Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 22:52
NE ME REGARDEZ PAS COMME CA !

Après l'immense succès de "OUH OUH" la saison dernière, dans lequel Isabelle MERGAULT interprétait une chanteuse à succès: "Ramona", elle a imaginé une histoire interprétée par une chanteuse à succès, Sylvie VARTAN, qui devient Victoire Carlota, une star du cinéma, déchue, paranoïaque  et égocentrique... Façon Gréta Garbo.

Victoire attend "Marcel", que lui a recommandé son éditeur, pour la rédaction de ses Mémoires.

Mais, c'est "Marcelle" qui débarque dans sa vie. Une brunette débordant d'énergie, avec une taille de guêpe, qui a écrit un Best Seller de recettes de cuisine... Sur le riz...

Les répliques font mouche, le rythme est assuré par Isabelle MERGAULT, en beauté et grande forme.

Dans la salle, beaucoup de fans de celle qui reste "La plus belle pour aller danser". Et beaucoup d'entre eux, ne sont jamais venus dans un théâtre, et ils confondent avec L'Olympia, où l'on applaudit à chaque fin de chanson, alors il font la même chose, à chaque fin de tirade...

J'avais déjà remarqué le phénomène quand Johnny Hallyday jouait au Théâtre Edouard VII, mais c'était pire, ils se levaient...

Les deux comédiennes ont Pierre DENY comme partenaire, qui joue trois rôles.

Le décor est de Bernard FAU, les Lumières de Jacques-Magic ROUVEYROLLIS, les costumes de Cécile MAGNAN, au gré des musiques de Yannick HUGNET, dans une Mise en Scène du très doué, Christophe DUTHURON.

Si vous aimez Isabelle MERGAULT ou bien Sylvie VARTAN, vous aurez grand plaisir à applaudir les deux.

La salle était pleine, et le sera !!!

 

Du Mardi au Vendredi à 20H00

Le samedi à 17H30  et à 21H00

Le Dimanche à 16H30

 

 

 

THEÂTRE DES VARIETES

01 42 33 09 92

 

 

Robert BONNARDOT

Copyright Octobre 2015

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 23:56
CONSEIL DE FAMILLE

Une pièce de Amanda STHERS et Morgan SPILLEMAECKER, dans une Mise en Scène de Eric CIVANYAN, qui signe aussi la lumière du décor ingénieux de Pierre-Yves LEPRINCE.

Les costumes sont de Anne BRAULT.

L'affiche et la distribution ne peuvent que donner l'envie de voir cette pièce, il faut que cela se sache, et que le "bouche à oreille" fonctionne.

Erwan CREIGNOU, je disais de lui, dans une chronique: "Je ne rate jamais sa présence dans un spectacle, il me fait penser à Bourvil, "Une gueule" et toute une série d'expressions."

Maud LE GUENEDAL, je l'ai applaudi dans toutes ses pièces depuis près de dix ans, la dernière fois dans "Tailleur pour Dames", au Théâtre Montparnasse. Elle est plus belle que jamais. Une voix troublante, très proche de celle d'Arletty.

Frédéric BOURALY, c'est la première fois que je le vois dans un rôle au théâtre. il est très populaire depuis quelques années, grâce à son rôle récurrent dans "Scènes de Ménage".

Il a fait partie du groupe "LES VOILA", produit par Paul LEDERMAN, dont beaucoup se souviennent.

Eva DARLAN, c'est la merveilleuse comédienne qui fait l'unanimité. Je ne l'avais pas revu au Théâtre depuis "Divins Divans", au Théâtre Hébertot, en 2011.

En psychanalyse, on veut tuer "le père", ici il s'agit d'en finir avec "la mère"..

C'est drôle, bien joué, venez vite les voir !!!

 

 

Du Mardi au Samedi à 21H00

Matinée Samedi et dimanche à 16H00

 

THEÂTRE DE LA RENAISSANCE

01 42 08 18 50

 

 

Robert BONNARDOT

Copyright Octobre 2015

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 22:02
MOINS 2 de Samuel BENCHETRIT

J'aime beaucoup Samuel BENCHETRIT, mais déjà vu Guy BEDOS et encore plus Philippe MAGNAN, mieux employés.

Bien évidemment, on rit, il y a des trouvailles, mais elles sont rares., c'est lent...

Guy BEDOS, était magnifique dans "Le Voyage de Victor", écrit par son fils Nicolas, en 2010. Le fils avait retrouvé "la musique" des mots de son père.

