Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 00:51

affiche_4.jpg

Il y a tout juste un an, Constance triomphait avec: "Je suis une Princesse, bordel !". A la sortie, elle distribuait aux spectateurs une plume rose de Panda, que je garde en souvenir de cette soirée...

C'était déjà à la Comédie de Paris, où elle revient avec: "Les mères se cachent pour mourir".

Une mise en scène de Nicolas Lartigue, assisté de Thiphaine Rondenay, et une co-écriture de ce spectacle avec Jeremy Ferrari, le prince montant du nouvel humour noir français, le petit fils virtuel du regretté Pierre Doris.

La médiatisation de ces deux-là, dans l'émission de Laurent Ruquier, "On ne d'mande qu'à en rire", boost la location, et c'est tout à fait justifié.

Constance aborde et incarne, bien des personnages, avec une foultitude de costumes.

Jeremy Ferrari, en voix off, donne des conseils, comme on en donnait aux jeunes épouses, dans les années 50.

 

J'ai trouvé chez un bouquiniste un "Guide du Jeune ménage", qui vaut son pesant de recommandations qui font, aujourd'hui, sourire. Il est signé d'un dénommé René Berni.

Il y a des perles, comme: Au chapitre "Receptions" - "De vous, madame dépend votre réception. Maintes choses vous incombent et doivent vous préoccuper, n'en parlez surtout pas à votre mari, son travail au bureau lui suffit, vous devrez tout préparer seule, alors ne vous énervez pas!"

 

Ce nouveau spectacle est une suite logique du précèdent, il fait salle comble, et cela ne fait que commencer !

 

 

Du mardi au samedi à 21H30

 

LA COMEDIE DE PARIS

01 42 81 00 11

Partager cet article
Repost0

commentaires