Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 02:08
Bernard MABILLE taille les derniers costards, au GRAND REX

Le Tailleur de Costards, depuis 1976, en a terminé avec ce spectacle. Un beau et durable succès.

J'ai découvert ce Show en décembre 2011 au Théâtre Saint-Georges. Je le trouvais trop court.

Nicolas PERRON, l'attaché de presse, me rassure: "C'est prévu, il faut que tu reviennes".

Ce que je fais, dans le même théâtre, en avril 2012.

Et, en Janvier 2013, je reviens voir Bernard MABILLE à l'Olympia. La consécration.

En première partie, un magicien qui avait fait sensation, avec un tigre blanc. Le même était là ce soir, et il a fait mauvaise impression, avec des tours sans le moindre intérêt, ayant tous une barbe de patriarche. Une sono et des lumières d'enfer... Beaucoup de bruit... pour rien.

 

Et Bernard MABILLE commence enfin... Il débute comme toujours avec: "je suis venu en auto-lib", et ensuite il tire à vue sur tout ce qui bouge, au gré de ses notes de la journée. C'est drôle, on rit beaucoup.

Une belle salle pleine, que nous ne quitterons qu'à 23H40.

Comme toujours, j'ai eu une pensée pour Thierry Le Luron.

 

A bientôt Bernard, pour un tout nouveau "récital"...

 

 

Vendredi 16 janvier 2015

 

LE GRAND REX

01 45 08 93 84

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 01:50
LE CHAT DU RABBIN

Cette pièce, qui nous vient de Suisse, où elle a remporté un vif succès, est une adaptation théâtrale de la bande dessinée de Joann SFAR, dont le premier épisode date de 2005.

La Mise en Scène est de Sarah MARCUSE, assistée de Radhia CHAPOT-HABBES.

C'est joliment interprété, c'est frais, c'est tendre, nous sommes dans un monde parfait, celui qui me fait rêver.

Il y a beaucoup de profondeur derrière chaque tirade, c'est un texte allégorique et très riche. On en ressort apaisé.

La Scénographie et les costumes sont de Xénia MARCUSE.

Les comédiens: Xavier LOÏRA, c'est lui,  "LE CHAT", Jacques MAEDER, Pascal BERNEY, Rachel GORDY ou Mounya BOUDIAF, qui était sur scène ce soir, belle et gracieuse.

Les musiciens: Marc  BERMAN, Benjamin VICQ et Guillaume LAGGER.

C'est un joli spectacle, que l'on recommande aux enfants dès l'âge de 8 ans.

 

Jusqu'au 15 mars 2015

 

Du mardi au samedi à 19H00

Matinées, mercredi et dimanche à 15H00

 

THEÂTRE DES MATHURINS

01 42 65 90 00

 

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 23:13
VOYAGES AVEC MA TANTE

Graham GREENE, c'est l'un des romanciers de mon adolescence. J'étais donc en vive attente de voir le  devenir au Théâtre, de ce roman écrit en 1969.

C'est Gilles HAVERGAL, qui a écrit la version scénique, et Nicolas BRIANCON en  a fait l'adaptation et la Mise en Scène, avec la participation de Pierre-Alain Leleu.

Le décor, c'est l'extérieur d'un Wagon du Trans-Europe Express, avec autant de tiroirs et de trappes, d'où vont sortir bien des objets.

Quatre comédiens de grand talent (pour vingt rôles), dont l'un de ceux dont je ne rate jamais l'apparition: Jean-Paul BORDES.

Il y a le merveilleux Claude AUFFAURE, et les fantastiques Dominique DAGUIER et Pierre-Alain LELEU.

Chacun d'eux interprète de multiples personnages, mais ils sont tous, à tour de rôle: Henry Pulling, modeste employé de banque à la retraite passionné par la culture des dahlias, dont la vie va être bouleversée par la rencontre de sa tante Augusta, à l'occasion des obsèques de sa mère...

Il ne se doute pas, combien sa vie va être changée...

