Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:55

93.pngUne belle représentation de QUATREVINGT-TREIZE (écrit selon le souhait de l'auteur), de Victor Hugo, dans une mise en scène de Godefroy Segal.

Cela tient du funambulisme.

Le décor est composé de deux grands écrans dominant la scène et on peut admirer 75 peintures, toutes signées de Jean-Michel Hannecart.

Le jeu se fait en costume de ville, par opposition aux personnages figurant sur les toiles, lesquels sont en habits d'époque.

 

Les comédiens sont: Géraldine Asselin, Nathalie Harrion, François Delaive, Alexis Perret et Boris Rehlinger.

Cette pièce, tirée du roman, est à voir pour la valeur du texte de Victor Hugo dont l'engagement politique a beaucoup fait pour la république débutante.

Cette oeuvre est le dernier roman de l'auteur et il est paru en 1874.

 

 

 

 

Du 7 au 13 avril 2012

Du 02 au 20 mai 2012

 

Du mercredi au samedi à 20H00

Le dimanche à 16H00

 

 

Maison de la Poésie

Passage Molière

157, rue Saint-Martin

75003 PARIS

01 44 54 53 00

Partager cet article

Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 00:13

affichelessermentsreprise.jpg

J'avais déjà vu LES SERMENTS INDISCRETS, en mars 2011, au même théâtre, avec la même distribution.

J'avais été charmé par cette pièce, dont vous pourrez retrouver la chronique sur ce blog.

J'ai vu ce soir, un spectacle totalement différent, et bien moins séduisant. Frédérique Lazarini, jouait une "Lisette" en finesse et délicatesse.

Ce soir, elle clamait, voire hurlait ses répliques, avec peu de nuances de ton.

Isabelle Mentré, délicieuse et talentueuse, il y a un an,  a maintenant un phrasé qui fait peut-être un peu trop "d'jeune", lénifiant et cache-talent.

Arnaud Simon, ne sait que faire de son corps et accumule les postures ridicules.

La scène blanche est recouverte d'un affreux plastique transparent, comme pour des meubles en déménagement.

Un perroquet inaudible réunit les personnages dans une scène finale.

Bref !!! J'ai adoré en mars 2011, et je n'ai vu ce soir, qu'une très mauvaise copie de mon souvenir.

Cela va sans doute, s'arranger....

 

 

Du 03 au 29 avril 2012

Mardi:   20H00

Mercredi et Jeudi:  19H00

Vendredi et Samedi: 20H30

Samedi et Dimanche: Matinées à 16H30

 

 

 

Théâtre ARTISTIC ATHEVAINS

01 43 56 38 32

Partager cet article

Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 22:12

Requiem.jpeg

Je ne connaissais pas le Théâtre Musical Marsoulan, dans la rue du même nom.

Quelle belle salle !!! Des fauteuils dont le confort ferait rêver bien des salles plus connues...

Pour ne rien gâcher, la jeune femme à l'accueil est souriante et délicieuse, et celui qui est au contrôle, pour s'occuper ensuite de la régie, est aimable et efficace.

REQUIEM POUR UNE GARCE, se dit une comédie cynique, de David Sauvage, dont j'avais déjà vu une pièce très amusante, VEUVE LA MARIEE, en Juillet 2011. François RIMBAU y était comédien, et ce soir c'était le metteur en scène de cette farce ténébreuse.

Sur scène, Guillaume CLEMENT, dont je ne sais que peu de choses. il est passé se former aux Cours Pygmalion, (que je ne connais pas), et il aurait un handicap de 19 au Golf, je me gausse, le mien est de 14...

David SAUVAGE s'est offert un rôle singulier et trouble, et j'ai découvert Julie BARONNIE, qui a une interprétation convaincante, dans une belle plastique, et pourtant toute en retenue.

Un couple au bord de la rupture, une âme damnée, et deux meurtres... Le tout en 1H15.

Je ne vous en dirais pas plus, allez rire et trembler, dans ce beau théâtre, bien trop méconnu...

