Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 16:44

Bo-Theatre.jpg

C'est nouveau, c'est BO.

Le slogan d'une toute nouvelle salle: LE THEÂTRE BO SAINT-MARTIN, au 19 Bd St Martin, 75003 Paris.

L'association de deux figures de la télévision, Serge Bonafous et Dan Bolender, qui aiment le spectacle vivant et décident d'ouvrir leur propre établissement.

Une jolie salle de 66 places (accessibilité pour les handicapés et boucle magnétique pour les malentendants).

Salle-Bo.jpgSalle-BO-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One Man Show, One Woman Show, pièces de théâtre, spectacles pour enfants. BO Goûter vous organisera l'anniversaire des petites têtes blondes, avec des invitations au Futuroscope, partenaire du lieu.

Laurent Ournac y propose des matchs d'improvisation. Un petit bar et des cimaises renouvelées régulièrement.

Toute la programmation à venir sur: www.theatrebo.fr

 

 

Contact Presse:

Delphine SCHROEDER - delphine.schroeder@dscommunication.fr

Alizah  SALMONA       - alizah.s@dscommunication.fr

 

 

 

 

 

Théâtre BO SAINT-MARTIN

19, Bd St Martin

75003 Paris

01 42 71 50 00

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 23:14

Democratie.png

J'ai assisté ce soir, et je n'ai pas souvenir d'avoir utilisé ce terme, à un Chef d'oeuvre !!!

J'évite en général de lire les dossiers de presse, de façon approfondie, avant d'aller voir un spectacle. Je découvre ensuite, les renseignements qui pourraient me manquer sur tel ou autre comédien.

DEMOCRATIE, c'est une pièce de Michaël Frayn, adaptée par Dominique Hellier, la première pierre importante de ce bel édifice.

Une mise en scène, au cordeau, de Jean-Claude Idée, vraie réussite.

Jean-François Viot et Armand Delcampe, sont d'autres talents ajoutés à la préparation de cette réalisation.

Sept excellents comédiens:

- Frédéric LEPERS

- François SIKIVIE

- Frédéric SICX

- Xavier CAMPION

- Alexandre VON SIVERS;

Et, Jean-François GUILLIET, un stratège démoniaque, en la personne de Herbert Wehner.

Emmanuel DECHARTRE, Un Helmut Schmidt, aussi "bonhomme", que "calculateur".

Enfin, deux autres comédiens d'émotion, qui complètent et donnent le ton à cette fantastique distribution.

Jean-Pierre BOUVIER, une présence, une mobilité scénique, une voix, un talent. Il interprète un Willy BRANDT, plus vrai que nature.

Et puis, un phénomène. Le fils spirituel de Jacques Brel, qui avait des envolées similaires dans "Benjamin".

Alain ELOY, vient lui aussi du "Plat Pays", pourtant si petit, mais qui a engendré tant de grands artistes.

Ce comédien a un talent rare, très rare. Et je vais décrocher mon téléphone pour appeler tous ceux que je peux, afin qu'ils aillent au plus vite partager cette vraie découverte.

Un moment exceptionnel de théâtre.

C'était ma 106ème pièce,  depuis le 1er Janvier 2012, la meilleure surprise, à ce jour.

 

Du 11 septembre au 27 octobre 2012

Mardi, vendredi, samedi à 20H30

Mercredi et aussi jeudi  à 19H00

Et matinée  le samedi  à    16H00

 

Théâtre 14

01 45 45 49 77



Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 09:26

le bonheur

Une pièce de Eric Assous. Au fil du temps, il a donné une couleur particulière aux couples.

Il s'en est fait le meilleur portraitiste.

"L'illusion Conjugale" ou "Les Conjoints",  étaient pour mémoire, déjà les coulisses et la trame de son dernier opus: "LE BONHEUR", quel beau titre.

Obélix est tombé dans la Potion Magique tout petit, et moi dans le bonheur, avec des parents merveilleux. Alors, je sais ce que ce mot veut dire, et je regrette que certains l'apprivoisent si mal.

Un décor de Jacques Voizot, des lumières de Gaëlle de Malglaive, qui va dépasser son maître, Jacques Rouveyrollis.

Costumes de Brigitte Faur-Perdigou, (une costumière qui monte... qui monte).

