Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 15:27

Colombe.jpg

C'est toujours un plaisir de revenir à la Comédie des Champs-Elysées. Cette salle a gardé un confort certain, une image intemporelle. On ne serait pas étonné d'y croiser Louis Jouvet, qui y triompha dans  Knock en 1922, à l'arrondi d'un couloir.
La salle est élégante, pleine à craquer. Des légions d'honneur, bourgeonnent à bien des vestons. Des endimanchées, aux mises en plis soignées et légèrement bleutées, ont sorti quelques bijoux.
A grand sourires des ouvreuses, les plus aimables que l'on puisse rencontrer, tout le monde finit par trouver sa place.

Jean Anouilh a écrit Colombe en 1951. Michel Fagadeau, dont on reconnait aussitôt la direction d'acteurs, a eu le Molière de la mise en scène, pour cette pièce, en 1996.
Il était très attentif, ce soir...
Michel-Fagadaubd.jpg
                                                                                        Michel fagadeau
La distribution 2010, est éblouissante. Anny Duperrey, qui a l'art d'être elle-même, en interprétant les autres. Sara Gireaudau, qui confirme sa Révélation Féminine aux Molière de 2007, a un jeu très subtil, très fin. Merveilleuse comédienne.
Grégori Baquet, Benjamin Bellecour, Fabienne Chaudat, Etienne Draber, Jean-Pierre Moulin, Jean-François Pargoud, nous enchantent tous.
Une mention distinctive, pour Rufus, qui fait là un numéro de virtuose et aussi pour l'éblouissant Jean-Paul Bordes, "Poëte Chéri", qui fait rire de l'orchestre, au balcon.

Plus de deux heures de spectacle, avec un entracte. A la sortie, on s'étonne du temps passé, il a été si bien employé. Très bonne soirée!

Ne perdez pas de temps pour réserver.
Décor: Mathieu Dupuy
Costumes: Pascale Bordet
Lumières: Laurent Beal
Son: Michel Winogradoff
Michel Fagadeau a été assisté de Brigitte Villanueva.

Comédie des Champs Elysées 01 53 23 99 19
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 16:08
L'âge était ce soir-là, au centre de toutes les questions. Quel âge a-t-il ce Jean Piat?
Son public, avant le début du spectacle, se comporte comme de vieux gamins indisciplinés. Ils se bousculent au contrôle, se marchent sur les pieds en jouant des coudes, pour une place dans l'ascenseur.
Les voilà, enfin à leur Jean-Piat.jpgfauteuil.
Et le rideau s'ouvre. Jean Piat, assis sur le bord d'un bureau, est au téléphone avec le Ministre des Sports.
Dans mon dos, on chuchote, on veut tout savoir:
- Mais quel âge a-t-il?
- J'ai regardé sur Wikipedia, dit l'une, il a 85 ans!
- Wiki quoi? répond l'un.
- Vas-tu te taire, laisse nous écouter...
Jean Piat nous fait sourire, et même rire, merveilleusement servi par un texte au cordeau, de Françoise Dorin, dont j'imagine l'oeil espiègle, dans l'écriture.
Jean Piat a parfois la langue qui fourche, et ça le rend encore plus brillant, dans l'art de retomber à la bonne ligne.
Cet homme est étonnant. J'ai toujours pensé qu'il avait un air de famille avec Alain Delon.
Il y a 20 ans, Delon aurait pu jouer le fils d'un personnage interprété par Jean Piat. Aujourd'hui, ils ont l'air d'être frères. Encore dix ans et Jean Piat pourra jouer le fils de l'autre.
Si vous voulez passer un délicieux début de soirée, avant d'aller dîner. N'hésitez plus, la représentation est à 19H. Allez à la Comédie des Champs-Elysées. Cet homme-là, va vous donner de l'appétit, il va vous nimber de bonne humeur et de plaisir de vivre. Bravo!!!


Comédie des Champs-Elysées  01 53 23 99 19
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:33
Gaspard-Proust.jpgC'est toujours un plaisir d'aller dans une des salles dirigées par Michel Fagadau.
En revanche, c'est la première fois que je venais au Studio des Champs Elysées, un parcours, façon jeu de pistes.
Laurent Ruquier a un flair certain, et il ne s'est pas trompé en produisant Gaspard Proust, qui devrait s'affirmer dans les années à venir.
Il tire sur tout ce qui bouge et même aux alentours. Un quant à lui anglo-saxon et un humour qui, inévitablement, fait penser à Pierre Desproges.
J'ai partagé la réflexion, d'une dame derrière moi: "Il a la même entrée et la même sortie de scène que Jérome Daran!".
C'est vrai. les deux, devraient se concerter. Ils ont suffisamment de talent, l'un et l'autre, pour remédier à cela.
Ne vous laissez pas intimider par Gaspard Proust, remplissez la salle, c'est lui qui ne saura plus où lancer ses flèches.

