Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 00:59
DON QUICHOTTE... OU PRESQUE !!!

Don Quichotte... ou presque... C'est une comédie écrite et mise en scène par une très jolie jeune femme, Francisca ROSELL... En revanche, il ne faut pas la laisser chanter, elle finira comme le barde du village d'Asterix.

 

Dans cette pièce, moult personnages pour cinq comédiens qui se dépensent bien.

Des costumes - réussis - à foison, des décors stylisés.

Un rythme rapide, quand l'un sort à "jardin", un autre rentre à "cour".

Il y a quelques bons mots, des gags à tiroirs.

Une bonne ambiance règne sur scène. Plusieurs comédiens sont en alternance.

J'ai vu:

Bruno ARGENCE, qui ne se ménage pas.

Dominique-Pierre DEVERS, une force comique que je découvre.

Adil JBILOU, Jean-Baptiste VAISMAN et Francisca ROSELL, ( à suivre).

J'ai raté:

Benoît de GAULEJAC, Régis CHAUSSARD, Fouad ADJIMI, (applaudi il y a quelques jours au Théâtre de Dix-Heures).

 

L'oeuvre de Cervantès, revue et corrigée...

 

 

Chaque Vendredi à 21H30

Chaque Samedi    à 20H00

 

Durée: 1H20

 

 

THEÂTRE LA COMEDIE SAINT-MICHEL

01 55 42 92 97

 

 

 

 

Copyright Robert BONNARDOT - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 23:42
LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY à la Comédie des Champs-Elysées

Thomas LE DOUAREC nous avait proposé en 2011, un "Portrait" MUSICAL, au XXème Théâtre.

 

 

En février dernier, je suis allé voir la nouvelle version au Lucernaire.

On sent Thomas LE DOUAREC heureux de se retrouver pour ce spectacle qu'il peaufine depuis longtemps, dans un si beau théâtre, dont l'histoire est dans la distribution de toutes les affiches qui se trouvent sur les murs de l'escalier qui conduit à la salle.

Bien fôl, qui prend l'ascenseur et manque le souvenir de tous ces succès.

Ce soir, il y avait Thomas LE DOUAREC, qui a de plus en plus un phrasé et une musique des mots qui font penser à Philippe Noiret.

Valentin de CARBONNIERES belle composition, qui joue en alternance avec l'excellent Arnaud DENIS.

Lucile MARQUIS, une jolie voix, en alternance avec la délicieuse Caroline DEVISMES.

Fabrice SCOTT, beaucoup de talent.

 

La musique est de Mehdi BOURAYOU sur des paroles de Thomas le Douarec.

Lumières: Stéphane BALNY

Costumes: José GOMEZ d'après les dessins de Frédéric PINEAU.

Un très beau spectacle, dans son meilleur écrin !!!

 

Durée: 1H35

 

Du Mardi au Samedi à 20H30

Matinée   le  Samedi à 16H00

 

COMEDIE DES CHAMPS-ELYSEES

01 53 23 99 19

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 11:27
ROMANCE SAUVAGE

ROMANCE SAUVAGE, c'est une épopée chantée de Pierre LERICQ, qui en est le Metteur en Scène et l'interprète en compagnie de Manon ANDERSEN.

C'est un parcours entre le réel et l'imaginaire, ponctuées par des chansons très originales.

Pierre LERICQ est étonnant de dynamisme et Manon ANDERSEN n'est pas en reste.

C'est joyeux et poétique.

On joue ici avec les mots, et on en trouve d'autres derrière certains.

C'est très intelligent.

 

Direction d'acteurs: Sylvain JAILLOUX

Lumières: Véronique CLAUDEL

Son: Thérèse SPIRLI

Décor: François BOMBAGLIA

Photographe: Micky CLEMENT

 

Durée: 1H20

 

 

Jusqu'au 15 mai 2016

 

Du Mardi au Samedi  à 21H30

Matinée le Dimanche à 19H00

 

 

 

THEÂTRE LE LUCERNAIRE

01 45 44 57 34

 

 

 

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

 

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 01:10
L'INVITE au Théâtre Montparnasse et le 26 avril sur France 2

La pièce que je viens de voir ce soir, très drôle, sera diffusée sur France 2, le mardi 26 avril à 20H55.

Une soirée présentée par Virginie GUILHAUME.

Alors que Patrick CHESNAIS et Evelyne BUYLE, font un carton depuis Janvier 2016, dans UNE FAMILLE MODELE, ils proposent une relâche exceptionnelle pour interpréter L'INVITE, qui revient douze ans après sa création, pour quelques soirées.

