Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 02:10

On prend les mêmes et on recommence. Après SLC et DISCO, Stéphane JARNY a mis en scène LOVE CIRCUS.

Le titre est mal choisi, j'aurais préféré LOVE MUSIC-HALL.

Le cirque n'y est représenté que par trois acrobates: Tiago  EUSEBIO, Simon HEULLE et Vincent MAGGIONI. Ces mêmes artistes auraient pu être à l'affiche d'un vrai Music-Hall.

On nous invente ici, une fausse histoire des Folies Bergère.

Tous ceux qui ne sont pas à l'affiche du "Bal des Vampires", sont dans ce spectacle mal titré, mais parfaitement réussi. (Ne tentez pas de monter un autre Musical, les meilleurs en france sont déjà tous sur scène...)

La Maître de Cérémonie est Vincent HEDEN, en animatrice à haut talon dans DISCO, il nous fait ici un numéro de voltige aérienne, mi Homme et mi Femme, et comme Conchita Wurtz est passé(e) par là, il se bi-sexualise, barbe en prime.

Sofia MOUNTASSIR, Alexandra TROVATO, Alicia Irane RAULT et Nadine TIMAS, étaient toutes de SLC ou DISCO, voire dans les deux.

Alexandre FAITROUSSI, m'avait fait lui, belle impression dans FRANKESTEIN Jr, au Dejazet.

La Star, c'est Lola CES, un physique que l'on n'oublie pas, avec un charme fou, une souplesse étonnante et une fort jolie voix.

On se souvient de ses performances, que ce soit dans "Sister Act", "Disco", etc...

Le livret est signé par la talentueuse Agnès BOURY, tant de cordes à son arc, et Stéphane LAPORTE.

Bravo à Maximilien PHILIPPE, Fanny FOURQUEZ, Golan YOSEF et à la talentueuse Aurore DELPLACE.

Ma voisine de droite a été très impressionnée par le lancer de couteaux... Elle n'y a vu que du feu...

Que des chansons connues, de la bonne humeur, des enchainements réussis, un somptueux spectacle !!!

 

Jusqu'au 11 Janvier 2015

Du Lundi au Vendredi à 20H00

Le Samedi à 16H00   et 20H00

Le dimanche à 17H00

 

 

LES FOLIES BERGERE

01 44 79 98 60

 

 

LOVE CIRCUS
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 00:07

Ce soir, au Théâtre "LES FEUX DE LA RAMPE", une projection  du film-documentaire de Alexandre MESSINA, produit par Alain MIRO et Alexandra LEDERMAN.

 

Une nouvelle occasion de revoir "PERCUJAM", un groupe de neuf autistes de talent, qui remplissent des "ZENITH", grâce à l'intelligence, la patience, et les dons magnifiés de six éducateurs, à la fibre artistique très développée.

Un grand moment d'humour, de tendresse et de réflexion. Nul n'en ressort intact.

Cette projection était suivie d'un Show en "Live", de ce groupe atypique, qui nous communique une émotion débordante.

 

PERCUJAM

Association ALERNOTE à ANTONY (Hauts-de-Seine)

 

Une très belle production.

 

PERCUJAM

Un beau moment d'espoir, et d'infinie tendresse...

PERCUJAM Le Film, Le Concert
PERCUJAM Le Film, Le Concert
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 11:20

Ce "Bal des Vampires", est un spectacle familial, réalisé avec de gros moyens qui se se voient tous, sur scène.

Ce Musical est tiré du film éponyme, sorti en 1967.

Avant d'être produit en France, il a été vu par près de huit millions de spectateurs, en 17 ans d'exploitation et dans 12 pays.

230 costumes et 150 perruques. Pour la distribution, on a recruté ce qu'il y avait de plus talentueux à paris.

Pour exemple, le professeur Abronsius, c'est David ALEXIS, déjà remarqué dans "La vie Parisienne" au Théâtre Antoine et "Tout Offenbach ou presque", au Théâtre de Paris, deux spectacles mis en scène par Alain Sachs.

Il était également fantastique dans "Avenue Q", à Bobino.

Stéphane METRO, le ténébreux Comte Von KROLOCK, avait déjà fait sensation dans "La Revanche d'une Blonde" au Palace, une comédie adaptée par Ludovic-Alexandre VIDAL, qui est également l'adaptateur du "Bal des Vampires", en collaboration avec Nicolas NEBOT.