Studio des Champs-Elysées 01 53 23 99 19

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:19
TOUT_LE_PLAISIR_RIVEGAUCHE_AFFICHE_INTERNET.jpgUne bonne comédie de Ray Cooney et John Chapman, ici adaptée par Sébastien Castro, qui nous a tant fait rire, dans le rôle du gardien, dans la pièce de Pierre Palmade, "le Comique."
Un pur moment de comédie où les amateurs du genre, se bousculent. La salle est pleine. Quand la pièce est bonne, il y a souvent des comédiens dans la salle. Ce soir-là, j'ai aperçu Marie-Sophie L et Co
rinne Le Poulain.
Virginie Lemoine est jubilatoire, Thierry Redler, n'est pas en reste. Laurent Hugny, Gaëlle Lebert, Jean-Marie Rollin, Pauline Klaus et Steve Riccard, forment un écrin où Laurence Badie nous ravit et fait résonner sa voix, si célèbre.
Un grand moment de plaisir. Que c'est bon de rire, comme ça.
Bravo à  Rodolphe Sand, assisté d'Emmanuelle Tachores. Ces deux-là, ont fait une belle mise en scène.
Courez-y! Vous pourriez même avoir envie, d'y retourner!!!

Théâtre Rive Gauche  01 43 35 32 31
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:06
Feydau.jpgLe théâtre du Palais Royal est comme un gros gâteau, façon pièce montée, à la chantilly.
Dans ce temple du rire, on ne prend pas grand risque à se laisser séduire par l'affiche.
"On purge bébé". On l'a vu cent fois, mais cette nouvelle version avec Christiana Réali, Dominique Pinon et l'étonnante Corinne Martin, en petit garçon obstiné, mérite le détour.
Pierre Cassignard ne se ménage pas, il a la vivacité de scène d'un de Funes.
Après l'entracte, les mêmes reviennent pour un Feydau, moins connu: "Léonie est en avance".
Christiana est méconnaissable dans le rôle de la sage-femme. Marie-Julie Baup, Marc Guillaumin et Sylviane Goudal, complètent le plateau.
Une très agréable soirée, des comédiens qui prennent du plaisir, ça se voit, et ils nous en donnent.
Ne manquez pas, cet agréable moment de détente!!!

Théâtre du Palais Royal 01 42 97 40 00
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:50

Ca s'en va et ça revient! Aucune référence à la chanson.
La soirée s'annonçait mal, pour une pièce aussi bien affichée, partout dans la capitale.
Mes places n'étaient pas au contrôle, et la sympathique jeune femme à l'entrée, ajouta: "Il faut toujours téléphoner le lundi, pour savoir si on joue..."
De fait, nous étions quatre, devant le théâtre...
Mais la chance était avec nous, et petit à petit, un public se forma.
Christophe Canard, remplaçait ce soir là, Pierre Cabanis, l'auteur de la farce. Constance Carrelet, Valentine Revel-Mounoz, Nicolas Lumbreras et Arnaud Schmitt, étaient à l'affiche.

                                       L'idée est bonne, mais c'est un peu brouillon, on ne comprend pas tout de suite, le statut du personnage interprété par Nicolas Ca-s-en-va.jpgLumbreras, qui se révèle être d'un dynamisme étonnant, avec une gestuelle époustouflante.
Un agréable moment à passer, dans une mise en scène de Nassima Benchicou. Evitez donc le lundi...