 

 

Mercredi à 19H30

Jeudi      à 20H00

 

Théâtre Musical MARSOULAN

20, rue Marsoulan

750012 PARIS

 

01 43 41 54 92

Partager cet article

Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 18:23

Simone-copie-1.jpg

TRINIDAD

Hélène SERRES

Vanina SICURANI

et

BONBON

 

En ce 10 avril pluvieux, je suis retourné voir à la Comédie de Paris, ET PENDANT CE TEMPS, SIMONE VEILLE, qui donnait une nouvelle représentation exceptionnelle et professionnelle. Salle comble de l'orchestre au balcon.

Beaucoup de comédiens dans ces fauteuils rouges, et aussi de figures connues et reconnues du Théâtre.

Les comédiennes citées plus haut, semblent heureuses de jouer ce spectacle, avec cette écriture chorale. Il serait injuste d'oublier l'excellente Corinne BERRON, qui a fait également la mise en scène, et s'est occupée de façon efficace à remplir ce théâtre.

J'aurais aimé avoir le sentiment de Jacqueline, la précieuse collaboratrice de Corinne, que je sais avoir été  de toutes les répétitions, mais je n'ai eu l'heur de l'apercevoir.

J'ai cru observer quelques changements de textes, ils sont bien venus, et même de scénographie, dans le bon sens.

Ce spectacle contient des passages hilarants. On y rit souvent, et même beaucoup.

Je ne lui vois qu'un défaut: Je lui trouve dix minutes  de trop, la fin traîne en longueur et casse le rythme.

 

 

Très bientôt, à l'affiche.

 

 

Mardi 10 avril 2012

COMEDIE DE PARIS

42, rue Pierre-Fontaine

75009 PARIS

Partager cet article

Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 23:02

DERNIERE-DEMARQUE-Affiche.jpg

Avec Aurore BOUSTON, Marion LEPINE et Anne THOMAS.

Trois filles aux talents multiples, avec de solides références musicales. Je ne vais pas tout vous énumérer, mais Marion Lépine était éblouissante dans "La Vie Parisienne" mise en scène par Alain Sachs, au théâtre Antoine, je m'en souviens fort bien.

Anne Thomas, un CV artistique long comme un bras, Aurore Bouston, un bras au mois aussi long, pleine de charme.

Trois filles qui se sont trouvées pour réinventer des mélodies connues ou pas, d'un siècle voire deux.

Elles s'accompagnent de moult instruments, certains plus improbables, les uns que les autres, notamment Anne Thomas qui siffle aussi bien qu'elle joue.

C'est burlesque, déjanté, réjouissant et très bien mis en scène. Elles ont cherché la difficulté, et s'en sortent fort bien. Bravo !!!

Elles ont du talent, elles osent l'original, on sent le travail et il porte ses fruits, et cela va être de plus en plus évident, au fur et à mesure des représentations à venir.

Alors, comme le dit si bien l'excellente Virginie Lemoine, "Ne Boudez pas votre plaisir" !!!

Elles vous feront rire, chaque lundi, jusqu'au 25 juin 2012, au Sentier des Halles à 20H00, ouverture des portes à 19H45.

Dommage d'ailleurs que ces portes soient si longues à s'ouvrir, quand rien n'est prévu pour s'abriter de la pluie, alors qu'il y a un bar sympathique à l'intérieur, avec une carte de cocktails qui fait envie...

 

 

LE SENTIER DES HALLES

50, rue d'ABOUKIR

75002 PARIS

www.lesentierdeshalles.fr


Partager cet article

Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 22:18

il faut

En décembre dernier, j'étais sous le charme du jeu et de la voix de Isabelle Andréani, qui jouait "Lisette", dans l'inusable "Jeu de l'Amour et du Hasard", de Marivaux au Théâtre Mouffetard.

Elle revient à Paris, avec une pièce qu'elle a joué dans de nombreux pays, dont la Chine: "Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée", de ce bon Alfred de Musset.

En ouverture de rideau, elle joue un texte de sa composition: "La Clef du Grenier d'Alfred", c'est si bien écrit, qu'il faut le savoir, pour comprendre l'enchaînement, habilement réalisé.

Les lumières sont de François-Eric Valentin, et le comédien qui donne merveilleusement réplique est Xavier Lemaire, belle présence, un comédien du fond de l'âme. Sa fougue colle parfaitement au texte.

