Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 23:14
affiche_comedie_romantique.jpgUn bon spectacle, c'est une alchimie. Pour avoir eu le bonheur de partir en tournée avec Claude François, Christophe ou Johnny Hallyday, j'ai pu remarquer, dès mon plus jeune âge, que la moitié du succès d'une soirée, revient au public.
Le Théâtre Montparnasse fait partie des salles habitées, où les spectateurs se doivent d'aimer ce qu'ils sont venus voir.
Ce fut le cas, ce 5 février. J'ai repéré d'entrée, moult journalistes heureux d'être là et sympathiques, dont Philippe Tesson, lequel l'aurait été davantage s'il était resté applaudir le final, au lieu de s'éclipser sans dire Bravo!
Mais un bon acteur comme Alain Doutey, accompagné de sa comédienne de femme, Arielle Sémenoff, ont eux,  fait la claque.
Stéphane Freiss est meilleur d'année en année. Je l'ai applaudi en 2009, dans "Je t'ai épousée par allégresse", avec la délicieuse Valéria Bruni-Tedeschi.
Il est talentueux, drôle et nous donne envie de le revoir.
Sa partenaire, que je découvre, Elodie Navarre, a une grâce tonique.
Didier Brice, que j'avais vu dans "Tonton Léon Story" au Théâtre des Mathurins,  est parfait dans ce rôle. Stéphane de Groodt qui, comme tout le monde, m'avait fait rire pendant des mois sur France2, dans "File dans ta chambre", est  l'ami idéal de Léon (Stéphane Freiss), aujourd'hui.
Ne vous fiez pas au titre de la pièce. "Une Comédie Romantique" est une vraie comédie, on y rit beaucoup et l'amour nous gagne.
La mise en scène de Christophe Lidon fait mouche.
Merci à Gilbert Sibleyras d'avoir écrit de si tendres dialogues. Il ne faudrait pas oublier, la soeur d'Anita (Elodie Navarre), Françoise Lepine. On aimerait en avoir une pareille.
Et un dernier merci à Pierre Cordier pour m'avoir invité à me régaler avec ce petit bijou de fraîcheur.

Théâtre Montparnasse 01 43 22 77 74
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 16:02
On rit, on rit encore et d'aucuns rient jaune. Dans la salle, ils ont tous, ou presque, l'âge d'avoir connu 1967.
On pense aux dialogues de Dupont Lajoie, on se remémore  tel vieil oncle. On se souvient de français croisés à l'étranger, et dont on avait honte. Dans ces années là, il valait mieux se dire Allemand ou Belge, dans les Balkans ou en Grèce.
Des couples, merveilleusement interprétés par Daniel Russo et Evelyne Buyle, nous ont fait mauvaise réputation, dans bien des pays de villégiature.
Les images projetées nous font revivre un passé, pas si lointain.
Jean-Claude Grumberg a fait mouche!!!!!!!!!
Bravo aux autres, Bernard Tixier, Belkacem Tatem, Clément Chéblit et Etienne Durot.
De belles idées du metteur en scène, Daniel Colas, même si les changements de plateaux sont un peu longs.
Allez donc voir cette pièce au Théâtre des Mathurins!!!! Et comme dirait Jean-Pierre Coffe "Allez-y!!! Allez-y!!!"les-autres.gif
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 14:58
Virginie-Hock.gifAussi sympathiques dans la vie, que sur la scène. Ils m'ont fait rire, récemment, au Théâtre Trévise, c'est toujours un plaisir de plonger dans leur bande dessinée vivante.
S'ils passent près de chez vous, allez-y en confiance, vous ne le regretterez pas.
Vincent Taloche est de plus, le producteur de la volcanique Virginie Hock qui accueuille son public en lui distribuant des chocolats de sa belgique natale.
Avec ces deux spectacles, vous aurez le sourire aux lèvres, à la sortie...Taloche_22132B.JPG
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 15:48
J'y suis allé, sur la pointe des pieds. Un peu par curiosité, pour voir ce que pouvait devenir ce classique du genre dont la création eut lieu au Palais Royal en 1866. Jacques Offenbach allait -t-il se retourner dans sa tombe?
Non, le metteur en scène, Alain Sachs a fait du bon travail. Il était d'ailleurs à la même représentation que moi, à quelques rangs, à griffonner quelque changement, quelque détail.
La troupe est talentueuse. L'intrigue est un peu vieillotte, mais le talent de ceux qui sont sur scène, nous la fait oublier.
En revanche, la vraie surprise de ce spectacle, je l'ai eu à l'entrée de la troupe sur le plateau. J'ai tout de suite remarqué une grande jeune femme blonde, avec une allure aérienne. Elle interprète le rôle de la Baronne et joue divinement de la flûte traversière.
Sarah Tullamore a mille talents. Elle est l'auteur d'un spectacle comique depuis quelques années "Estelle Bright"affiche-vie-parisienne.jpg, que je n'ai pas encore eu le plaisir de découvrir. Mais j'ai bien l'intention de m'intéresser à Sarah qui m'a fait passer une aussi bonne soirée.
Locations: Théâtre Antoine 01 42 08 77 71
Sarah Tullamore


