Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 15:05
Dans la série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR: CHOSES VUES

Dans mon agenda était prévu ce soir: CHOSES VUES.

De Victor HUGO (1802-1885), une adaptation de Christophe BARBIER qui en est l'un des interprètes, avec le talentueux Jean-Paul BORDES.

 

Décor: Marguerite DANGUY DES DÉSERTS.

Costumes: Corinne ROSSI.

Lumières: François LOISEAU.

Musique; "Le clavier bien tempéré" de Jean-Sébastien BACH, interprété par: 

Chantal STIGLIANI.

 

Victor Hugo que l'on surnommait "L'Homme-Siècle" fera défiler sous sa plume, deux Empires, deux Monarchies, deux Républiques.

 

Du Mardi au Vendredi à 21H00

Durée: 1H20

 

Un spectacle que je me réjouis de voir prochainement, en tous cas... Dès que faire se pourra...

 

THÉÂTRE DE POCHE MONTPARNASSE

01 45 44 50 21

 

Robert BONNARDOT

 

Dans la série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR: CHOSES VUES
Dans la série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR: CHOSES VUES

Partager cet article

Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 15:17
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

En 1975, je me suis laissé tenter par un cabriolet VW Coccinelle.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

Une voiture très sympathique, que tout le monde aime voir passer, mais poussive, trop lourde avec une consommation d'essence phénoménale, et le bruit de l'échappement n'a aucun charme.

Agréable, le temps d'un beau Printemps.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

Dix ans plus tard, en 1985, un peu par hasard, je me suis retrouvé avec un coupé Golf préparé par RECARO, avec un moteur 2,0l.

Le prototype d'une future série limitée.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

En 2012, c'est la NEW BEETLE qui remplace la Coccinelle.

Une voiture pleine de charme, le sérieux allemand.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

En 2013, impossible de résister au Cabriolet, bien plus agréable à conduire que la séductrice Coccinelle des années 70.

 

 

Robert BONNARDOT

14 Avril 2020

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: VOLKSWAGEN

Partager cet article

Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 14:36
PSY CAUSE(S) LUI avec Josiane PINSON

Dans la série: "je devais voir ce soir..."

PSY CAUSE(S) LUI

Josiane PINSON, je l'ai vu en 2011 dans le départ de PSY CAUSE(S), au Théâtre des Mathurins.

 

Je l'ai revu en 2014 dans "Les Vaisseaux du Cœur" au Petit-Montparnasse.

 

En 2016, PSY CAUSE(S) 2, toujours Mis en Scène par Gil GALLIOT, au Studio Hébertot.

 

En 2018, PSY CAUSE(S) 3, dans la même salle.

Ce soir, c'est au Lucernaire que je devais l'applaudir dans PSY CAUSE(S) LUI, un nouveau volet de cette série remarquable et remarquée.

 

Ce n'est que partie remise... Dès que faire se pourra...

 

 

Robert BONNARDOT

14 Avril 2020

 

PSY CAUSE(S) LUI avec Josiane PINSON
PSY CAUSE(S) LUI avec Josiane PINSON

Partager cet article

Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 13:51
ALPINE A 110 1600

ALPINE A 110 1600

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

En 1968, j'ai eu l'Alpine Renault A 110, un moteur de 1289 cm3, provenant de la R8 Gordini.

Voiture performante, bruyante au confort spartiate.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

Il en sera de même pour l'A110 de 1608 cm3.

Mêmes qualités et mêmes défauts que sa petite sœur.

De bons moments tout de même, mais uniquement sur les départementales.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

En 1974, je pensais avoir une A 310 de 128 CV.

Malheureusement, le jour même de la prise en main, la voiture a chauffé et a commencé à prendre feu.

J'ai appris que c'était un problème récurrent, je n'ai pas donné suite...

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULTDans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

La RENAULT 5 ALPINE, Une voiture que j'ai eu à un prix défiant toute concurrence en 1977.

Je l'avais fait figurer sur une pochette de disque et j'avais organisé une opération de Relations Publiques au Pub Renault avec la participation des Editions Dargaud et du traiteur Lenôtre.

Cette petite bombe reste pour moi un bon souvenir et la voiture que j'avais pour la naissance de ma première fille à St Tropez. Des années plus tard, c'est toujours une fan de la Tarte Tropézienne.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

En 1986, la Renault 25  V6 Baccarat.

Le modèle le plus abouti de la gamme. Peu de chose à lui reprocher, sinon le manque d'accès au moteur.

À la suite d'un déplacement professionnel à Nice, j'ai eu des problèmes d'allumage.

Impossible de changer les bougies soi-même.

Je vais à la concession Renault où on me répond qu'ils n'ont pas la clef à bougies utile? ...

Un coup de gueule et un appel au Service de Presse Renault, où j'avais toujours des contacts et 24H plus tard, j'étais dépanné, mais bien résolu à quitter la marque.

Rentré à Paris, je me gare Place de Mexico, avec un panneau à vendre. Dans l'heure suivante, la voiture était vendue...

 

 

 

Robert BONNARDOT

13 Avril 2020

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: RENAULT

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 13:38
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

Dans la série: Souvenirs de mes volants, aujourd'hui PEUGEOT.

Comme Renault, j'en ai eu  moins de modèles que d'autres marques.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOTDans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

205 GTI. J'ai eu les deux modèles 1,3l 80 CV et

1,6l 114 CV. Deux modèles carrossés par Pininfarina.