La chorégraphie est signée Glyslein Lefever.

Jean-Luc Moreau est le metteur en scène, avec la complicité de Anne Poirier-Busson.

C'est frais, c'est agréable,. Une pièce très bien jouée par deux comédiens de vrai talent, Marie-Anne CHAZEL et et Sam KARMANN.

Un vrai moment de tendresse et de bonheur au Théâtre Marigny.

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée   le samedi à 17H00

 

Théâtre MARIGNY

08 92 22 23 33

www.theatremarigny.fr

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 23:56

Macbeth.jpg

MACBETH, est une tragédie écrite en 1606, et elle passe les épreuves du temps, en nous prouvant que William Shakespeare avait déjà identifié tout ce qui deviendra psychologie et psychiatrie.

Les plus anciens se souviendront de la belle version de Orson Welles, en 1948.

Celle que nous propose le Théâtre LE RANELAGH, devrait être raccourcie. On m'avait annoncé 1H50, et cela a duré 2H27, en débutant avec 12 minutes de retard.

Une juste traduction de Jean-Michel Deprats, une très belle mise en scène de Philippe Penguy, servie par deux décors bien intelligents de Sylvain Cahen.

Somptueux costumes de Marie-Hélène Repetto.

J'ai particulièrement apprécié le talent des "Trois sorcières", Emilie Jourdan, Anne Beaumond et Géraldine Moreau-Geoffrey, superbe bretteuse.

Laurent Le Doyen est Macbeth, Agnès Valentin, Lady Macbeth, Emmanuel Oger, Banquo et MacDuff.

Teddy Mellis joue Malcom et l'un des assassins.

Deux bons musiciens, Jean-Michel Deliers et Denis Zaidman.

Lionel Robert est Duncan, le Portier et Seyton. Comédien de talent, qui prend la lumière.

Avec vingt minutes de moins, ce spectacle trouverait chaque public, et personne ne regarderait sa montre, car la mise en scène est excellente et a le juste rythme.

 

 

Du mardi au samedi  à 21H00

Matinée le dimanche à 17H00

 

Théâtre LE RANELAGH

01 42 88 64 44

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 23:23

PICOULY-PARIS-Affiche.jpg

Cette pièce est allée en Avignon cet été, mais personne ne m'en a parlé. Alors, je ne savais pas à quoi je devais m'attendre...

Je me suis assis dans la salle, une bonne dizaine de minutes avant l'heure prévue du début de la représentation, pour regarder "qui" était dans le public?

Et, j'ai été surpris de voir, qu'en dehors de beaucoup de comédiens, dont notamment la troupe du "SCOOP", (Daniel était, d'ailleurs,  devant moi,  à la générale de cette belle création) , nombre de très jeunes filles, prendre place. Ma curiosité est montée d'un cran.

Le spectacle a débuté avec douze minutes de retard, ce qui devient récurrent, eu égard à ceux qui ne sont pas à l'heure, et cerise sur le gâteau, une retardataire a laissé son portable sonner, et au lieu de le couper, elle est sortie de son rang, pour répondre... Quelle incivilité !!!

 

A la fin du show, je n'ai pas trouvé l'explication de cette audience d'adolescentes, elle doit tenir à l'oeuvre littéraire???


Daniel PICOULY nous raconte l'histoire de sa "communale" dans une école à Villemomble, et je doute que ces jeunes filles aient la moindre idée de ce qu'étaient les soldats MOKAREX???

Cela me "parle", car ils remplaçaient les "calots", aux jeux de billes dans la cour de mon collège, dans le 16ème.

Daniel PICOULY nous entraîne dans ses souvenirs d'enfance où un crétin qui remplaçait son instituteur lui a dit "qu'il était bête à manger du foin", car il faisait trop de fautes d'orthographe. Daniel vengeait alors sa maman, sans le savoir.

L'auteur à succès n'a pas digéré l'affront.

Ce spectacle se termine par une pirouette, sans qu'il y ait de chute... Si vous ne comprenez pas, allez donc voir Daniel PICOULY au Théâtre Tristan-Bernard, et vous saurez alors,  ce que j'ai voulu dire.

Joli moment de tendresse et de souvenirs, une belle page littéraire dans un beau théâtre.

