Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:04

affiche_jalousie3mails.jpg

Jalousie en 3 Mails, la pièce écrite par Esther Vilar, s'appelait avant "Jalousie en 3 fax", mais elle n'a pas pris une ride, bien au contraire.

Nicole Croisille est d'une vitalité étonnante et affiche un esthétisme certain.

Elle est très bien entourée de la convaincante Margot Faure et de la jolie Emilie Chesnay.

Toute l'action se passe dans un building, où tout les personnages habitent, à des étages différents. Lazlo, le mari (que l'on ne verra jamais) de Helen  -la soixantaine - (Nicole Croisille), quitte sa femme pour Yana -35ans- (Margot Faure), avant d'abandonner celle-ci au profit de Iris -20ans- (Emilie Chesnay).

Le texte est ciselé, analytique et quelque peu désenchanté.

Didier Long signe une belle mise en scène. J'avais déjà remarqué la finesse de son travail, dans "Paroles et Guérison", voila quelques mois, dans ce même théâtre.

Les décors et les costumes sont de Claude Plet. Pour les premiers, il a manqué d'inventivité. Ce long canapé, à demi dissimulé, n'est pas du meilleur effet...

Une jolie petite pièce, avec trois bonnes comédiennes. Vous allez aimer.

 

Théâtre Montparnasse

01 43 22 77 30

Partager cet article

Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 23:35

ciao_amore_40x60_bd.jpg

Une sympathique comédie de Jérome L'Hotsky, que l'on avait agréablement remarqué, avec son film "Fool Moon".

La mise en scène est de Philippe Sohier et JiPécé n'a pas dû perdre trop de temps à faire son décor, on dirait une maquette inachevée...

Serena Reinaldi n'est pas la fille décrite dans les gazettes, eu égard à son aventure télévisuelle.

C'est une excellente comédienne qui trouve-là un rôle qui donne envie de la découvrir plus avant.

Le métier s'installe en elle et elle ne fait que débuter. Je parie que nous en reparlerons.

Christophe Alévêque, c'est aussi une découverte. Le chroniqueur de Laurent Ruquier, ne m'emballait pas vraiment.. Le comédien de cette pièce est tout en pudeur, une finesse du mal-être, du non-dit. Il joue à merveille et ses expressions corporelles font mouche.

A écouter les gens à la sortie, force est de reconnaître que d'aucuns  s'y sont reconnus.

La fin de la pièce est une belle création de mise en scène, et la musique de Christine Lidon, s'y insinue à plaisir.

Bravo à Serena et à Christophe, et pour restaurer le poncif, voila un spectacle, comme on aimerait en voir plus souvent!!!!

 

Théâtre de la Gaité Montparnasse

01 42 22 16 18

Partager cet article

Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 00:31

Donneur-de-bain.jpg

Une pièce qui se balance entre La Commedia d'ell arte et une écriture à la Jean Cocteau.

Jolie brochette de comédiens dynamisés par le sujet, Charles Berling, Le Donneur de Bain, Barbara Schulz, Bruno Wolkowitch, le Troll Quasimodesque, Alain Pralon et Geoffrey Carey, Dimitri Rataud, et une comédienne prometteuse Marie Denarnaud.

Cette pièce a été écrite par Dorine Hollier, avec une mise en scène très originale de Dan Jemmet.

Un très beau décor de Dick Bird, qui prend grande importance dans le déroulé de l'histoire de ce DONNEUR DE BAIN.

2h05 de spectacle déjanté, où tout se recoupe et nous fait vivre les tribulations d'un immeuble où se retrouvent une fille de joie, sa soeur, un ministre, un comédien...

Je vous laisse le plaisir de découvrir tout le reste. Si vous aimez sortir des sentiers battus, allez y!!!

 

Théâtre MARIGNY

0 892 222 333

www.theatremarigny.fr

Partager cet article

Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 01:07

Dominici.jpg

Personnellement, je suis déçu par cette version de l'Affaire Dominici. On prend les mêmes et on recommence. Le journaliste, voix off mais en Live. Pierre Hossein n'est plus Garde Mobile, mais jeune policier. les décors sont les mêmes que ceux de l'affaire Seznec.

