Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 13:20

Moulin affiche

Christophe Moulin est bien connu dans le quartier du Marais où il dirige et anime un restaurant LE GAI MOULIN.

Plusieurs de mes amis sont allés y dîner et l'écouter chanter ses chansons à textes, qui font le bonheur de ses convives.

Il est déjà passé au Palais des Glaces, entre autres salles, et à l'occasion de l'anniversaire de son établissement - 30 ans - Il va se produire à L'Alhambra, où l'on nous promet de passer du rire aux larmes.

Sa clientèle habituelle sera là, ainsi que d'autres qui ont découverts des extraits de son album sur son site www.christophemoulin.com

Il est le porte parole poétique, lucide et pratiquant fort bien l'auto dérision d'une communauté qui l'applaudit de puis longtemps.

Moulin-cover.jpg

 

 

 

Vendredi 25 mars à 20H30

THEÂTRE DE L'ALHAMBRA

01 40 20 40 25

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 00:37

Lucienne.jpg

LUCIENNE est passée par Paris, faire sa Vamp, comme l'avait fait Gisèle Rouleau, "En Coup de Vamp", à la Comédie de Paris.

Et en mai dernier, j'espérais vivement le passage de Lucienne, à Paris, dont on savait le succès partout en France. C'est chose faite !

Lucienne se croit à Bobino, alors qu'elle est à la Cigale... qui ressemble un peu à ce qu'était Bobino.

Lucienne fait un Stand Up, avec un peu de Stand Down. Elle parodie fort bien la schématique du Stand Up, qui encombre un peu trop les scènes parisiennes. Cette pratique américaine n'a pas la même saveur en Europe. Histoire de goût. Mais à bien y réfléchir le Stand Up d'aujourd'hui n'est qu'une nouvelle version des chansonniers d'antan.

Lucienne n'est pas venue seule, sa nièce Solange l'accompagne, tout fraîche émoulue d'une façon de Couvent des Oiseaux.

Elle confectionnera, sur scène, un gâteau, qui régalera une bonne partie de la salle. Je n'y ai pas goûté, mais mon voisin a apprécié.

Solange c'est Isabelle Chenu, avec laquelle Nicole Avezard jouait dans le duo "Les Julies".

J'ai deux regrets à cette belle soirée:

Le premier, c'est que l'on soit si mal assis, dans les rangs d'orchestre de la Cigale, dont les fauteuils semblent prévus pour le confort des enfants de... dix ans.

Le deuxième, que Lucienne, mademoiselle Nicole Avezard, ne soit pas venue saluer, sans son habit de Vamp, comme le fait sa complice Gisèle. Nous aimerions saluer l'Artiste, au delà du personnage. Elle l'est  à bien des titres, on lui sait un joli coup de pinceau.

On ne peut s'empêcher de les souhaiter, à nouveau - très vite - réunies, pour notre plus grand plaisir.

En attendant, allez voir leurs spectacles, ils sont très différents, mais ce sont deux bonnes soirées, vous allez aimer !!!

 

 

Lucienne fait sa Vamp

 

Du 8 au 10 avril à CUISERY (71) LE PALACE

Du 16 au 17 avril à TOULOUSE (31) LA COMEDIE DE TOULOUSE

Le 15 mai à LANGRES - Salle Jean-Favre

 

Pour les autres dates: http://luciennefaitsavamp.com


Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 23:56

visuel_Shirley_2011.jpg

Une future grande du comique français. N'exagérons pas, elle n'avoue qu'1,59m. Mais la hauteur du talent ne se mesure pas.

Cette sympathique jeune femme vous cueille à l'instant où, vous ne vous y attendez pas.

Elle voit tout, elle repère celle qui remet sa boucle d'oreille et demande à ceux qui se font un aparté, sans vergogne, si ça vaut- vraiment-  la peine d'interrompre son spectacle?

Penauds, ils avouent le sujet de la causerie intempestive et toute la salle supporte l'aimable Shirley, laquelle avec un joli sourire, repart d'où elle avait été arrêtée.

Elle a fait partie du Jamel Comedy Club, mais la plupart a eu vent d'elle lors de ses brèves apparitions dans l'émission de Laurent Ruquier, sur France 2 à 18H, du lundi au vendredi.

Ils la suivent maintenant, dans l'émission de Anne Roumanoff, le samedi à 11H, sur Europe1.

