Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:26

logo2jpg.jpg

il-fait-beau.jpg

Une jolie affiche de Rémi Mahngrëy, façon bande dessinée, et qui donne envie de voir ce spectacle.

Eric Prat, comme tout le monde,je l'ai vu dans moult seconds rôles, notamment dans "une époque formidable" au côté de Gérard Jugnot,il y était un personnage veule et lâche.

Il a joué au aussi dans "Tatie Danielle", Faubourg 36, Le Pacte des Loups", ou encore OSS 117, avec Jean Dujardin".

Il se démène, comme un beau diable, sur scène pour nous conter, à la manière d'un gamin de 10 ans, les aventures de Rémi Kerdreux.

Il se mime sur un cheval, plus loin la bête devient Tornado et lui, est Zorro. Il nous fait le ressac de la plage de Crozon-Morgat (Finistère), les sons du flipper.

Il bêtifie Marcelle Tassencourt, parodie Michel Bouquet, et nous raconte la vie de Eric Prat...

Nous apprenons tout de ses amours, de la naissance de son enfant.

Dans la salle, pour cette première représentation, beaucoup de comédiens qu'il a dû croiser au Conservatoire. Ils rient plus fort que les autres, dans ces cas là.

Au Petit Saint-Martin, je prends toujours place sur les chaises qui longent le mur de la régie, pour étendre mes jambes.

A ma droite est venu prendre place, Jean-Luc Porraz, le metteur en scène de ce spectacle, je l'ai identifié physiquement, incapable de mettre un nom sur son visage, et pourtant, lui aussi, est une figure des téléfilms et du cinéma, sans oublier le théâtre, il m'avait bien fait rire dans "Vive Bouchon".

A ma gauche, un monsieur qui s'est endormi et que j'ai dû secouer, car il ronflait. Tant que la salle riait, on ne l'entendait pas, mais au premier "noir", tout le monde s'est retourné... Je me suis dévoué, pour le réveiller. Il m'a rattrapé à la sortie:

-Si vous avez compris quelque chose, il faut me l'expliquer?

- Oui, Eric Prat a raconté sa vie, avec les mots, la poésie, d'un pré-ado.

- Pour moi, c'est du "grand n'importe quoi"!

 

On ne peut pas plaire à tout le monde,comme disent certains, si vous n'avez pas en vous, une âme d'enfant, billes, soldats Mokarex et marelle au fond du coeur, passez votre chemin, dans le cas contraire, venez découvrir qui se cache derrière Rémi Kerdreux. 

 

 

 

Pour 60 représentations exceptionnelles

Depuis le 16 février

Du mardi au samedi à 19H

 

Théâtre du Petit Saint-Martin

01 42 02 32 82

Partager cet article
Repost0

commentaires