Nos comédiens assurent bruitages, effets sonores, et d'autres surprises, dont l'étonnante évocation très réussie d'un perroquet sur son perchoir...

 

C'est drôle, c'est so british! les costumes de Michel DUSSARAT sont ce que l'on peut imaginer de mieux, jusqu'aux boots à soufflet.

Pour l'occasion, ouvreuses et ouvreurs à La Pépinière Théâtre portent le Melon, made in London.

Scénographie: Pierre-Yves LEPRINCE, assisté de Bastien FORESTIER.

Lumières: Gaëlle de MALGLAIVE

Musique: Gérard DAGUERRE

Son: Emeric RENARD

Chorégraphie: Karine ORTS

 

A voir après le Thé, juste avant le dîner...

 

Du mardi au samedi à 19H00

 

LA PEPINIERE THEÂTRE

01 42 61 44 16

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 01:03
MADAME FORESTI au Zénith de Paris

Le spectacle prévu à 20H00, n'a débuté qu'à 20H55, c'est très long quand on est mal assis, et que des orgiaques de tous côtés se gavent de Pop-Corn et autres confiseries, en buvant de la bière dans la salle...

Heureusement, Florence FORESTI finit par entrer en scène, et la magie opère.

Tout son show aborde toutes les mésaventures que peut vivre une jeune femme au seuil de la quarantaine.

De chaque côté de la scène, deux écrans diffusent la représentation, elle semble toute petite sur cette grande scène, à telle enseigne que - même au sixième rang - elle semble loin de nous. Elle m'a fait penser à Edith Piaf, sur la scène de l'Olympia.

C'est très bien écrit, finement observé et talentueusement  interprété.

Florence FORESTI, est véritablement la seule à pouvoir remplir le Zenith de Paris (6 280 places), pendant dix jours.

La salle est bondée et électrique, assiégés par  des fans absolus.

Elle est uniquement éclairée par une "poursuite", que dirige un technicien acrobate du haut des cintres, avec les jambes qui pendent dans le vide. Il a bien du mérite.

Florence FORESTI termine par une imitation étonnante d'Arletty, donnant son impression sur les femmes d'aujourd'hui.

C'est du bel ouvrage, chapeau MADAME FORESTI !!!

 

Durée: 1H30

 

20H00 (Normalement...) Jusqu'au 24 Janvier 2015

 

ZENITH DE PARIS

01 44 52 54 56

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 12:41
29ème REUNION du SNDTP

Le Syndicat National des Directeurs et Tourneurs du Théâtre Privé, organisait sa 29ème rencontre, avec l'annonce de tous les spectacles jusqu'en Juin 2015;

 

Le président du SNDTP, Bernard MURAT, s'est réjoui de la hausse régulière des ventes de places payantes, depuis maintenant près de deux ans.

 

Le Théâtre à Paris, ne cesse de compter de nouvelles salles, et les affiches proposent une multitude de titres.

 

Le syndicat va s'étendre avec l'arrivée des Théâtres en provinces, et faire entrer les petites salles parisiennes, qui drainent un public fidèle. Comme, pour exemple, le Théâtre EDGAR, qui vient de faire peau neuve, une belle réussite.

 

Cette réunion, avait lieu au Théâtre de Paris, accueilli par Adrian ROUET.

 

Prochaine réunion , en Juin 2015.

 

 

Robert BONNARDOT

13 jANVIER 2015

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 23:08
L'ETRANGER de Albert CAMUS

Albert CAMUS, (1913-1960), a écrit L'ETRANGER en 1942.

Le James Dean de le philosophie a été le meilleur, et le plus crédible ennemi de Jean-Paul Sartre.

Il a reçu le prix Nobel de Littérature en 1957.

Il est mort sur la Nationale 6, dans une magnifique Facel-Véga. Comment ne pas devenir un personnage de légende?

C'est une très bonne surprise que ce spectacle, au Théâtre 14.