On a oublié bien des témoignages et des rebondissements d'enquête. Ce qui me dérange, en plus, c'est de ne pas avoir le climat de ce procès qui se passe à Digne, avec Maître Pollack, que j'ai bien connu, qui avait une voix forte, tonitruante, et le son des cigales, dans son accent Marseillais.

Cette histoire est moins bien racontée que celle du procès Seznec. Cela semble quelque peu bâclé.

Pierre Santini, merveilleux comédien, qui interprète Gaston Dominici, s'emporte dans son boxe sans que l'on ressente l'importance et la complexité de cette affaire, sous un ciel provençal. Tout est neutre.

Je n'ai pas ressenti dans la salle, les mêmes interrogations que lors du spectacle Seznec et Robert Hossein, dans sa présentation, insiste trop déclarant cette affaire non résolue, et de fait incite le public à l'innocence.

D'ailleurs, durant le procès Seznec, on donnait deux jetons aux spectateurs. En n'en donnant qu'un, tout le monde se dirige vers l'urne de l'innocence.

La ferveur autour du spectacle Seznec était perceptible. J'ai ressenti une grande indifférence de la salle pour l'affaire Dominici. Dommage l'idée était bonne. Mais, sans doute, il aurait été sage de laisser passer une saison, avant de présenter ce spectacle qui fait pâle figure à côté du précédent.

J'en ai même vu... qui somnolaient...

 

Théâtre de Paris

01 48 74 25 37

Partager cet article

Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 22:44

AfficheSoeursZennemies.jpg

Un public restreint, ce qui s'explique par un temps inhabituel,en plein mois de mai, huit degrés à Paris, et aussi, j'imagine, l'intervention annoncée, comme un événement d'Etat, du sélectionneur de football à la télévision, pour donner la liste des joueurs de la Coupe du Monde.

Public parsemé, mais très chaleureux, et le spectacle valait d'affronter tout le reste.

Les soeurs Gaillard sont fantastiques, elles déclenchent le rire,toutes les dix secondes.

D'une part, avec une nouvelle interprétation et vision des sketchs qui ont fait le succès de leur papa avec Teddy Vrignault, à l'époque des Frères Ennemis.

Les soeurs Z'Ennemies, Silvia et Valérie, redonnent de la jeunesse à ceux-là, et ont fait un travail de création dans d'autres épisodes du spectacle, où se mêlent chansons et chorégraphies hilarantes. C'est frais, c'est joyeux, terriblement bien écrit, et je suis persuadé, médiatisation aidant, qu'elles vont connaître un vrai grand succès, elles le méritent.

Allez donc au Café d'Edgar, c'est à 20h15. Il ne faut pas rater ça. Ah non!!!

La scène d'humoristes français est riche, il faut s'en féliciter, voici deux nouvelles arrivées,qui vont aller loin...

 

Café d'Edgar

Du lundi au samedi 20h15

01 42 79 97 97

www.theatreonline.com

Partager cet article

Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 12:53

gang

Comme vous le constatez, les conditions météorologiques n'incitent pas au pique-nique... Alors, si vous passez le pont à Paris, je vous conseille de profiter de l'offre du GANG DES POTICHES, jeudi, vendredi, samedi, toutes les places de cette pièce drôle et burlesque sont à 10€, il serait bien béta de ne pas en profiter.

Le rire est garanti, trois comédiennes époustouflantes, Karine Dubernet (Nina Bourriquet), Constance Carrelet (Edith Bourriquet) et Ingrid Mareski (Janis Jaupeline).

Apportez vos parapluies, il y aura une file d'attente, mais ne ratezpas ce bon moment de rire!!!

 

Théâtre du Petit Gymnase

01 42 46 79 79

www.billetreduccom


Partager cet article

Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 22:26

Karine-Dubernet.jpg

Karine Dubernet Vous éclate!!!

C'est vrai. Cette petite bonne femme est d'une vitalité exceptionnelle. Son One Woman Show, bien minuté, 55 minutes, est le reflet de sa création et de sa vivacité.

De la Grande Zoa à la mamie, en passant par la Schtroumfette ou le Père Noël en pleine cruauté, elle enchaîne ses rôles et ses costumes à grande vitesse.

