Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 16:46

FOURMIDIABLES-Affiche.jpg

Les Fourmidiables, d'après Les Diablogues de Roland Dubillard.

La dernière fois que j'entendis ce texte, c'était par l'interprétation de Muriel Robin et Annie Gregorio, au Théâtre Marigny, il y a quelques mois.

Hubert Drac et Julien Sibre donnent une autre couleur à ces mots, à l'alchimie syllabique.

On ne sera pas surpris d'apprendre que Hubert Drac, entre autres mises en scène, a oeuvré pour Bernard Azimuth.

Julien Sibre, après avoir passé l'été avec les Fourmidiables, reviendra à la rentrée au Théâtre Michel pour "le Repas des Fauves" de Vahé Katcha, il en sera l'adaptateur, le metteur en scène et l'un des huit comédiens.

Si vous aimez jouer au Ping Pong abstrait, comme l'on jouait au tennis, de même façon, dans Blow Up d'Antonioni, rendez-vous au Lucernaire.

 

 

Théâtre du LUCERNAIRE

du mardi au samedi à 21h30

01 45 44 57 34

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 22:43

affiche-reprise.jpg

Jean-Paul Farré, nous propose "Les douze pianos d'Hercule", dans une mise en scène de Jean-Claude Cotillard.

Comme à l'habitude, ce spectacle est plein de surprises, plus étonnantes les unes que les autres.

Sa collection de tabourets de piano est un conte à elle seule.

C'est burlesque, c'est fou, et c'est très bien joué.

Une belle promenade dans le vie de Frédéric Pinchot, et dans les aventures de Bernadette. Je vous laisse découvrir qui est Hercule.

Jean-Paul Farré, je préfère vous prévenir, va vous insinuer, dans la tête une mélodie, que tout le monde fredonne à la sortie.

Ça paraît facile comme ça...

Le spectacle se joue du Mardi au Samedi à 19h30 et le Dimanche à 15h.

Ne boudez pas votre plaisir...

 

Théâtre du Petit Hébertot

01 55 63 96 06

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 23:09

Marilyn2.jpg

Le carton d'invitation annonçait la couleur. "La nuit de son anniversaire, Marilyn nous entraîne dans les secrets de sa vie".

Ce spectacle écrit et interprété par Nadia Bruel est un voyage dans l'histoire de la Star au destin tragique, qui a fait d'elle LA célébrité inoubliée.

Le River Quartet fait revivre le son de l'époque, aux titres enregistrés par Marilyn. Laurent Epstein au piano, Eric Jacot à la contrebasse, Laurent Mignard à la trompette et à la voix, VintageBob à la batterie.

MM

Nadia Bruel a conçu un beau spectacle, à faire rêver. Elle revient chanter à la fin, un hymne à Marilyn, et la salle, ce soir, lui a réclamé en rappel, un second I wanna be loved by you.... Poupoupidou!!!

 

Théâtre Déjazet

01 48 87 52 55

Et bientôt, sans doute, en tournée sur les routes de France et d'ailleurs...

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 11:26

Isabeau-de-R-Tenue-correcte-toujours-exigee_theatre_fiche_s.jpg

Après des mois de succès à Paris, "Tenue correcte exigée", le drôlissime spectacle de Isabeau de R parcourt les villes de l'hexagone.

 

Un ton, une personnalité, des textes ciselés dans un humour corrosif, mais de fort belle tenue.

Mes amis parisiens sont tous allés la voir, il en sera de même pour la province. Ne me remerciez pas, je ne rate jamais une occasion de vous faire savoir où aller pour rire!!! Très bonne soirée à tous!!!

 

En Juin:

Du 2 au 12 Juin NANTES

LA COMPAGNIE DU CAFE THEATRE

du mercredi au samedi à 21h

02 40 89 65 01

 

LE 5 Juin PUTEAUX

Théâtre des Hauts-de-Seine

20h45

01 46 92 94 77

 

A bientôt, pour la suite des dates...

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 23:51

afficheVamp.jpg

Cette pauvre Mâme Jansen a eu bien des tracas. Elle se souviendra longtemps de sa journée à la "Mer de Sable". La voici à l'hôpital, dans un fichu état.