 

Mise en scène de Marie-Pascale Osterrieth

Décor de François Limbosch - Lumières de Laurent Castaingt et des musiques de Jacques Davidovici.

 

Du mardi au vendredi à 19H00

Matinée  le samedi    à  16H00

 

 

 

Théâtre TRISTAN BERNARD

01 45 22 08 40

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 11:33

 

Tistics.jpeg

Les Tistics, c'est une horlogerie musicale de grande précision. LES FRANGLAISES, un petit bijou de mise en scène.

En octobre 2011, j'ai fait leur découverte, déjà à la Pépinière Théâtre. Je suis devenu fan. Je ne les connaissais pas, mais la salle était pleine d'un public, visiblement fidèle.

Je suis retourné les voir en mai 2012 à l'Olympia, où ils ont fait un malheur. l'enthousiasme de la salle rappelait les meilleures heures du célèbre Music-Hall.

Ils reviennent à la "Pépinière" et y resteront jusqu'au 30 novembre, tout en se promenant partout en France, aux jours de relâche parisiens.

Ils sont douze sur scène, et le talent de l'une est l'égal de celui de l'autre. Une formidable cohésion, un spectacle Chorale au plus juste sens du terme.

Quentin Bouissou, c'est un clown magique, Romain Piquet, Roxane Terramorsi, une voix de Diva.

Will Nova, Philippe Le Noble, Adrien Le Ray, PV Nova, Laurent Taïeb, surprenant, Saliha Bala, le charme de l'Orient.

Daphnée Papineau, tout à fait craquante.

Marsu Lacroix, du charme, du rythme, de l'expression.

Le maître de cérémonie, Yoni Dahan, un sympathique meneur de jeu.

 Sans oublier, l'équipe de l'ombre:

Lumières: Romm

Son:  Jean-Luc Sitruck

Régisseuse: Faustine Cadiou

Manager: Rotem Jackman

Un spectacle, à ne SURTOUT PAS RATER !!! Et "Bienvenue à l'Hôtel Californie"...

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée  le  samedi à 16H00

 

LA PEPINIERE THEATRE

01 42 61 44 16 

Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 01:23

Affiche-transparence.jpg

Une comédie Onusienne, ou Scotland Yard contre Patrick Roméro.

D'après le roman de Roberto Garcia Saez, un spectacle musical écrit et mis en scène par Benoît Guibert.

Une histoire vraie de trafic d'influence et détournements de fonds, avec la couverture apparente et devenue bien gênante de l'ONU.

 

Kader Boukhanef est Patrick Roméro, dont le luxe tapageur pose question à un ordre bien établi.

Olivier Dote Doevi, interprète le barman Bonaventure et "Le Résident", qui entremet celui qui s'attire les foudres de Scotland Yard.

Vérena Gros, joue la femme du héros malheureux de l'histoire.

Julie Lavergne, "Carlotta", a beaucoup de talent, elle danse fort bien et vampirise la scène, par sa grâce aérienne. Une comédienne à suivre...

Elle joue ce rôle en alternance avec Mélissa Broutin, que je n'ai pas eu l'heur de voir.

Jérôme Dupleix, qui est l'inspecteur Paul Harrisson de Scotland Yard a, lui aussi, un talent certain. Une voix de stentor, celle que l'on entend le mieux, il joue juste et bien, il est excellent.

Hugo Horsin est l'auteur de la partition musicale, il est drôle, ses répliques sonnent bien, il joue le rôle de Ludo, en alternance avec Bastian Verdina.

Une troupe qui se donne du mal et prend un évident plaisir à jouer ce spectacle, dans une mise en scène talentueuse et rigoureuse de l'auteur.

 

 

 

Durée: 1H40

Du 25 août au 7 octobre 2012

Du mercredi au samedi à 21H30

Matinée   le      samedi à 17H30

 

 

VINGTIEME Théâtre

01 48 65 97 90


 


Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 09:29

Affiche-Julie-copie-1.jpg

Une comédie de Pascal Laurent, qui fleure l'asphalte de Paname, on y entend "l'argomuche" des trottoirs des Faubourgs. Michel Audiard, Simonin, Blondin et quelques autres maniaient à merveille le style.

Une bande de "Pieds Nickelés", a commis un enlèvement, ils attendent le versement de la rançon.