Le spectacle au Point-Virgule s'arrête demain, juste 4 représentations exceptionnelles, mais nul doute qu'elle va revenir ailleurs.

Dans la salle, j'ai eu le plaisir d'avoir devant moi la délicieuse Ingrid Mareski, venue chercher sa copine, pour l'emmener en scooter rejoindre le Petit théâtre du Gymnase où elles retrouvent Constance Carrelet, pour une nouvelle représentation du GANG DES POTICHES, que vous devez aller voir, avant la fin du mois d'août!!!

Bravo karine, le public t'aime et ve te le faire savoir, de plus en plus.

 

LE POINT-VIRGULE

01 42 78 67 03

Partager cet article

Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 00:26

illUSIO.gif

C'est toujours avec plaisir que je vais au théâtre Le Ranelagh, cinéma de mon enfance dans le XVI°.

De plus toujours bien accueilli par Bernard Millary, qui m'a connu tout gamin, comme camarade de classe de son frère, avec lequel, entre autre, j'ai joué dans Topaze, au Théâtre Hébertot.

L'Illusioniste est une pièce de Sacha Guitry, créée en 1917, alors qu'il n'avait que 32 ans.

Philippe Stellaire, un physique entre Thierry Lhermitte et Edouard Baer, a parfois des intonations de Sacha Guitry, mais un flot verbal plus rapide que celui du Maître.

Sandra Valentin, est une perfection de justesse et d'interprétation.

Christophe Canard, encore un de la bande de "Ça s'en va et ça revient", toujours aussi sympathique dans son jeu.

Le metteur en scène, Tristan Petitgirard, joue le rôle d'Albert.

Marie Hopkins, campée par Cybèle Villemagne est lumineuse.

Et, il ne faut pas oublier Lucie Bataille, en Honorine, dont on devine  la force comique.

Une soirée bien agréable!!!

 

Théâtre LE RANELAGH

01 42 88 64 44

Partager cet article

Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:31

sp_36766_g.jpg

Sophie & Emilie, se sont connues en 1999, à New-York.

L'une part faire Normal Sup' et l'autre du Cirque à San Francisco. Huit ans plus tard, nous dit-on, elles se retrouvent et décident de se produire en duo.

La Comédie des Trois Bornes est un petit théâtre de 45 places.

J'ai été surpris de voir, dans la salle, une partie de l'affiche de "Ça s'en va et ça revient", dont Valentine Revel-Mouroz, Nicolas Lumbreras et Constance Carrelet ovationnée, il y a quelques jours, dans le GANG DES POTICHES, au Petit Théâtre du Gymnase.

On me dit que ces trois-là assurent la co-direction de cette charmante petite salle.

Sophie & Emilie aiment les biscuits.

Elles sont, tour à tour, d'affreux gamins dans une cour de récréation, deux paumées de bistro ou encore des vieilles dames indignes.

Il y a aussi un soap-opera, façon "les feux de l'Amour", avec le doublage qui va bien. Version originale interdite!

Ces deux grandes filles s'amusent bien et ne demandent que le plaisir de vous voir assis, en face d'elles, dans la salle.

 

Comédie des Trois Bornes

Dimanche et Lundi à 20h15

01 43 57 68 29

Partager cet article

Repost0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:42

Karine.jpg

Karine Dubernet, triomphe en ce moment au Théâtre du Petit Gymnase, dans LE GANG DES POTICHES, dont elle est l'auteur (e), avec deux délicieuses comédiennes Constance Carrelet et Ingrid Mareski.

Il ne faut pas manquer d'aller les voir!!!

Karine fait un One Woman Show, les 5, 6, 7 et 8 mai à 19h au Point-Virgule, dans une mise en scène de Rodolphe Sand des lumières de Cyril Hanes et des costumes de Axel Boursier.

Vous pourriez regretter de ne pas y aller!!! Les occasions de rire ne doivent jamais se manquer!!!

 

Le Point-Virgule

7, rue Ste Croix-de-la-Bretonnerie

75004 PARIS

01 42 78 67 03

 


Partager cet article

Repost0