Une adaptation intelligente, rythmée, de Benoît VERHAERT, (qui signe une Mise en Scène totalement  efficace, avec une  bien choisie illustration sonore), avec Frédéric TOPART.

Sur scène, Stéphane PIRARD est un "Mersault", comme on se l'imagine, à la lecture du roman d'Albert Camus.

Benoît VERHAERT, cumule tous les autres rôles masculins avec une aisance remarquable et remarquée.

Lormelle MERDRIGNAC, a la fougue naïve de l'héroïne, dont nous rêvons tous.

Cette troupe vient de belgique, où ils ont une attitude pédagogique soutenue, pour organiser des débats et refaire le procès de "Meursault". De belles idées, pour continuer à faire vivre, cette oeuvre inoubliée.

Le Théâtre 14, fait très fort, pour cette rentrée !!!

 

Jusqu'au 13 février 2015

Du lundi au vendredi à 19H00

 

Théâtre 14

01 45 45 49 77

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 21:57
LES OIES SE GARDENT ENTRE ELLES

C'est un sujet difficile à aborder, que celui du thème de cette pièce... Pour avoir connu deux fois, dans ma famille, la perte d'un enfant, je sais que je n'aurais pas été pas capable d'écrire cette histoire de Antoine de la ROCHE.

Comment vivre, ou plutôt tenter de survivre, à tel événement? C'est l'affaire personnelle de chacun. Ici, les parents ont souhaité adopter un enfant, pour tenter de remplacer celui qui a disparu.

Tandis que le frère de celui qui n'est plus, continue de lui parler, comme s'il était toujours là, refusant sa mort à jamais.

Le reste de la famille, se terre dans le silence, et fait tout pour éviter d'aborder le sujet.

On apprend tout ce qui s'est passé, au fur et à mesure de la pièce, qui se déroule autour d'une table très froide, dans une ambiance lugubre, dont certains s'approchent, tandis que d'autres s'en éloignent...

 

Une affiche talentueuse, de comédiens que je ne connais pas: Anthony BREUREC, Xavier DUTHU, Shams EL KAROUI, Alexis JEBELLE, Catherine MORLOT, Christian PAGEAULT et Catherine RAYNAUD.

 

La Scénographie est de Kim Lan NGUYEN, Xavier BUSSY responsable de la création sonore et musicale, a une musique qui fait partie totale de la dramaturgie du spectacle.

Sous des lumières de Yann LORIC, avec la collaboration de Benjamin BODI.

 

Ce spectacle a été vu par Fabienne SCHOULER, pour Sorties à Paris

 

Du 6 au 13 Janvier 2015

Du lundi  au  samedi à  20H30

Matinée le dimanche à 17H00

 

THEÂTRE DE L'ECHANGEUR DE BAGNOLET

01 43 62 71 20

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 00:13
DEUX THEÂTRES PARISIENS à L'HONNEUR
DEUX THEÂTRES PARISIENS à L'HONNEUR

Ce soir, je devais aller voir "Amis-Amis" dans le sympathique: "A La Folie Théâtre".

Je me suis trompé d'horaire, j'y retournerais une autre fois.

N'ayant pas de critique à faire, je voulais en profiter pour mettre deux théâtres parisiens à l'honneur.

Il est évident, que je serais toujours là, pour parler des autres, si besoin est.

Le premier, c'est LA COMEDIE BASTILLE, où récemment je suis venu applaudir "Comédien-nes" et la pièce de mes copines Corinne Berron et Hélène Serres: "Et pendant ce temps, Simone Veille..."

A l'occasion de chacune des chroniques sur ces spectacles, j'ai signalé le travail exemplaire de "L'ouvreuse" de la salle.

Ce sympathique théâtre, situé devant les locaux de CHARLIE HEBDO s'est transformé - courageusement - en hôpital de campagne, le 7 janvier 2015, afin d'accueillir les blessés et traumatisés, pour les aider, les réconforter.

Le personnel de ce Théâtre, dirigé par Yves LEMONNIER et Didier CONSTANT, mérite reconnaissance nationale.