Dans "Moins 2", on a le sentiment - Justifié ou pas - qu'il s'ennuie... Et comme Philippe MAGNAN, extraordinaire dans "Plein la Vue", "Le Scoop" ou même "Le Placard", semble faire "Le service minimum", on peut se poser de légitimes interrogations....

Samuel BENCHETRIT a signé la Mise en Scène, assisté de Karine ASSATHIANY.

Les lumières sont de Pierre AÏM et les costumes de Hanna SJÖDIN.

 

Manuel DURAND et Audrey LOOTEN sont touchant pour l'un et talentueusement belle, pour l'autre.

L'affiche est très réussie et donne envie de voir ce spectacle, allez donc vous faire votre propre idée. Une critique est toujours subjective, des comédiens comme ceux-là, méritent de venir les applaudir.

 

 

Durée: 1H20

 

Du Mardi au Samedi à 19H00

 

 

THEÂTRE HEBERTOT

01 43 89 23 23

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 22:05
LES TROIS DERNIERS JOURS D'UN FACTEUR POILU

C'est dommage que l'affiche et donc le flyer, soient aussi sombres.

Il fallait garder l'illustration des deux personnages si bien représentés, mais les agrandir, c'est totalement loupé.

 

Un texte de Gérard PIRODEAU, qui signe la Mise en Scène, assisté de Lily TAÏEB.

 

Roger est facteur, Théodore, paysan. Ils sont au fond d'une tranchée qui s'est effondrée.

 

Théodore sait jouer de l'accordéon, mais ne sait pas lire.

Ces deux pauvres soldats sont ensevelis vivants, le 9 novembre 1918, il en faut peu, pour les sauver...

Ils sont interprétés par Alexis SMOLEN et Kevyn DIANA.

Un tête à tête bien joué, on ressent parfaitement la fragilité de ces malheureuses victimes, de ce qui devait être "La der des ders".

La musique est de Franco PERRY.

La Lumière de Virginie COUBES, qui a bien du mérite à réussir à donner l'ambiance difficile à restituer, de ce huis-clos.

Maquillage: Crystel DI ROSA.

Décor: Dimitri VIAU.

 

LE DIMANCHE A 18H30

LE LUNDI   A      20H00

 

THEÂTRE DU GYMNASE

Studio Marie-Bell

01 42 46 79 79

 

 

 

 

 

Robert BONNARDOT

Copyright Octobre 2015

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 19:56
LA VEUVE CHOUFLEURI

C'est surprenant et plaisant, que des jeunes troupes de Théâtre remettent à l'affiche des opérettes.

Il y a quelques mois, j'avais vu une belle version de "Monsieur Choufleuri restera chez lui"

J'ai vu aujourd'hui, une version un peu différente, de celle proposée en Septembre 1861.

Ici, c'est la veuve qui revit la même histoire, et foin de ténors et autres  artistes du Bel Canto.

On nous parle  de Florent PAGNY, de la défunte CALLAS., et d'un troisième dont j'ai déjà oublié le nom.

Un spectacle déjanté et sympathique.

Nous sommes accueillis par un Cerf, qui a belle allure.; Il ressemble furieusement à Jean-Paul BELMONDO, tout jeune. (Quentin WASTEELS), il est drôle.

Le couple Balandard

 qui vient prendre en charge les spectateurs, donne une véritable envie de voir la pièce.

Monsieur Balandard est Anthony FERNANDES et son épouse Raphaëlle ARNAUD, ils ont du talent, tous les deux !

Les autres comédiens sont Ornella PETIT, Romane COUMES ou Kathy HARRYS, Renaud GALLISSIAN.

La pianiste, Ayuna FUENTES UNO, est fantastique et quand elle se met à danser, elle est prodigieuse, un charme fou !!!

(Quand elle n'est pas là, le clavier revient à Gaël Roussel).

Un spectacle qu'il faut voir, pour encourager un si beau défi de programmation, et découvrir une salle atypique.

La Mise en Scène est de Alexandre BUSSEREAU, qui est aussi "Babylas", assisté de Romane COUMES.

 

Du 19 Septembre au 26 Décembre 2015

 

Chaque samedi à 16H00

 

 

THEÂTRE PASSAGE DANS LES ETOILES

09 50 00 60 17

 

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 21:24
MES PARENTS SONT DES ENFANTS COMME LES AUTRES

Une pièce de Renaud MEYER, dont je n'ai pas oublié "Zelda et Scott" au Théâtre La Bruyère, et qui signe ici la Mise en Scène.