L'orchestre de MOGADOR, était ce soir sous la direction de Stan CRAMER.

Tous les soirs, dans chaque théâtre, on demande aux gens d'éteindre leur portable et de ne pas prendre de photos. A MOGADOR, en pleine représentation, le portable des contrevenants est est la cible d'un rayon laser rouge, tout à fait dissuasif.

Musique: Jim STEINMAN

Livret et Paroles: Michaël KUNZE

Costumes: Sue BLANE

Lumières: Hugh VANSTONE

Mise en Scène: Roman POLANSKI assisté de Cornelius BALTUS.

 

David ALEXIS: Professeur ABRONSIUS

Sinan BERTRAND: Hubert Von KROLOCK

Daniele-CARTA MANGLIA: ALFRED

Rafaëlle COHEN: SARAH

Stéphane METRO: COMTE VON KROLOCK

Guillaume GEOFFROY: KOUKOL

Solange MICHAUD: REBECCA

Pierre SAMUEL: CHAGAL (doublure du Professeur Abronsius)

 

Du mardi au samedi à 20H00

Matinées Samedi et dimanche à 15H00

 

Jusqu'au 5 Juillet 2015

 

THEÂTRE DE MOGADOR

01 53 33 45 30

LE BAL DES VAMPIRES
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 11:01

C'est une jeune femme qui a vraiment belle écriture, mais je ne suis pas persuadé que sa place soit sur scène.

Elle a un vrai sens de l'observation, mais je l'imagine plus à s'occuper des autres, à les conseiller, à les produire.

Son Show ressemble à celui de bien d'autres "one women", à tel ou autre moment, c'est comme si elle faisait une compilation des sketchs des autres.

Son "fil rouge", à la recherche d'un chat, est original et amusant.

Le reste, trop monocorde.

Comme tant d'autres, elle propose comme personnage: "L'ado de 16 ans". Force est de reconnaitre, qu'elle le fait avec talent, mais c'est vu et revu.

A la sortie du spectacle, alors que j'enlevais l'antivol de mon scooter, une spectatrice passe à côté de moi et dit à sa copine: "Moi, ça m'a pas fait beaucoup rire !"

Le gag, c'est que cette ingénue parlait comme l'ado de Bénédicte Vidal.

 

Chaque Samedi à 21H00

 

INSTINCT THEÂTRE

01 85 08 08 50

AIMEZ-MOI, LES UNS LES AUTRES, par Bénédicte VIDAL
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 00:28

Un spectacle consacré aux poèmes de Jacques PREVERT et conseillé aux enfants, à partir de 7 ans. L'âge de raison dit-on, et celui des premiers lecteurs du Journal de Tintin.

J'en ai vu des beaucoup plus petits aujourd'hui, mais ils étaient tous sages et très attentifs.

Une petite fille, au premier rang, connaissait par coeur l'une des récitations, et elle s'est mise en tête à nous le démontrer, en déclamant plus vite et plus fort que la comédienne, laquelle - bonne joueuse - a eu la gentillesse d'applaudir, la sympathique gamine.

Ce spectacle imaginé par Marie-Madeleine BOURGUET et Anne PLUMET est récréatif et pédagogique, avec peu de choses, elles en font beaucoup.

Elles jouent toutes les deux ce "Joyeux Inventaire", avec la participation talentueuse de Tristan LE DOZE.

 

 

Chaque Samedi à 14H30

Et pendant les vacances scolaires: Du mercredi au samedi à 14H30

 

 

THEÂTRE LE RANELAGH

01 42 88 64 44

 

 

 

JACQUES PREVERT "le Joyeux Inventaire"
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 01:38

Dans le labyrinthe qu'il a imaginé pour y enfermer le Minotaure, Dédale s'y retrouve prisonnier avec son fils, Icare,  pour lequel il fabrique des ailes, dans l'idée de s'envoler. Et tout le monde sait tout, de la suite...

C'est la moitié du thème choisi pour le nouveau spectacle du Cirque Alexis Grüss: PEGASE ET ICARE.

En 2011, j'avais vu EMPREINTES, un show en hommage aux parents d'Alexis: Maude et Andre GRÜSS.