Heureusement pour elle, Gisèle veille, cette dévouée Gisèle Rouleau. Que deviendrait Mâme Jansen, sans elle... Quoi que....

Lucienne est confinée à surveiller les appartements de la souffreteuse et de la garde-malade, alors on ne la verra pas à l'hôpital. Mais, je me suis laissé dire que Lucienne FAIT SA VAMP, un peu partout en France, avant - espérons-le - de passer par Paris.

Gisèle est égale à elle-même, causticité, mauvaise foi, mauvaise langue, mais toujours aussi drôle.

Dominique de Lacoste revient saluer dans une belle robe, longue, noire. Son spectacle est rythmé et se regarde comme on lit une bande dessinée. Elle sait, depuis longtemps, comment faire sienne, d'une salle conquise d'avance. Et ce n'est pas la pauvre madame Camain, qui a eu la mauvaise idée d'être au premier rang, qui me dira le contraire.

Bravo à Jean-Marie Chevret qui a écrit et mis en scène.

 

COMEDIE DE PARIS

01 42 81 00 11

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:04

affiche_jalousie3mails.jpg

Jalousie en 3 Mails, la pièce écrite par Esther Vilar, s'appelait avant "Jalousie en 3 fax", mais elle n'a pas pris une ride, bien au contraire.

Nicole Croisille est d'une vitalité étonnante et affiche un esthétisme certain.

Elle est très bien entourée de la convaincante Margot Faure et de la jolie Emilie Chesnay.

Toute l'action se passe dans un building, où tout les personnages habitent, à des étages différents. Lazlo, le mari (que l'on ne verra jamais) de Helen  -la soixantaine - (Nicole Croisille), quitte sa femme pour Yana -35ans- (Margot Faure), avant d'abandonner celle-ci au profit de Iris -20ans- (Emilie Chesnay).

Le texte est ciselé, analytique et quelque peu désenchanté.

Didier Long signe une belle mise en scène. J'avais déjà remarqué la finesse de son travail, dans "Paroles et Guérison", voila quelques mois, dans ce même théâtre.

Les décors et les costumes sont de Claude Plet. Pour les premiers, il a manqué d'inventivité. Ce long canapé, à demi dissimulé, n'est pas du meilleur effet...

Une jolie petite pièce, avec trois bonnes comédiennes. Vous allez aimer.

 

Théâtre Montparnasse

01 43 22 77 30

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 23:35

ciao_amore_40x60_bd.jpg

Une sympathique comédie de Jérome L'Hotsky, que l'on avait agréablement remarqué, avec son film "Fool Moon".

La mise en scène est de Philippe Sohier et JiPécé n'a pas dû perdre trop de temps à faire son décor, on dirait une maquette inachevée...

Serena Reinaldi n'est pas la fille décrite dans les gazettes, eu égard à son aventure télévisuelle.

C'est une excellente comédienne qui trouve-là un rôle qui donne envie de la découvrir plus avant.

Le métier s'installe en elle et elle ne fait que débuter. Je parie que nous en reparlerons.

Christophe Alévêque, c'est aussi une découverte. Le chroniqueur de Laurent Ruquier, ne m'emballait pas vraiment.. Le comédien de cette pièce est tout en pudeur, une finesse du mal-être, du non-dit. Il joue à merveille et ses expressions corporelles font mouche.

A écouter les gens à la sortie, force est de reconnaître que d'aucuns  s'y sont reconnus.

La fin de la pièce est une belle création de mise en scène, et la musique de Christine Lidon, s'y insinue à plaisir.

Bravo à Serena et à Christophe, et pour restaurer le poncif, voila un spectacle, comme on aimerait en voir plus souvent!!!!

 

Théâtre de la Gaité Montparnasse

01 42 22 16 18

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 00:31

Donneur-de-bain.jpg

Une pièce qui se balance entre La Commedia d'ell arte et une écriture à la Jean Cocteau.

Jolie brochette de comédiens dynamisés par le sujet, Charles Berling, Le Donneur de Bain, Barbara Schulz, Bruno Wolkowitch, le Troll Quasimodesque, Alain Pralon et Geoffrey Carey, Dimitri Rataud, et une comédienne prometteuse Marie Denarnaud.