Ne vous y trompez pas, si deux découvreurs de talents comme Ruquier et Roumanoff se la disputent, et se sont intéressés à cette petite perle, c'est qu'une grande carrière de comédienne l'attend, c'est évident! Je prends les paris!!!

Elle prolonge, grâce à son succès, son spectacle au Théâtre de Dix-Heures, jusqu'en Juillet 2011.

Vous seriez bien classieux d'aller l'applaudir, séance tenante.

Et comme cette jeune fille sait vivre, elle est à la sortie pour serrer la main de chaque spectateur, et le remercier d'être venu.

Merci à toi Shirley, tu nous fais passer une très agréable soirée et quand tu seras à Bercy, laisse tomber la poignée de main...

 

Du jeudi au samedi à 20H15

 

Théâtre de Dix-Heures

Juste Pour Rire

01 46 06 10 12

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 23:44

joie-et-bonne-humeur.pngDans la joie et la bonne humeur! Ma phrase fétiche depuis toujours est le titre de ce spectacle.

Il faut d'abord que je vous parle de ce Théâtre installé dans une ancienne usine de boutons de nacre.

Le jolie et souriante jeune femme qui cumule caisse et contrôle oeuvre sous un parasol, dans la cour de l'immeuble de cet endroit étonnant.

A l'heure annoncée, une porte s'ouvre et nous traversons une autre cour, où l'on voit des gens chez eux, en train de dîner... Sans qu'ils ne nous manifestent la moindre attention.

Un escalier en fer, en haut duquel une autre aimable jeune femme, elle-même toute en sourire, nous ouvre la porte d'une grande salle. Quelques longues banquettes de Skaï blanc, seront nos gradins de spectateurs.

Un musicien, à la face de Buster Keaton, envahit la salle et commence à jouer, il accompagnera tout le show.

Comme personne n'a pensé à le présenter, je ne suis pas certain de son nom, c'est donc - peut-être- Chris de Paw, crédité de la musique dans le dossier de presse.

Monsieur Sylvain Levey est l'auteur des textes et la mise en scène est de Pierre Vincent.

Par un jeu de portes qui s'ouvrent, les comédiens, comme dans un jeu de chaises musicales, se précipitent pour atteindre un vestiaire où sont accrochés les costumes et accessoires du sketch suivant.

Et on peut lire la déception, sur le visage  de ceux, arrivés trop tard.

Trente deux tableaux de deux minutes environ, et tout le paysage social, ou presque, est passé en revue.

Une façon de bande dessinée, très animée, de beaux phylactères qui se transforment en bulles... de savon ( Grâce à ce produit nettoyant, j'ai évité le pléonasme).

Une troupe de comédiens très motivés: Michel Aymard, Didier Sipié et les éblouissantes, au charme certain, Nathalie Bastat, Valérie Lombard et Pascale Poiret.

Il faut leur rendre visite !!!

 

 

Du 1er au 31 mars 2011

Théâtre de la Boutonnière

01 43 55 05 32

http://laboutonniere.free.fr

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:38

Kill-me2.jpg

PLEASE KILL ME! est l'adaptation scénique du livre de Legs Mc Neil et de Gillian Mc Cain.

C'est l'histoire du mouvement Punk. Iggy Pop, Jim Morrisson, Lou Red et tous les autres, comme Sid Vicious ou Billy Marcia.

Une mise en scène de Mathier Bauer, et Sylvain Cartigny a assuré la version musicale de ce spectacle "no futur".

Kate Strong et Mathias Girbig sont les deux interprètes de cette épopée, se transformant chacun leur tour, en comédiens, danseurs et chanteurs, ils sont tous les deux excellents!

Ils sont bien éclairés par les lumières de Jean-Marc Skatchko, lesquelles  inventent le décor.

La salle apprécie, mais curieusement reste très sage jusqu'aux rappels, alors que le feu est mis sur scène...

 

Du 09 mars au 22 mars 2011 à 19H30

Matinée le dimanche à 15H30

Relâche les 13 et 17

 

 

Théâtre de la Bastille

01 43 57 42 14

 

 

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:16

Serments

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 a écrit LES SERMENTS INDISCRETS en 1732, sa dernière pièce sera achevée en 1761, "La Provinciale".