C'est plaisir de voir si beau travail, 1H10, d'un jeu magistral, avec deux comédiens de théâtre admirables.

 

C'est produit par la Compagnie LES LARRONS (www.leslarrons.com).

Cela se passe au Petit-Hébertot, du 3 avril au 31 mai 2012.

Mardi, mercredi et jeudi à 19H30.

 

 

 

Théâtre du Petit-Hébertot

01 42 93 13 04

Partager cet article

Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 20:53

 

spectacle-les-recettes-sexuelles-de-marie-160-3418

J'ai vu un spectacle au Petit-Gymnase, qui était destiné à une représentation de presse, avant d'aller s'installer au "Feux de la Rampe".

"LES RECETTES SEXUELLES DE MARIE", écrit et mis en scène par Marie MENGES, qui en est l'interprète.

Elle arrive sur scène en cuisinière, avec un tablier sur lequel on lit MARIE MYRTILLE, jusque là on pense deviner, une fable un peu leste...

Que nenni !!! Je n'ai jamais rien vu de plus vulgaire !!!

Cette jeune femme, s'accompagne de deux poupées gonflables, une de chaque sexe.

Elle vous explique, bien trop longtemps, comment l'homme doit lécher la jeune femme, et elle se met à la place de celui-ci, avant de vous démontrer comment la femme doit faire une fellation à un homme, en prenant la place de celui-là.

 

Huit personnes se sont levées, pour sortir aussitôt.

 

Je suis resté, jusqu'à la fin, ce qui a été difficile, car la comédienne qui semble en finir, repart une nouvelle fois, pour un "secret" de plus.

 

C'est mal écrit, c'est grossier, pas en vocabulaire, mais dans l'intention, et cela est interminable.

 

Je me suis enfuis dès la fin, ne voulant pas participer au cocktail où j'étais invité.

Et pour la première fois, je vous recommande vivement d'oublier d'aller voir cette très mauvaise production, qui fait honte à la scène parisienne.

 

Je me suis laissé séduire par un beau dossier de presse, et je l'ai bien regretté...

 

 

 

 

LES FEUX DE LA RAMPE

Mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 20H30

 

Si vous avez de l'argent à perdre...

 

01 42 46 26 19

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 23:04

image_29_1_l_affaire_dussaert-copie-1.jpg

Je m'en suis souvenu, presque dès le début, j'avais déjà vu cette conférence spectaculaire, il y a quelques années au Théâtre du Petit-Hébertot.

Et j'y avais même pensé en allant découvrir "La Sublime Revanche" au 20ème Théâtre. Il en résulte du même modus operandi, dont je ne vous dirais rien, pour le plaisir de vous en laisser la surprise.

Jacques MOUGENOT en est l'auteur et l'interprète. Il a eu plusieurs récompenses avec ce spectacle, notamment lors de la première édition du Prix Philippe Avron., et j'imagine fort bien comment ce comédien aurait apprécié cet univers.

Si vous voulez savoir jusqu'où l'art peut aller trop loin, toutes les réponses, et ce qu'il vous faut savoir, sont depuis ce soir et jusqu'au 2 juin à 21H00, au délicieux Théâtre Le Ranelagh, que je connais depuis l'enfance et qui n'est pas étranger à ma passion de la scène.

La belle affiche de l'AFFAIRE DUSSAERT, est l'oeuvre de Léo Houper.

 

Une agréable et très souriante soirée.

 

Après Le Petit Hébertot et le Ranelagh, cette "Affaire", revient au Théâtre des MATHURINS: (Ma chronique initiale date du 30 mars 2012).

 

Du mardi au samedi à 19H00

Des matinées le samedi et le dimanche à vérifier sur le site du théâtre.

 

 

Théâtre des MATHURINS

01 42 65 90 00

 

140px-MARIANNE LOGO

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 23:39

affiche_plein_la_vue.jpg

De toute évidence, une pièce à succès. Tout y est. Une bonne histoire, des comédiens qui prennent plaisir à la jouer.