Cette pièce a été écrite par Dorine Hollier, avec une mise en scène très originale de Dan Jemmet.

Un très beau décor de Dick Bird, qui prend grande importance dans le déroulé de l'histoire de ce DONNEUR DE BAIN.

2h05 de spectacle déjanté, où tout se recoupe et nous fait vivre les tribulations d'un immeuble où se retrouvent une fille de joie, sa soeur, un ministre, un comédien...

Je vous laisse le plaisir de découvrir tout le reste. Si vous aimez sortir des sentiers battus, allez y!!!

 

Théâtre MARIGNY

0 892 222 333

www.theatremarigny.fr

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 01:07

Dominici.jpg

Personnellement, je suis déçu par cette version de l'Affaire Dominici. On prend les mêmes et on recommence. Le journaliste, voix off mais en Live. Pierre Hossein n'est plus Garde Mobile, mais jeune policier. les décors sont les mêmes que ceux de l'affaire Seznec.

On a oublié bien des témoignages et des rebondissements d'enquête. Ce qui me dérange, en plus, c'est de ne pas avoir le climat de ce procès qui se passe à Digne, avec Maître Pollack, que j'ai bien connu, qui avait une voix forte, tonitruante, et le son des cigales, dans son accent Marseillais.

Cette histoire est moins bien racontée que celle du procès Seznec. Cela semble quelque peu bâclé.

Pierre Santini, merveilleux comédien, qui interprète Gaston Dominici, s'emporte dans son boxe sans que l'on ressente l'importance et la complexité de cette affaire, sous un ciel provençal. Tout est neutre.

Je n'ai pas ressenti dans la salle, les mêmes interrogations que lors du spectacle Seznec et Robert Hossein, dans sa présentation, insiste trop déclarant cette affaire non résolue, et de fait incite le public à l'innocence.

D'ailleurs, durant le procès Seznec, on donnait deux jetons aux spectateurs. En n'en donnant qu'un, tout le monde se dirige vers l'urne de l'innocence.

La ferveur autour du spectacle Seznec était perceptible. J'ai ressenti une grande indifférence de la salle pour l'affaire Dominici. Dommage l'idée était bonne. Mais, sans doute, il aurait été sage de laisser passer une saison, avant de présenter ce spectacle qui fait pâle figure à côté du précédent.

J'en ai même vu... qui somnolaient...

 

Théâtre de Paris

01 48 74 25 37

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 22:44

AfficheSoeursZennemies.jpg

Un public restreint, ce qui s'explique par un temps inhabituel,en plein mois de mai, huit degrés à Paris, et aussi, j'imagine, l'intervention annoncée, comme un événement d'Etat, du sélectionneur de football à la télévision, pour donner la liste des joueurs de la Coupe du Monde.

Public parsemé, mais très chaleureux, et le spectacle valait d'affronter tout le reste.

Les soeurs Gaillard sont fantastiques, elles déclenchent le rire,toutes les dix secondes.

D'une part, avec une nouvelle interprétation et vision des sketchs qui ont fait le succès de leur papa avec Teddy Vrignault, à l'époque des Frères Ennemis.

Les soeurs Z'Ennemies, Silvia et Valérie, redonnent de la jeunesse à ceux-là, et ont fait un travail de création dans d'autres épisodes du spectacle, où se mêlent chansons et chorégraphies hilarantes. C'est frais, c'est joyeux, terriblement bien écrit, et je suis persuadé, médiatisation aidant, qu'elles vont connaître un vrai grand succès, elles le méritent.

Allez donc au Café d'Edgar, c'est à 20h15. Il ne faut pas rater ça. Ah non!!!

La scène d'humoristes français est riche, il faut s'en féliciter, voici deux nouvelles arrivées,qui vont aller loin...

 

Café d'Edgar

Du lundi au samedi 20h15

01 42 79 97 97

www.theatreonline.com

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : SORTIES à PARIS par Robert BONNARDOT
  • SORTIES à PARIS par  Robert BONNARDOT
  • : Chronique de tous les spectacles vivants à Paris et banlieue.
  • Contact

Recherche

Liens