A l'exception de Loïc RENARD, que je ne connais pas, j'ai déjà applaudi chaque comédien de la distribution, à bien des reprises.

 

Gladys COHEN, ("Piège à Matignon"), Guilhem PELLEGRIN, (Inoubliable dans "Bouchon").

Marie MONTOYA, dans les pièces de Eric DELCOURT, et dans tant d'autres, elle est l'humour incarné, je l'adore !!!

Rudy MILSTEIN, a une telle personnalité qu'elle lui ouvre un large éventail de possibilités de rôles. Encore une fois Pierre PALMADE, dont il fait partie de "La bande",  ne s'y est pas trompé.

 

José PAUL n'a pas la notoriété qui devrait être sienne. Je n'ai raté aucun de ses rôles depuis dix ans, et il gagne à être vu, connu, reconnu.

Comme certains vins, il se bonifie à chaque nouvelle apparition.

Dans cette pièce, je l'ai trouvé très proche de Jean POIRET, une similitude de jeu, de physique séduisant.

 

Cette distribution doit décider chacun à venir applaudir cette pièce et passer une bonne soirée, avec ses interprètes si talentueux !!!

 

Du Mardi au Samedi à 20H30

Matinée   le  Samedi à 16H00

 

 

THEÂTRE SAINT-GEORGES

01 48 78 63 47

 

 

 

 

Robert BONNARDOT

Copyright Octobre 2015

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 23:23
LA DAME BLANCHE

La nouvelle prouesse de Sébastien AZZOPARDI et Sacha DANINO, une belle idée...

Nous sommes dans l'ambiance, sitôt poussée la porte du Théâtre. Des monstres au faciès surprenant déambulent dans les couloirs, et bien vite dans la salle.

Tout est magnifiquement orchestré, pour nous raconter une histoire étonnante. C'est tellement bien écrit, que chaque comédien est important, et aussi indispensable.

Ils sont dix sur scène, derrière Arthur JUGNOT, qui a tant de talent.

C'est un véritable thriller, qui rebondit en permanence, jusqu'à la scène finale. Haletant et bien joué, c'est superbe !

C'est indéniablement un spectacle qu'il faut voir impérativement ! Bien fou, qui ne suivra pas mon conseil, il risque la risée des autres...

 

La distribution:

Arthur JUGNOT: Malo

Anaïs DELVA: Alice et Nina

Emma BRAZEILLES: Chloé et Rosalie

Michele GARCIA: La Vieille

Réjane LEFOUL: Céline

Sébastien PIERRE: Alex

Benoît TACHOIRES: Victor

Charline ABANADES, Vincent CORDIER, Jean-Baptiste DAROSEY.

 

La Mise en Scène est de Sébastien AZZOPARDI, assisté de Pierre HELIE.

Décors: Juliette AZZOPARDI.

Costumes: Pauline YAOUA-ZURINI

Lumières: Philippe LACOMBE

Magie: KAMYLEON

Vidéo: Mathis DELFAU.

Sculpture: Jean GODEMENT.

Masques: Marion EVEN.

 

Du Mercredi au Samedi à 21H00

Matinée   le     Samedi   à 16H30

Matinée le  dimanche    à 17H00

+ Les mardis pendant les vacances scolaires.

 

THEÂTRE DU PALAIS ROYAL

01 42 97 40 00

 

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 00:11
IRMA LA DOUCE

"IRMA LA DOUCE", est un spectacle musical joué en 1956, pour la première fois, c'est une oeuvre commune de Marguerite MONNOT et Alexandre BREFFORT, et c'est Colette Renard qui interprétait le rôle-titre.

En 1963, Billy WILDER, en a fait un film-culte avec Jack LEMMON  et Shirley Mc LAINE.

Aujourd'hui, c'est une belle adaptation que propose Le Théâtre Saint-Martin, de Nicolas BRIANCON, qui en signe la Mise en Scène, assisté de Pierre-Louis LELEU.

Nicole CROISILLE, toujours aussi souple, est l'attachante maîtresse du fil rouge, qui nous conte toute cette belle histoire. Sa voix est intacte, c'est un grand plaisir de la revoir sur scène.