La pièce jouée actuellement au Théâtre Artistic Athévains, est une co-production: Théâtre des Deux Rives en Normandie, et La Compagnie du Passage, à Neuchatel.

Un décor fait de petits rochers et de belles lumières, où trône une façon de clavecin à queue... que l'on doit à François Cabanat.

La mise en scène est de Anne-Marie Lazarini, assistée de Bruno Andrieux, les costumes de Dominique Bourde.

Le texte ressemble à s'y méprendre, à bien des situations de sitcoms modernes, qui pensent sans doute avoir fait oeuvre de création...

Une bien sympathique distribution: Jacques Bondoux, Cédric Colas, Julie Pouillon, Dimitri Radochévitch, Arnaud Simon, et une remarquable interprétation de Isabelle Mentré, dans le rôle de Phénice, laquelle a beaucoup de talent!

La comédienne marquante de ce spectacle est, sans conteste, Frédérique Lazarini, qui joue le rôle de Lisette, la suivante de Lucile.

Elle maîtrise son rôle comme j'imagine l'auteur, devait le rêver.

Elle est ce personnage des pieds à la tête, et fait Grande impression.

 

Allez vous plonger dans la légèreté du XVIII° siècle, vous passerez une agréable soirée, dans ce théâtre à part, où de vrais habitués se retrouvent.

 

 

Théâtre ARTISTIC ATHEVAINS

01 43 56 38 32

www.artistic-athevains.com

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 14:21

Freres-du-bled.jpg

Le Vingtième Théâtre se singularise souvent par l'audace de sa programmation. Il faut les en remercier, ils ont raison.

On se souvient, il y a peu, de "CHIENNE" ou encore de "LA NUIT d'ELLIOT FALL", deux sympathiques spectacles.

LES FRERES DU BLED, une pièce de Christian Botti, déjà auteur d'une trentaine d'oeuvres.

La mise en scène est de Thierry Harcourt, avec la toujours séduisante Gabrielle Lazure, Manuel Blanc, Mathieu Bisson, Déborah Grall et Issame Chayle.

Une musique de Karim Medjebeur, sous des lumières du King Rouveyrollis, assisté de Jessica Duclos.

Un décor minimaliste, fait de caisses d'emballage en bois, servant parfois d'estrade et le portrait du père, façon Pompes Funèbres, omniprésent au fond de la scène.

Christophe Botti n'a pas vraiment fait de choix dans le traitement de son sujet.

Il oscille entre humour et gravité, sans se déterminer et cela ne permet pas aux comédiens de se libérer.

Une histoire de la guerre d'Algérie, qui ne se nommait pas ainsi, on disait: "Les Evénements", revue et corrigée dans les années 80, et qui met en cause non pas des pieds-noirs, mais des Harkis, qui ont eu à souffrir des deux côtés du conflit.

La salle était enthousiaste et a provoqué trois rappels!!!

Allez donc, vous faire une idée...

 

NB: Mathieu Bisson est remplacé par Robin Causse.

 

 

 

Du 2 Mars au 24 Avril 2011

Du mercredi au samedi à 21H30

Matinée  le dimanche    à 17H30

 

VINGTIEME THEATRE

01 43 66 01 13

www.vingtiemetheatre.com


Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 23:09

image-copie-1.jpg

Josiane Pinson est tellement à l'aise dans ce spectacle, mis en scène par Daniel Berlioux, sous des lumières, bien orchestrées de Jean-Claude Rolland, que d'aucun l'imaginaient être psychanaliste, comme la gentille Hélène Serres est médecin.

Que nenni! Josiane est une comédienne qui s'est formée seule et dont la voxographie est impressionnante.

Comme je ne regarde pas les séries à la télévision, je ne savais pas qu'elle avait eu un rôle récurrent dans "Tribunal": Maître Guyot.

La petite salle du Théâtre des Mathurins était pleine de gens joyeux à l'écouter. Le bouche à oreilles fonctionne fort bien, car ce spectacle prévu jusqu'au 27 mars, se prolonge jusqu'au 30 avril, un vrai succès.

C'est fin, c'est drôle, c'est très intelligent.

Une sympathique découverte de quelqu'un que je ne connaissais pas, mais dont je ne raterai pas le prochain opus.

Il faut aussi remercier la présence du beau fauteuil rouge qui virevolte à chaque personnage.

