Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 00:11

affichelor.jpg

Blaise Cendrars est né le 1er septembre 1887 à la Chaux-de-Fonds, en Suisse, comme Louis Chevrolet. Et,  il fut aussi aventurier, que le créateur  de la célèbre marque d'automobiles avant de se consacrer à la Littérature. Il écrira l'OR, en 1925, pour relater la triste et surprenante histoire de Johann August Suter.

Blaise Cendrars est mort à Paris, en 1961.

C'est un spectacle-conférence que nous propose le Théâtre La Bruyère. Une belle affiche sur les murs de Paris, "des mains noires lui donnaient le blues", comme le chante depuis si longtemps,  Johnny Hallyday.

C'est donc une adaptation scénique de L'OR, qui raconte la vie d'un personnage hors normes et au courage phénoménal.

Cet homme - visionnaire - a "inventé" la Californie, il y a fait fortune et ses terres ont été envahies par des milliers de chercheurs d'or, venus du monde entier, ils seront la cause de sa faillite.

Mais, tel personnage rebondit toujours, il réclame "bon droit" et l'obtient par décision de justice, on le déclare propriétaire de San Francisco et aussi de Sacramento.

Allez-voir ce spectacle, vous saurez tout de la suite.

Une narration faite par un homme de talent,  Xavier Simonin, dont je ne sais que fort peu de choses, sinon qu'il est comédien de scène, déjà dirigé par Jean-Michel Ribes ou Robert Hossein.

Il a beaucoup travaillé avec le sympathique Jean-Paul Tribout dont tout le monde connaît le visage depuis les légendaires "Brigades du Tigre". Il a d'ailleurs collaboré à ce spectacle, mis en scène par Xavier Simonin, qui fait vivre, et nous intéresse à des dizaines de pages de texte., bien apprises.  Chapeau l'artiste !!!

Je ne suis pas fou du décor de Christian Tirole, une façon d'échelle sans intérêt qui envahit la scène.

Les lumières sont de Alexis Kavyrchine, les costumes de Aurore Popineau, le son de Franck Séguin.

On ne comprend pas toujours le choix de l'utilisation du micro sur pied?

Xavier Simonin est sur scène avec Jean-Jacques Milteau, qui saupoudre le récit de virgules harmonieuses, magistralement interprétées à l'harmonica.

Cette pointure d'un instrument de musique, que de mauvais plaisants, appelaient l'accordéon du pauvre. Il a accompagné des artistes comme Eddy Mitchell, Jean-Jacques Goldman, Maxime le Forestier, Barbara, Charles Aznavour ou encore Florent Pagny, Michel Jonasz et Nougaro.

Il fait partie de la Troupe des Enfoirés, au profit des Restaurants du Coeur. Il a été récompensé en 2001, aux Victoires de Musique, comme Meilleur Album Blues.

Pourquoi avait-t-il l'air si triste et déprimé, ce soir sur cette scène? Mon voisin m'a soufflé: "Il a dû perdre son hamster préféré ce matin... En tous, cas:

 

Une belle Histoire, si bien racontée !!!

 

 

Le dimanche à 16H00

Le lundi        à 20H30

 

Théâtre LA BRUYERE

01 48 74 76 99

Partager cet article
Repost0

commentaires