En 2013, SYLVIA, pour remercier Sylvia MONTFORT.

En 2014, le spectacle a pris un virage, une grande bouffée de modernité.

Grâce à la rencontre de Stephan GRÜSS avec Stéphane HAFFNER, co-créateur de la Compagnie des Farfadais.

Un orchestre de premier ordre, sous la direction de Sylvain ROLLAND, à la batterie.

La musique de l'intro est si forte, qu'elle fait penser à une entrée de Johnny Hallyday sur la scène, d'un grand stade.

La participation d'une chanteuse, transformée en "fil rouge", elle est talentueuse: Barbara NICOLI.

Son et Lumières: Anthony ETIENNE et Vincent RIBES, du beau travail, comme celui des créateurs des costumes: Bruno FATALOT et Florent BOYER. Une totale réussite.

Ce spectacle a pris une dimension Internationale, qui fait penser au Cirque du Soleil. Mais, à la différence de la "Grosse machine" d'outre atlantique, il y a une forte authenticité émotionnelle. C'est génial, mais cela reste intime, artisanal.

Comme je ne pouvais citer tous les artistes, je me suis attaché à distinguer l'une d'elles, particulièrement séduisante, une jeune femme de grand talent: Erica BAILEY.

Je suis allé à cette soirée avec le producteur Paul LEDERMAN, qui était déjà avec moi l'année dernière. Il est le premier fan de ce Cirque si atypique.

Et j'étais aussi accompagné de Frédérique L, ma "spectatrice bon -public préférée".Elle était sous le charme, dissimulant mal son émotion.

Une très bonne soirée, avec un seul regret, celui de ne pas avoir revu SYNDHA, l'éléphante mascotte du Cirque GRÜSS.

 

JUSQU'AU 04 JANVIER 2015

Jeudi, vendredi, Samedi à 20H00

Matinée   le   dimanche   à  16H00

 

Renseignements et réservations : info@alexis-gruss.com

 

CIRQUE GRÜSS

(Entre les deux lacs du Bois de Boulogne).

01 45 01 71 26

PEGASE ET ICARE par le Cirque GRÜSS
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 02:19

En 2011, une jeune femme pleine de charme me remet un tract à la sortie du Théâtre Tristan-Bernard. Je la confonds avec une autre, mais comme elle a un charisme fou, je décide d'aller voir "sa" pièce: "Le Plaisir de l'Amour", malgré un flyer d'une tristesse totale.

Et ce fut une bonne surprise, que cette production de "La Compagnie des Enfants Terribles".

Ma "tracteuse" s'appelle Christelle FURET, elle joue merveilleusement bien, une véritable nature comique.

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je ne la retrouve que ce soir, en fin 2014, dans cette pièce, alors que j'imaginais bien la revoir dans bien des distributions...

Ce succès de Marc CAMOLETTI est mis en scène par Vincent MESSAGER, assisté  de Samuel CHARLE.

Sur scène, ce soir et en dehors de mon coup de coeur,  Christelle FURET: Mélissa GOBIN-GALLON, charmante; Xavier DEVICHI, touchant; Olivier GUYOT, que j'avais déjà vu auprès de Jean-Christophe BARC (actuellement dans Roman-Photo au Théâtre La Boussole); Gaëlle REDON, une vraie présence de scène.

Hélène RIDEL, joue l'un des rôles en alternance.

 

Chorégraphie: Julien LEYNAUD, sous des lumières de Thierry REVILLARD.

Costumes; Cédric PERSONENI - Décor: Atelier LET.

 

Chaque JEUDI à 21H30

 

LAURETTE THEÂTRE

08 99 15 37 16

PYJAMA POUR SIX
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 01:27

Cela va faire dix ans que je connais Willy ROVELLI, il faisait rire les enfants, dans les émissions de TFou.

Ensuite, je l'ai retrouvé dans toutes les aventures radiophoniques ou télévisuelles de Anne Roumanoff, et aussi de Michel Drucker.

Je l'avais applaudi au Théâtre le Temple, en 2009, dans "Willy en grand". Il revient à LA COMEDIE DE PARIS, dans "Willy Rovelli en ENCORE plus grand".