Véra Balmain, (Véronique Genest, la comédienne de séries TV préférée des français), est aveugle de naissance, elle pense vivre avec son père et son mari, dans un confort douillet et un décor correspondant naturellement au train de vie d'un "Nez" international, rassemblant des effluves, pour créer des parfums.

A l'occasion de l'opération de la dernière chance, elle va recouvrer la vue, et de fait se retrouver dans une réalité quelque peu différente, de celle imaginée.

C'est astucieux, et cela vient d'une plume conjointe de complices de longue date, que sont Jean Franco (actuellement à la Comédie Caumartin, avec "la Chieuse"), et Guillaume Mélanie.

Ce dernier, je l'avais découvert dans "Mes Meilleurs Ennuis", vu au départ au Théâtre d'Edgar, et revu plusieurs mois plus tard, avec une autre distribution au Théâtre Rive-Gauche.

Ensuite, il y eut le premier succès théâtral de Amanda Lear, "Panique au Ministère", suivie de "Lady Oscar".

Philippe Magnan, un comédien dont le visage est plus connu que le nom, il a été un éblouissant "François Mitterrand", il est un acteur fétiche pour plusieurs réalisateurs, dont Patrice Leconte. Il fait, dans PLEIN LA VUE, une création qui fera date, Bravo !!! Quel talent !!!

Daniel-Jean Colloredo, (Cours Jean Périmony), je l'avais vu dans "Ma femme est folle" de Jean Barbier. Il est excellent dans ce rôle du chauffeur-confident de Véra.

Grégoire Bonnet, interprète Donald, le mari - volage - de Véra. Je l'avais applaudi dans "Stand Up", au Théâtre Tristan-Bernard, déjà mis en scène par Jean-Luc Moreau, comme c'est le cas ce soir.

Gabou Bokobza est la fille de l'époux de Véronique Genest, elle est très belle et joue fort bien la comédie.

Le décor est de Caroline Mexme, les costumes de Juliette Chanaud, les lumières de Gaelle de Malglaive (l'élève très douée de Jacques Rouveyrollis), et la musique de Sylvain Méniac.

 

Je veux avoir une pensée, pour la comédienne qui surgit à la fin et n'est en scène que vingt secondes, et dont je ne connais pas le nom. Bravo Mademoiselle, vous êtes la dernière bonne surprise de ce spectacle, à voir en famille, en amis. Une très bonne soirée !!!

 

 

 

Théâtre LA MICHODIERE

01 47 42 95 22

Partager cet article

Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 00:44

avenue-Q.JPGUne comédie musicale qui a parcouru le monde avec succès, et qui arrive... enfin, en France !

AVENUE Q est l'oeuvre commune de Robert Lopez et de Jeff Marx.

L'adaptation française a été réalisée par Bruno Gaccio, la mise en scène est de Dominique Guillo.

La direction musicale: Raphaël Sanchez, tandis que les marionnettes sont sous la direction de François Guizerix.

De talentueux comédiens sont en alternance:

Emmanuel Suarez, Charlotte Berry, Emmanuel Quatra, Cerise Calixte, Prisca Demarez, Jean-Michel Vaubien.

A ma représentation, Philippe Aglaé, Dabid Bàn, Gaëtan Borg, belle performance, Alice Lyn, de belles expressions de visage, Virginie Ramis, joli sourire et quelle gestuelle.

Deux artistes fantastiques, offrant bien des facettes de talent, chacun.

David Alexis, je l'avais déjà remarqué dans "La Vie Parisienne", au Théâtre Antoine, dans une mise en scène de Alain Sachs.

Il est prodigieux dans ce show.

Et enfin, Shirel, fille de Jeane Manson, totalement éblouissante, passant d'un personnage à l'autre, elle en "fait parler" deux ou trois présents, en même temps, sur la scène.

Une voix magistrale, que dis-je ??? Des voix différentes et magnifiques, avec elle, on se croit à Broadway.

 

Un sympathique spectacle, qui attire un public multi générationnel, c'est moral, pacificateur, une vraie réussite, à ne pas manquer d'aller voir.

 

 

Spectacle avec entracte.

 

 

www.avenueq.fr

 

 

Théâtre BOBINO

0800 2000 9000

Partager cet article

Repost0