Les tourtereaux sont incarnés par Marie-Julie BAUP, éblouissante à chacun de ses rôles et Lorant DEUTSCH. C'est d'autant plus savoureux quand on sait que ces deux-là, sont époux dans la vie. Quel beau couple !

Une distribution dynamique:

Andy COCQ, Olivier CLAVERIE, Fabrice De La VILLEHERVE, Jacques FONTANEL, Valentin FRUITIER, Laurent PAOLINI, Claire PEROT, Bryan POLACH, Pierre REGGIANI, Louis VERRECHIA, Philippe VIEUX, et six musiciens, côté cour de la scène.

Les arrangements, sont de Gérard DAGUERRE.

Décors mobiles et bien élaborés de Jacques GABEL.

Costumes: Michel DUSSARAT.

Lumières: Gaëlle de MALGLAIVE,qui s'est envolée de Jacques Rouveyrollis, et déploie ses ailes, avec grand talent, bravo !

Chorégraphie: Karine ORTS

Chef de Chant: Vincent HEDEN.

 

 

Du Mardi au Vendredi à 20H00

Le Samedi à 17H00 et à 20H00

 

 

Une belle soirée !

 

 

1H45 avec entracte

 

THEÂTRE DE LA PORTE SAINT-MARTIN

01 42 08 06 93

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 23:45
LE POISSON BELGE

Un petit bijou, très rare... Cette pièce de Léonore CONFINO, mise en scène par Catherine SCHAUB, avec la participation de Agnès HAREL.

La rencontre émouvante entre "Petite fille", - Claude CLOQUET - et "Grande Monsieur" - Claude.

On savait Marc LAVOINE excellent acteur, on le découvre étonnant comédien, on en redemande...

Quant à Géraldine MARTINEAU, on peut dire sans le moindre risque de se tromper, qu'une grande  comédienne est née, grâce à ce spectacle, qu'il serait bien crétin de manquer...

Géraldine a débuté à 17 ans, elle a reçu plusieurs prix, pour son interprétation pour "Aglaée" de Rudi Rosenberg.

Elle vient de rentrer dans la cour des très grandes...

 

Scénographie: Marius STRASSER

Lumières: Jean-Marie ROUVEZE

Costumes: Julia ALLEGRE et Rachel QUARMBY.

Chorégraphie: Magali B.

Musique: Aldo GILBERT et R. JERICHO.

 

 

Durée: 1H20

 

 

Du Mardi au Samedi à 21H00

Matinée  le  Samedi à 16H00

 

 

LA PEPINIERE THEÂTRE

01 42 61 44 16

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 22:09
TOUT EN FINESSE AU MELO D'AMELIE

Je m'étais précipité pour voir ce spectacle en Mai 2014, à sa création, au Petit Palais des Glaces. Et j'écrivais:

" J'aime beaucoup Rodolphe SAND, je l'ai souvent mis en valeur dans moult chroniques, notamment pour ses Mises en Scène pour ARMELLE, et chacun de ses rôles auprès de Sébastien AZZOPARDI, comme Mission Florimont ou Le Tour du Monde en 80 Jours...

Ce spectacle est écrit par Carole GREP, Rodolphe SAND et Anne BOUVIER, qui en signe la Mise en Scène, assistée de Lauréline KUNTZ."

 

Je n'ai pas grand chose à ajouter;

Un "running gag", qui est une bonne idée: Comment se délasser, sans prendre le moindre risque et passer un bon moment? Louer un film qui a reçu une Palme d'Or à Cannes.... C'est hilarant

Et un grand moment du Show, comme le "dico-danse", dont je vous laisse la surprise, mais quelle souplesse que ce comédien de 1,74m pour 98Kgs.

Pourtant,  en 2014, il me semble bien qu'il faisait le grand écart... Il ne le fait plus, mais deux ou trois "roues", Bravo !!!

Je l'avais déjà dit à l'époque, et je ne peux que me répéter: C'est vraiment trop court.

Il a gardé la même affiche que l'on retrouve sur les flyers et qui est oeuvre de la talentueuse Ingrid MARESKI.

Il vient de débuter dans la sympathique salle du MELO D'AMELIE, ne boudez pas votre plaisir, allez le voir, il le mérite !

Une inventive succession de sketchs.

 

 

Durée: 1H15 (en étant large et en comptant le rappel...)

 

Le Samedi à 16H00

Dimanche et Lundi à 20H00

 

 

THEÂTRE LE MELO D'AMELIE

01 40 2611 11

 

 

Partager cet article
Repost0