 

Cette comédie de David PHARAO, est une restitution fidèle des armes de certains DRH, ou autres recruteurs astucieux.

 

Le bonheur espéré des uns, n'est peut-être que chimères...

 

On y rit beaucoup !

 

La distribution:

 

Evelyne BUYLE

Patrick CHESNAIS

Laurent GAMELON

Grégoire BONNET.

 

Ils sont merveilleux tous les quatre ! C'est une vraie réussite !!!

 

La Mise en Scène est de Jean-Luc MOREAU, (qui se faisait bien discret). Il est ici, assisté par Anne POIRIER-BUSSON.

Une beau décor de Jean-Michel ADAM, assisté de Virginie ROBIN.

Costumes: Juliette CHANAUD.

Lumières: Madjid HAKIMI

 

Du 19 au 26 avril 2016

 

Du mardi 19 au samedi 23 avril  à 21H00

Matinée le samedi à 17H30

 

Lundi 25 avril  à 20H30

Mardi 26 avril à 20H30

 

 

(UNE FAMILLE MODELE, reprendra dès le 27 avril 2016).

 

THEÂTRE MONTPARNASSE

01 43 22 77 74

 

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

 

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 00:07
ADIEU WALL STREET au Théâtre de Dix-Heures

ADIEU WALL STREET, c'est un spectacle de - et avec FOUAD.

Ancien Trader-Brocker, il rêvait d'être comédien depuis ses jeunes années.

Un père d'Afrique du Nord, un maman du Sud-Ouest de la France.

 

Le garçon est sympathique, il danse bien et nous fait participer à l'une de ses auditions, avec un Casting Director, dont la voix ressemble - à s'y tromper - à celle d'un découvreur de talents zozotant...

 

Il en profite, pour nous jouer toute une foule de personnages, croisés dans sa vie.

Il semblerait que le Théâtre de Dix-Heures devienne une véritable usine... A deux reprises, on est venu faire signe à l'artiste sur scène, pour qu'il hâte la fin de son show?

 

J'ai eu la surprise de voir au contrôle ce soir, l'un des comédiens dont je ne rate jamais la moindre apparition: Eric DELCOURT? ...

 

Autre surprise à la sortie, j'ai croisé un ancien de la bande à Claude François, Marco Attali, l'auteur du fameux: "T'as le look Coco".

 

Un agréable début de soirée, avec un artiste qui a fait rire une bonne partie de la salle, et fait preuve d'un beau dynamisme.

 

 

Durée: 1H15

 

Prochaines séances:

 

Mardi 19 avril à 19H00

Lundi 25 avril  à 19H00

Mardi 26 avril à 19H00

 

 

 

THEÂTRE DE DIX HEURES

01 46 06 10 17

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 00:02
LETTRE AIMEES à L'AKTEON THEÂTRE

Trois personnages  découvrent des lettres de célébrités, dans le coffre d'un grenier.

Une mise en scène bruyante de Noémie RICHARD. Ces fameux coffres à roulettes, que l'on déplace sans arrêt, grincent et font du fracas.

Il faut aussi travailler le niveau sonore de la musique qui couvre souvent la voix des comédiens.

Un spectacle sympathique, et qui le serait encore plus, s'il ne se prenait pas autant au sérieux... Un peu grandiloquent !

 

Avec: Perrine BOLLART, Betty PELISSOU et Julien DELBES.

 

Durée: 1H15

 

Jusqu'au 4 Juin 2016

Vendredi et Samedi à 20H00

 

 

AKTEON THEÂTRE

01 43 38 74 62

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 23:18
DO RE MI FASHION au Théâtre du Marais

J'ai vu ce divertissement musical, l'année dernière et je disais:

"Ces jeunes femmes ne sont pas une découverte pour moi.

J'ai applaudi les trois comédiennes dans "La Vie Parisienne", mise en scène par Alain Sachs, au Théâtre Antoine.

Ensuite, Aurore BOUSTON  et Marion LEPINE, étaient déjà dans un spectacle qui ressemble fort à celui de ce soir, "Dernière démarque".

Elles jouaient alors avec Anne Thomas.

Dans ce nouvel opus, elles sont accompagnées de Isabelle FLEUR, (qui m'avait fait belle impression dans "On n'arrête pas la connerie).

Un homme aux multiples talents est de l'aventure, Hervé DEVOLDER.

C'est un show qui re-visite la chanson française ! "

 

Cette affiche est de retour du Théâtre du Marais.

 

Durée: 1H20

 

Lumières: Jean GOUTODIER.