Et la participation musicale de Barbara, "J'ai peur, mais j'avance", qui sied parfaitement à ce One Woman Show de Grande qualité.

Je vous cède mon fauteuil, allez l'applaudir!

 

 

 

Jusqu'au 30 avril 2011

Du mardi au samedi  à 19H00

Matinée le dimanche à 17H30

 

www.josianepinson.fr

 

 

Théâtre des Mathurins

01 42 65 90 00

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 00:16

labours-copie-1.jpg

Christian DOB, l'auteur de cette comédie rurale, bien ficelée et plutôt drôle, est une figure du Grand Sud-Ouest, il a ses habitudes, depuis 1999, au "Grand Mélo Théâtre", une salle de 230 places à vingt minutes du centre de Montpellier.

Bonne nouvelle! Au Théâtre Daunou, les fauteuils ont été changés. Mauvaise nouvelle, rien d'autre n'a évolué...

C'est le seul Théâtre parisien où les "ouvreurs" s'assoient dans la salle en attendant les spectateurs, ils se lèvent à regret et manquent véritablement d'entrain pour vous placer.

C'est le seul endroit où l'on regrette la pièce de 1 ou 2€ que l'on donne ailleurs, avec plaisir.

 

Toute la distribution de cette pièce est très sympathique, Christophe Rouzaud joue avec entrain, deux rôles, tout comme Chistian Dob, qui est madame Bréchot et Tonton Robert.

Patrick Ferru a un visage élastique, et il faut un vrai talent, pour interpréter un tel personnage. Jean Richard avait des emplois de ce genre.

Franck le Bréhec est un Rocker rural qui veut "Allumez le feu !"

 

Un enquête sur un notaire assassiné et découpé en bien des morceaux. Un flic de choc au pays des labours.

Cette pièce daterait de 2007, mais le dialogue suit l'actualité. C'est simple, c'est frais, et comme j'aime à répéter ce que dit Virginie Lemoine, "Ne boudons pas notre plaisir".

Christian DOB vous attend, il vous fera sourire, pour le moins, et franchement rire pour beaucoup d'autres.

 

 

 

THEÂTRE DAUNOU

Du mardi au samedi à 20H30

Matinée le samedi à 17H30 et le dimanche à 15H30

01 42 61 19 14

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 01:05

affiche hocq 2011

Mise en cène de Marie-Paule Kumps

Lumières de Marie Berthomé

Il y a quelques jours, la mère de mes enfants me demande conseil, pour passer une bonne soirée. Comme elle a du goût,et je sais de quoi je parle, elle ajoute: "J'aimerais bien voir, par exemple et en priorité, Virginie Hocq."

 

Je vois que si nous ne vivons plus ensemble depuis des lustres, nous rions de concert. Et cela tombait bien, je m'étais promis d'y retourner.

Et, comme toujours, cela se pressait et se bousculait dans la ruelle qui mène au Petit-Montparnasse. Nous avons poireauté, un peu, dans les frimas, il semblerait que le Che ait eu quelque retard à voir poindre son crépuscule, et le Commandante passe juste avant, sur la même scène...

Mais nous y sommes enfin, et Virginie a merveilleusement rôdé son spectacle qui s'est étoffé d'une dizaine de minutes, depuis sa création parisienne, le 12 janvier dernier.

Elle est époustouflante! Un rire garanti toutes les quinze secondes.

Le mystère de la page 27 est de plus en plus entretenu... Je n'ai pas eu la "gerboulade", mais le Thierry, héros du soir, était assis où je l'étais moi-même, la fois dernière. L'ai je échappé belle?

Je ne vous dirais, une nouvelle fois, rien de plus, alors cessez de m'interroger!!!

Si, d'aventure, vous n'êtes pas encore allés voir Virginie Hocq -H.O.C.Q.- Il faut vous y précipiter, pour enfin, être à votre tour la vedette près de la machine à café de votre bureau. Combien d'envieux allez-vous faire en disant: J'y étais!.

 

 

 

 

Théâtre du Petit-Monparnasse

01 43 22 77 74

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : SORTIES à PARIS par Robert BONNARDOT
  • SORTIES à PARIS par  Robert BONNARDOT
  • : Chronique de tous les spectacles vivants à Paris et banlieue.
  • Contact

Recherche

Liens