Sarah Tullamore




Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 11:45
La Comédie des Champs-Elysées est un cadre particulièrement élégant. Même les ouvreuses et ouvreurs ont de la personnalité et une vraie gentillesse.
Cette reprise de la dernière conférence de Vivien Leigh est parfaitement incarnée par Caroline Silhol. Elle a écrit l'adapation française de cette oeuvre  de Marc Lafferty.
La mise en scène de Michel Fagadau, assisté de Brigitte Villanueva, est d'une élégance sucrée, tout est au cordeau.
Vivien nous raconte tout de son enfance, de ses rôles inoubliables, Scarlett, dans "Autant en emporte le vent", Clark Gable, son personnage de Blanche Dubois, au côté de Marlon Brando, dans "Un tramway nommé Désir". Elle repense à ses deux Oscars, et évoque sa vie auprès de Sir Laurence.
Réservations: 01 53 23 99 19Caroline-Silhol_56.jpg
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 11:30
Bouche-à-oreillez la!!!!!!!!!!!!!!
Elle part en tournée, après des mois de salles pleines à Paris. Ce one woman show vous fera rire et vous aurez envie d'y retourner.
Elle a cette élégance dont on accepte tous les écarts de vocabulaire. Elle signe ses textes et co-dirige la mise sen scène avec Nicolas Hirgair.
DC Mousse la met en lumière et la sonorise.
Les détails de son périple hexagonal sur www.isabeauder.com
Ne laissez pas passer la chance de la voir sur scène!!!
Isabeau-de-R.jpg
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 15:22
Courez au Théâtre Hebertot. Cette pièce est un régal. Le trio Claire Nadeau, Clémentine Célarié et Robert Hirsch, fait de la dentelle.
Tous les comédiens qui les entourent valent le détour.
Les superbes décors de Catherine Bluwal sont merveilleusement mis en lumière par Marie-Hélène Pinon. Claire Belloc a réalisé des costumes criants de vérité.
On sent que Christophe Lidon,  assisté de Nathalie Niel, a pris un intense plaisir à échafauder sa mise en scène.
Un régal vous dis-je!!!
Na manquez pas ce rendez-vous...
Amorosa.jpg 
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 15:16
Oui, elle nous plait beaucoup!!! Elle est au Théâtre Rive Gauche, après plusieurs mois passés au Gymnase. Il faut aller la voir, vous ne verrez pas le temps passer et les rires seront au rendez-vous.40x60ladesous2010slogo.jpg
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 14:22
Le voyage de Victor, a vraiment été écrit pour le phrasé de Guy Bedos. Nul mieux, sans doute, que son fils ne pouvait le faire.

Le décor est minimaliste, la lumière est triste. Les yeux de Macha Meril luisent de plaisir et ceux de Guy Bedos lui répondent bien.
On devine assez vite l'issue de l'intrigue. La pièce manque d'épaisseur. Au théâtre de la Madeleine, elle a commencé à 19H07, le jour où j'y suis allé, pour se terminer à 20H08...
On aimerait un acte de plus, un développement, quelques mois plus tard.

Si cette pièce arrive en tournée. Vous saurez à quelle heure réserver votre table, pour le dîner.

victor.jpg
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article