 

Ensuite, il faut remercier LA PEPINIERE THEÂTRE, et sa direction: Antoine COUTROT, Emmanuel de DIETRICH et Caroline VERDU-SAP, qui va reverser sa recette du 16 janvier 2015, à l'occasion de la représentation de "Voyages avec ma Tante", à CHARLIE HEBDO.

 

Le monde du Théâtre est en-tête, pour défendre la liberté d'expression et la création.

Une grande reconnaissance à ces deux salles.

 

 

 

 

Robert BONNARDOT

JANVIER 2015

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 02:06
CET HIVER, C'est FERRIER ah la Gaîté !

Je me souviens avoir terminé ma chronique le 8 mai dernier, pour "En Mai, c'est FERRIER... Ah La Gaîté!", de cette façon: "Mon amie Frédérique L a bien l'intention de revenir pour une deuxième réprésentation"...

En fait, elle est partante pour y assister deux à trois fois par semaine, elle est fan.

En Mai, nous voulions prendre un Mojito à "L'Entracte", (Le café à côté), mais devant le show, dans la rue, offert par Julie et ses copines, nous y renonçons.

Cette fois, nous avons consommé, certains que le frimas ambiant... Mais que nenni ! Même folie dans la rue, et "Bernadette", toujours là, pour nous faire la conversation, tandis que Julie FERRIER, dans l'un de ses personnages, arrangue la file d'attente, les passants et tout ce qui bouge. Elle met le feu à la rue de La Gaîté !

Le spectacle devait commencer à 21H00, ( je parle de celui qui est dans la salle), mais il a débuté à 21H30, pour s'achever à 23H45.

 

C'est totalement tcharbé, déjanté, et on rit tout au long. Vous êtes déjà venus? N'hésitez pas à revenir. Vous ne connaissez pas? A découvrir, sans attendre !!! La mise en scène est de Julie FERRIER, assistée de Muriel HABRARD.

Avec: Julie FERRIER, Anne BUFFET, Katia CHARMEAUX, Bénédicte GUICHARDON, Véronic JOLY et Brieux CARPENTIER, (en alternance avec Régis TRUCHY).

Eu égard à l'horrible journée du 7 janvier, et à l'amitié de Julie FERRIER avec beaucoup des disparus, le spectacle s'est achevé emprunt d'une réelle émotion.

Ne manquez pas cet espace de liberté et de création.

A l'affiche, il ne faut pas oublier le chien de Julie, qui se révèle un véritable "cabot", plein de talent.

 

Jusqu'au 7 mars 2015

 

Du mardi au samedi à 21H00

 

Théâtre de la GAÎTE MONTPARNASSE

01 43 22 16 18

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 21:50
LES FÂCHEUX de MOLIERE 2015

Il y a tout juste un an, je commençais ma chronique sur ces FÂCHEUX, par: "MOLIERE, serait heureux de voir ce que deviennent ses textes, quand ils sont entre d'aussi bonnes mains".

Je devais revoir cette pièce ce soir, mais la Place de La République - voisine du Théâtre - rendait hommage aux victimes de CHARLIE HEBDO.

Et, pour tout dire, je n'avais pas vraiment le coeur à chercher un autre itinéraire, très choqué par cette triste journée, qui augure mal de notre avenir.

Cependant, je vous recommande vivement de venir voir ce très beau spectacle.

Autant que faire se peut, je vais essayer d'y retourner, pour découvrir le nouveau décor, dont on m'a fait belle description .

Il y a une partie vidéo (façon Marc Hollogne), dans la Mise en Scène de Jérémie MILSZTEIN, assisté de Brice BORG.

Ces deux-là sont de la distribution avec Céline BEVIERRE et Emmanuel REHBINDER.

Une très belle réalisation, un agréable moment de théâtre.

 

Durée: 1H10

 

Jusqu'au 26 février 2015

Les mercredis et jeudis à 19H30

 

 

THEÂTRE DE L'AKTEON

01 43 38 74 62

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article