Paulo, Greta et Riton, le ton est donné.

Une splendide mise en scène de Eric Métayer, on y retrouve la couleur des "39 Marches".

Paulo, c'est le demi-sel parfait, Philippe Lelièvre lui donne vie, avec talent.

Gréta, interprétée par Viviane Marcénaro a la gouaille d'Arletty.

Kévin Métayer, nous offre un Riton touchant, qui n'a pas qu'un petit pois dans le ciboulot.

Un ripoux de la Gendarmerie surgit dans l'aventure, c'est le grain de sable, merveilleusement joué par un Thierry Liagre, qui a des accents de Paul Meurisse ou encore de Bernard Blier. Il est "sensass".

L'otage, n'a pas sa langue dans la fouille, et Manon Glibert lui donne vie, avec fraîcheur et de belles répliques.

Cette pièce de théâtre, c'est un film en noir et blanc des années 50/60. Une belle réalisation, dans un impressionnant  décor de Stéphanie Jarre, et des costumes de Cécile Adam.

Le spectacle dure 2H00, et on ne voit pas le temps passer, on rit du début, jusqu'à la fin.

A ne pas manquer !

 

 

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée  le   samedi à 15H30

 

 

Théâtre LA BRUYERE

01 48 74 76 99

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 23:34

AVARE-WEB.jpg

Normalement, on ne "chronique" pas pour un spectacle, dont c'est la "dernière".

Mais, j'ai de bonnes raisons de penser que celui ci va revenir à l'affiche, dans quelques mois. Et, il ne faudra pas manquer son retour.

Ce soir, le Funambule-Montmartre était COMPLET.  Certains sont restés debout, dans chaque coin de la salle.

Un public multi-gérationnel, applaudissant, à toute fin de scène, et je n'ai pas été le dernier.

Les comédiens ont été - formidablement - inspirés, réussissant à faire rire, dans l'ombre, Elise HOBBE, leur "Metteur en Scène", à l'origine de cette belle idée accomplie et totalement réussie.

J'ai vu cet Avare", plusieurs fois, pour cette "dernière", ils étaient dans "L'excellence".

 

Un grand "Bravo" aux trois comédiens:

Aude Wojtyna

Lionel Laget

Yani Lotta

 

 

 

Ce n'est qu'un "Au revoir"

 

 

A très bientôt.

 

 

 

Robert BONNARDOT

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 21:01

LE-SCOOP-Affiche.jpg

Une vraie rentrée théâtrale, avec une Première, le 23 août, d'une pièce très originale: LE SCOOP.

Elle a été écrite et mise en scène par Marc FAYET, (avec la complicité de Lila REDOUANE).

Marc Fayet, je le connaissais comme excéllent comédien, applaudi, la saison dernière dans: "Le Mec de la Tombe d'à Côté". Un beau succès.

Il a eu la bonne idée, avec ce "Scoop", il y a une intrigue et les dialogues sont savoureux, ils font rire et sont servis par de véritables artistes.

Frédérique TIRMONT, une voix célèbre et recherchée du doublage, beaucoup de très bons rôles à la télévision.

Frédéric VAN DEN DRIESSCHE, une voix, une présence.

Guillaume DURIEUX, une révélation, il apprivoise la scène, il joue bien.

Aurore SOUDIEUX, un petit rôle, et une belle interprétation.

Philippe MAGNAN, le comédien qui monte... qui monte... et qui va - enfin - devenir une tête d'affiche.

Il est, dans  cette pièce, éblouissant. Deux fois, François Mittérrand à l'écran, et la saison dernière, le père  très "Rock n' Roll"' de Véronique Genest, dans "Plein la Vue".

Il est extraordinaire et si crédible, dans chaque rôle !!!

 

Ce "SCOOP" va être un grand succès, ne différez pas votre envie d'aller le voir, vous ne serez pas déçus.

 

Décors de Edouard Laug. Costumes de Brigitte Faure Perdigou, des lumières de Laurent Béal et une partition musicale  de Jérôme Destours et de Christophe Baudet.

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

(Mercredi à tarif réduit)

Matinée le samedi à 18H00

 

 

Théâtre Tristan-Bernard

01 45 22 08 40

Partager cet article
Repost0