 

Jusqu'au 13 Juin 2016

Chaque Lundi à 20H30

 

 

THEÂTRE DU MARAIS

01 71 73 97 83

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 00:31
CHERES SUZANNES de retour à La Folie Théâtre

Ce soir, j'avais envie de me faire plaisir, et de refaire une visite en Suzazonnie.

Une comédie burlesque, mise en scène et interprétée par:

Julie MACQUERON

Victoire CUBIE.

 

J'avais adoré ce spectacle, il y a un an, dans une autre salle.

 

Entre temps, j'ai revu Julie dans "Les Bouts de Vaisselle", (où Victoire jouait aussi en alternance).

Julie, joue elle en alternance, avec Marion Saussol dans "A Mourir aux Eclats". ( A La Folie Théâtre).

Voilà des jeunes femmes qui sont toutes sur la même ligne de l'humour.

CHERES SUZANNES, c'est une écriture soignée, il faut entendre entre les lignes.

Les aventures  de Suzanne et Suzanne, mais aussi de Oui-Oui Junior, sans oublier la distinguée Suzanne de Suzanne.

 

Je ne manquerais pas les prochaines créations de ces deux artistes.

Une amusante soirée, très intelligente !

 

Robert BONNARDOT

 

 

Lumières: Nicolas PIGOUDINES

Costumes: Charlène STEIN.

 

 

 

Jusqu'au 4 Juin 2016

 

Vendredi et samedi à 21H00

 

 

A LA FOLIE THEÂTRE

01 43 55 14 80

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 22:14
JE L'APPELAIS MONSIEUR COCTEAU

"Je l'appelais Monsieur Cocteau", de Carole WEISWEILLER, adapté pour le théâtre par Bérangère DAUTUN, dans une Mise en Scène de Pascal VITIELLO.

Il avait déjà dirigé Bérangère Dautun, dans "Comtesse de Ségur, née Rostopchine" au Ranelagh.

C'est lui aussi qui signe celle de Jean-Paul II- Antoine Vitez, au théâtre La Bruyère.

Bérangère DAUTUN, plus radieuse et solaire que jamais, devient Carole Weisweiller.

Elle est d'une élégance remarquable et remarquée. Elle devrait penser à incarner bientôt, Coco Chanel.

C'est un spectacle très fidèle à l'esprit de la relation Cocteau- famille Weisweiller.

Guillaume BIENVENU, évoque le poète, en nous restituant partie des "mots" de son intimité amicale.

 

C'est un très joli spectacle, très fin, témoin d'une époque qui semble révolue.

 

Robert BONNARDOT

 

Lumières et Vidéo: Mathieu NENNY

Son: Sylvain DENIS.

 

Depuis le 24 Mars 2016

 

Du Mardi au Samedi  à 19H00

Matinée le Dimanche à  17H00

 

 

THEÂTRE STUDIO HEBERTOT

01 42 93 13 04

 

 

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 23:41
AAAAAHH !!!

Une pièce intelligente, bien écrite avec une belle mise en scène, servie par des comédiens talentueux.

Une soirée, comme on souhaiterait en avoir plus souvent ...

 

Héléna, Victor et Martin, trois amis inséparables, se rendent dans un hameau de l'Aveyron, pour vendre la maison de la Grand-Tante d'Héléna, dont elle vient d'hériter, voisine du cimetière...

Ils ne sont, bien sûr, pas au bout de leurs surprises.

 

Cette comédie-d'horreur, est écrite par Laurent TARDIEU, qui signe la mise en scène avec la complicité de Camille SZEPETOWSKI

La distribution:

Marielle JOVINE

Laurent TARDIEU

Rémy D'ARCANGELO.

 

C'est drôle, bien joué, avec une foultitude d'effets spéciaux étonnants à réaliser dans une petite salle, où l'on ne se produit qu'un jour par semaine...

 

Je suis désolé de ne pas avoir eu loisir de venir découvrir ce beau travail avant.

J'espère que la pièce sera vite à l'affiche, ailleurs.

 

De plus, une suite est annonçée, car ce soir j'ai vu le Chapitre 1.

"Esprit es-tu là ?".

Dans le doute, précipitez-vous, c'est très original, et vous ne pourrez applaudir cette belle troupe, que dans le hall de la sortie.

 

Talent es-tu là? La réponse est Oui !

 

 

Robert BONNARDOT

 

 

Jusqu'au 27 avril 016

Le mercredi à 20H00

 

Durée: 1H05

 

 

 

THEÂTRE MONTMARTRE GALABRU

01 42 23 15 85

 

 

 

 

 

Copyright Robert Bonnardot - Avril 2016

 

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article