Depuis deux saisons, il est le Cuisinier Fou de Fort Boyard, et actuellement presque chaque matin sur Europe 1.

C'est un garçon sympathique qui progresse sans cesse. Et cela ne fait que commencer.

Ce soir, il a repéré une femme souriante qui prenait des notes, juste derrière moi. Une journaliste de TELERAMA, qui semblait être sous le charme. Du coup, il nous a fait dix minutes de plus, au grand plaisir d'une salle conquise.

Je sais déjà que c'est un artiste qui va vieillir merveilleusement.

C'est drôle, c'est tendre, et c'est à voir "sans bouder son plaisir" !!!

 

Du mardi samedi à 21H15

 

COMEDIE DE PARIS

01 42 81 00 11

WILLY ROVELLI "En Encore Plus Grand"
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 01:18

Le Héros de l'histoire, interprété par Frank LEBEUF, est supposé être un animateur vedette de télévision et gagner

60 000€ par mois. Alors pourquoi le faire vivre dans un décor aussi terne et sans le moindre charme? On dirait une réalisation de patronage d'une très lointaine  banlieue. Dans cette comédie signée par Bruno DRUART et Irwin ZIRMI, on frôle souvent la ligne jaune de la vulgarité.

Mais, j'ai observé la salle qui riait avec plaisir, c'est donc que la pièce remplit son rôle. Ce qui est le principal.

C'est Nicolas VITIELLO, la "Folle de service", qui fait tout le boulot, même un peu trop. Mais au moins, ce garçon déclenche les rires.

Christine LEMLER, devrait commencer à réfléchir aux rôles qu'elle accepte, si elle veut être reconnue comme une vraie comédienne.

Katya TCHENKO, j'en ai de meilleurs souvenirs. Mais elle ne se ménage pas.

Quant à Frank LEBEUF, que j'avais déjà vu dans "L'Intrus", il n'a pas grand chose à dire ou à faire, dans cette pièce. Difficile de savoir si cet ancien sportif a eu raison de s'orienter dans cette voie... Attendons la prochaine affiche.

Le public de ce soir applaudissait à tout rompre, alors tant mieux.

Il en faut pour tout le monde !!!

 

Du mardi au samedi à 20H45

Matinée le samedi   à 17H00

Matinée dimanche   à 15H30

 

LA COMEDIE CAUMARTIN

01 47 42 43 41

MA BELLE-MERE, MON EX ET MOI
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 00:38

Hier déjà, je mettais en avant la nécessité de venir voir les spectacles des petites salles parisiennes, où nous avons régulièrement, de vraies bonnes surprises.

"La Comédie des 3 Bornes", 'L'Aktéon", "L'Essaïon"... Et ce soir, le Théâtre de Belle Ville.

Cette "Fugue en L Mineure", a été écrite à l'âge de 19 ans, par Léonie CASTHEL.

La Mise en Scène est de Chloé SIMONEAU, assistée de Robin BETCHEN et de Christophe SELLIER.

Chloé était remarquable et remarquée dans "Un Singe en Hiver", au Théâtre de Paris, avec Eddy Mitchell, Fred TESTOT et Gérard Loussine, entre autres.

Une errance constructive, vécue par une adolescente, dans les rues de Paris, avec les rencontres inévitables...

Toute la distribution est magique: Benoît Di MARCO, Mehdi HARAD, Julie MENARD, la troublante Blandine PELISSIER, Ignacio PLAZA PONCE, Leïla TABAÏ, et un ENORME coup de coeur pour Lola ROSKIS GINGEMBRE !!! N'oubliez pas ce nom, cette comédienne exceptionnelle fera parler d'elle !!! Elle est époustouflante !!!

Musique: Ignacio PLAZA PONCE

Lumières: Laurent BEAL (Une nouvelle fois, du beau travail).

Scénographie: Edouard LAUG (Chapeau !)

Chorégraphie; Marie HUBERT

Vidéo: Antoine d'HEYGERE et Martin CLAUDE.

Création Sonore: Erwan MARION.

 

Durée: 1H15

 

Du au 18 novembre 2014

Dimanche, lundi  à 20H30

Et aussi le mardi à 19H00

 

Théâtre de BELLE VILLE

01 48 06 72 34

FUGUE EN L MINEURE
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article