE, est une excellente comédienne, que je ne connaissais pas. Sa Théâtrographie est plus ciblée sur des oeuvres classiques.

En revanche, Marie MONTOYA, ne cesse de m'éblouir, de scène en scène.

C'est une comédienne qui va devenir - très vite - une Tête d'affiche. (La soeur du Grec - Hors Piste - Hors Piste aux Maldives - Le Dindon... etc...)

 

Scénographie de Sarah Bazennerye, lumières de Philippe Mathieu.

 

Qui va rater un tel moment de joie?

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée   le samedi  à 16H30

 

 

 

Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

01 43 22 16 18

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 22:04

nous2.png

"NOUS DEUX", par les Kicékafessa, Sandra COLOMBO et Pascal ROCHER.

Une belle soirée qui s'annonçait, le contraire aurait été surprenant, voire décevant... Que nenni !!!

Sandra et Pascal ont écrit ce spectacle, mis en scène par le talentueux Christophe CANARD, qui triomphe depuis des mois au Théâtre Saint-Georges, dans "13 à table", avec Jean Leduc.

Je l'avais déjà vu en tant que comédien dans "Ça s'en va et ça revient", mis en scène par Nassima Benchicou.

Christophe, met régulièrement en scène des pièces à succès, il était déjà de la fabuleuse histoire de : "Comme ils disent", (près de 1000 représentations), où Tout-Paris a découvert Pascal Rocher, éblouissant dans ce duo avec Sandra Colombo, une idée géniale que la réunion de ces deux-là. Pascal Rocher, un grand comédien.

Jamais couple si mal assorti n'a dégagé autant de complicité, de talent et de tendresse.

Sandra Colombo, était très drôle dans "Qui aime bien, trahit bien", mis en scène par le sympathique Thierry Patru., à l'Alambic Théâtre, il y a trois ou quatre ans.

Je me félicite toujours de pousser la porte des toutes petites salles parisiennes, où peu me suivent et que d'aucun dédaigne. C'est un vrai plaisir de voir se révéler des artistes, qui se sont donnés du mal, pour se faire connaître et reconnaître.

Sandra, avant d'être comédienne, s'était déjà fait remarquer dans le concours des "Jeunes Reporters de Europe 1", elle y faisait alors preuve d'un véritable humour et d'un sens souligné de l'observation. Cette Tarbaise bon teint a un bel avenir. C'est certain !

Un début de soirée à ne pas manquer !!!

 

 

Du Mardi au Samedi à 20H00

Matinée    le Samedi à 17H30

 

 

 

Théâtre LE MELO d'AMELIE

01 40 26 11 11

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 16:33

incroyable.png

Une bonne surprise que cette nouvelle pièce de Pierre CABANIS, dont j'avais déjà aimé, il y a quelques années "Ça s'en va et ça revient".

Constance CARRELET participe à la mise en scène, elle était d'ailleurs dans la salle, stylo en main, prête à peaufiner le moindre détail.

Constance Carrelet est toujours à l'affiche de: "On est tous portés sur la question" un spectacle à sketchs hilarant, que j'ai vu en janvier dernier et qui poursuit sa carrière.

Juliette AZZOPARDI, s'est chargée de la scénographie.

Quatre comédiens sont de cette distribution.

Slimane KACIOUI, que je me souviens avoir vu dans "Tout fout l'Camp" et "Mes meilleurs ennuis, de Guillaume Mélanie. Il est le "Matthieu B." de l'histoire, très à l'aise dans ce rôle.

Valentine REVEL, est co-directrice de la Comédie des 3 Bornes, comme Constance Carrelet.

Ils font tous partie de ces comédiens qui montent, ayant suivi à la base, les fantastiques Cours de Jean Périmony.

Valentine a un One Woman Show, qui s'intitule "Cesar, Valentine et les autres". Elle en a joué une partie dans la 1ère édition de "Rires avec Elles", au Ranelagh.

Je me souviens d'elle auprès de Pierre Cabanis, dans "Ça s'en va et ça revient", et plus récemment dans "Célibataires", à la Comédie des 3 Bornes.

Cette jeune femme joue, comme elle respire, une très agréable comédienne.

Arnaud SCHMITT était aussi de "la bande" des deux pièces de Guillaume Mélanie.

C'est lui aussi qui a mis en scène, "Beautiful People", vu au Petit Gymnase, en janvier 2011. Il est très inspiré dans son jeu dans la pièce de Pierre Cabanis, il sert formidablement bien l'auteur.

Mathieu HERIBEL est parfait dans ce rôle de médecin hâbleur et bourlingueur. Il faisait  partie des "Célibataires" et c'est aussi un "Périmony".

 

Une telle réunion de talents, et une histoire bien ficelée, c'est l'assurance d'une bonne soirée au Mélo d'Amélie.

 

 

Le Dimanche et le Lundi à 21H30

 

Théâtre LE MELO d'AMELIE

01 40 26 11 11

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 14:03

stefan_zweig_affiche.jpg

Quand le rideau s'ouvre, on a vraiment l'impression d'être aussitôt plongé dans la lourde atmosphère de Stefan Sweig dans sa résidence au Brésil.

Patrick TIMSIT fait là une composition très réussie et les décors de Jean-Michel ADAM, sont criants de vérité.

Je suis allé voir cette pièce avec le producteur Paul LEDERMAN, qui est le plus fin connaisseur de l'oeuvre et de la vie de l'auteur inoubilé de: "Le monde d'hier", le meilleur témoignage de l'évolution de l'Europe entre 1895 et 1941.

Ce livre testament est devenu un best-seller mondial.

LES DERNIERS JOURS DE STEFAN SWEIG au théâtre est l'adaptation du livre de Laurent SEKSIK, autre belle vente de librairie (Editions Flammarion), traduite en plus de dix langues différentes.

C'est aussi une très jolie bande dessinée, avec des dessins de Guillaume SOREL, éditée chez Casterman.

Elsa ZYLBERSTEIN, est une émouvante Lotte, qui a suivi son amour, jusqu'au bout, alors qu'elle n'était que vie, promise à un bel avenir.

Il y a aussi Jacky Nercessian, Bernadette Rollin et Gyselle Soares.

Les costumes sont de la talentueuse Pascal BORDET, dont on aime retrouver les croquis dans "Rappels", distribué dans nombre de théâtres parisiens.

La mise en scène est signée de Gérard GELAS, il est assisté de Arny BERRY.

"LES DERNIERS JOURS DE STEFAN SWEIG", un très beau moment de théâtre!

 

 

Du mardi au vendredi à 21H00

Matinée  le  samedi    à 16H00

 

 

 

Théâtre ANTOINE

01 42 08 77 71

Partager cet article
Repost0