Théâtre d'Edgar  01 42 79 97 97

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 23:14
affiche_comedie_romantique.jpgUn bon spectacle, c'est une alchimie. Pour avoir eu le bonheur de partir en tournée avec Claude François, Christophe ou Johnny Hallyday, j'ai pu remarquer, dès mon plus jeune âge, que la moitié du succès d'une soirée, revient au public.
Le Théâtre Montparnasse fait partie des salles habitées, où les spectateurs se doivent d'aimer ce qu'ils sont venus voir.
Ce fut le cas, ce 5 février. J'ai repéré d'entrée, moult journalistes heureux d'être là et sympathiques, dont Philippe Tesson, lequel l'aurait été davantage s'il était resté applaudir le final, au lieu de s'éclipser sans dire Bravo!
Mais un bon acteur comme Alain Doutey, accompagné de sa comédienne de femme, Arielle Sémenoff, ont eux,  fait la claque.
Stéphane Freiss est meilleur d'année en année. Je l'ai applaudi en 2009, dans "Je t'ai épousée par allégresse", avec la délicieuse Valéria Bruni-Tedeschi.
Il est talentueux, drôle et nous donne envie de le revoir.
Sa partenaire, que je découvre, Elodie Navarre, a une grâce tonique.
Didier Brice, que j'avais vu dans "Tonton Léon Story" au Théâtre des Mathurins,  est parfait dans ce rôle. Stéphane de Groodt qui, comme tout le monde, m'avait fait rire pendant des mois sur France2, dans "File dans ta chambre", est  l'ami idéal de Léon (Stéphane Freiss), aujourd'hui.
Ne vous fiez pas au titre de la pièce. "Une Comédie Romantique" est une vraie comédie, on y rit beaucoup et l'amour nous gagne.
La mise en scène de Christophe Lidon fait mouche.
Merci à Gilbert Sibleyras d'avoir écrit de si tendres dialogues. Il ne faudrait pas oublier, la soeur d'Anita (Elodie Navarre), Françoise Lepine. On aimerait en avoir une pareille.
Et un dernier merci à Pierre Cordier pour m'avoir invité à me régaler avec ce petit bijou de fraîcheur.

Théâtre Montparnasse 01 43 22 77 74
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 16:02
On rit, on rit encore et d'aucuns rient jaune. Dans la salle, ils ont tous, ou presque, l'âge d'avoir connu 1967.
On pense aux dialogues de Dupont Lajoie, on se remémore  tel vieil oncle. On se souvient de français croisés à l'étranger, et dont on avait honte. Dans ces années là, il valait mieux se dire Allemand ou Belge, dans les Balkans ou en Grèce.
Des couples, merveilleusement interprétés par Daniel Russo et Evelyne Buyle, nous ont fait mauvaise réputation, dans bien des pays de villégiature.
Les images projetées nous font revivre un passé, pas si lointain.
Jean-Claude Grumberg a fait mouche!!!!!!!!!
Bravo aux autres, Bernard Tixier, Belkacem Tatem, Clément Chéblit et Etienne Durot.
De belles idées du metteur en scène, Daniel Colas, même si les changements de plateaux sont un peu longs.
Allez donc voir cette pièce au Théâtre des Mathurins!!!! Et comme dirait Jean-Pierre Coffe "Allez-y!!! Allez-y!!!"les-autres.gif
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 14:58
Virginie-Hock.gifAussi sympathiques dans la vie, que sur la scène. Ils m'ont fait rire, récemment, au Théâtre Trévise, c'est toujours un plaisir de plonger dans leur bande dessinée vivante.
S'ils passent près de chez vous, allez-y en confiance, vous ne le regretterez pas.
Vincent Taloche est de plus, le producteur de la volcanique Virginie Hock qui accueuille son public en lui distribuant des chocolats de sa belgique natale.
Avec ces deux spectacles, vous aurez le sourire aux lèvres, à la sortie...Taloche_22132B.JPG
Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 15:48
J'y suis allé, sur la pointe des pieds. Un peu par curiosité, pour voir ce que pouvait devenir ce classique du genre dont la création eut lieu au Palais Royal en 1866. Jacques Offenbach allait -t-il se retourner dans sa tombe?
Non, le metteur en scène, Alain Sachs a fait du bon travail. Il était d'ailleurs à la même représentation que moi, à quelques rangs, à griffonner quelque changement, quelque détail.
La troupe est talentueuse. L'intrigue est un peu vieillotte, mais le talent de ceux qui sont sur scène, nous la fait oublier.
En revanche, la vraie surprise de ce spectacle, je l'ai eu à l'entrée de la troupe sur le plateau. J'ai tout de suite remarqué une grande jeune femme blonde, avec une allure aérienne. Elle interprète le rôle de la Baronne et joue divinement de la flûte traversière.
Sarah Tullamore a mille talents. Elle est l'auteur d'un spectacle comique depuis quelques années "Estelle Bright"affiche-vie-parisienne.jpg, que je n'ai pas encore eu le plaisir de découvrir. Mais j'ai bien l'intention de m'intéresser à Sarah qui m'a fait passer une aussi bonne soirée.
Locations: Théâtre Antoine 01 42 08 77 71
Sarah Tullamore


Sarah Tullamore




Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : SORTIES à PARIS par Robert BONNARDOT
  • SORTIES à PARIS par  Robert BONNARDOT
  • : Chronique de tous les spectacles vivants à Paris et banlieue.
  • Contact

Recherche

Liens