Curieusement, j'ai eu beaucoup plus de plaisir avec la 1,3l qu'avec sa grande sœur.

Une voiture-coup-de-cœur, plus discrète qu'une tapageuse Golf GTI.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

605 3,l. 2975 cm3. Une berline confortable avec laquelle mes allers et retours quotidiens Chantilly-Paris, se sont passés dans un silence luxueux.

Cela dit, je ne garde pas forcément un souvenir inoubliable de la 605.

Je me souviens des Peugeot de mon père, deux 404 et deux 504. Ces voitures ont chacune fait des milliers de kilomètres à travers l'Europe.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

La 405 MI 16, j'ai adoré et j'ai fait, à mon tour, des milliers de kilomètres avec cette Peugeot.

J'ai notamment emmené mes trois filles jusqu'à Naples. Les deux plus jeunes pas très fans de la conduite "course de côte" dans certains cols. Les flans de la voiture s'en souviennent, gerberie de chaque côté...

405 MI 16, très nerveuse, agréable à conduire.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

207 CC Cabriolet 4 places.

Ma voiture de l'été 2011

 1,6l 120 CV.

Une petite voiture pour aller à la campagne, nez au vent. Mais arrivé l'automne, plus rien d'excitant...

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOTDans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

En 2011, l'automne et le début de l'hiver avec la 308 CC

1,6l VTI 122 CV

Plus agréable que le modèle  207, mais toujours de la place très limitée dans le coffre. Il n'est pas conseillé d'être quatre, mais avec des petits enfants.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOTDans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

Nous sommes en 2012:

 RCZ HDI.

Moteur 2,0l 163CV. Sympathique, mais véhicule provisoire, impatient d'avoir le modèle Essence.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOTDans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

2013 - Enfin la version optimum - 1,6l THP  270 CV

Encore une voiture pour le plaisir, je faisais des kilomètres juste pour le bonheur d'être derrière son volant.

Je croyais et je souhaitais voir arriver une version Cabriolet. Que nenni !

Le modèle a cessé d'être fabriqué en 2015. Je n'ai pas compris pourquoi? ...

 

 

Robert BONNARDOT

12 AVRIL 2020

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: PEUGEOT

Partager cet article

Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 17:02
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

Pour en finir avec les adeptes du Brexit , j'évoque aujourd'hui mes AUSTIN.

Je reviendrai "en Angleterre", pour parler d'autres voitures dont je n'ai eu qu'un seul modèle de la marque comme Aston Martin ou TVR.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

Ma toute première voiture, une Austin Cooper S, blanche à toit noir. Comme un premier amour, on n'oublie jamais son premier volant.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTINDans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

J'ai enchaîné avec la très jolie Austin Princess, une mini berline de grand luxe, et bien évidemment en vert anglo-saxon.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

J'ai eu ensuite, une AUSTIN HEALEY MK3 3,l. Rouge et blanche.

Voila un bon souvenir. De la puissance et un charme fou, qui se conduisait comme un karting.

Une voiture qui aurait méritée d'être mieux connue.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

Cette AUSTIN PRINCESS IV n'avait rien à envier à une Rolls. Un confort feutré, luxueux, un moteur silencieux, avec des places arrières qui ressemblaient à un salon, on aurait pu y disposer une table basse.

Encore une voiture plutôt méconnue, dans la rue on la prenait pour cousine de celle parée du Spirit Ecstasy.

J'ai vendu cette voiture un soir en allant à LA CAGE, une boîte de nuit alors en vogue, rue de Rennes.

Au moment où j'arrive, le maître des lieux sort prendre le frais:

- Génial, je veux l'acheter !

Ce qui fut fait, sur l'instant.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

En 1974, j'ai acheté à l'ami d'un ami, une AUSTIN

1300 GT.

J'ai gardé cette voiture huit jours. J'habitais rue Crevaux, une artère qui relie l'avenue Bugeaud à l'Avenue Foch, où elle a été volée.

Retrouvée un mois plus tard, il n'en restait pas grand chose.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

1978 - Une Innocenti 4 portes, à la sauce italienne.

C'est avec cette bombinette que mon frère et moi sommes allés aux obsèques de Claude François.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

1980 - Une Austin 1000 achetée et entretenue chez Monsieur Marcassin, rue de Boulainvilliers.

Encore un garage qui n'existe plus, à sa place un magasin Picard. Un autre à la même enseigne remplace le cinéma Victor Hugo de mon enfance.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

1980- Une Mini Innocenti, avec un grand toit ouvrant en toile. Une voiture nerveuse et presque luxueuse.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

1983 - Une dernière Mini.

Quand elle a commencé à manifester des problèmes, j'ai eu le plaisir de la vendre à un ancien surveillant général de Janson de Sailly, qui avait été fort désagréable avec moi. Allez savoir pourquoi, j'ai oublié de lui signaler les défauts de ma petite anglaise...

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

En 1987, une AUSTIN METRO VAN DEN PLAS.

Comme son ancêtre la petite Princess, une voiture élégante et très soignée. Ronce de Noyer et Cuir Conolly.

Un carrossier que je connaissais bien m'a proposé de la repeindre.

Bleu nuit et grise, avec un filet d'or entre les deux.

Nuancier de Couleurs, peinture et trois couches de vernis Rolls Royce.

Un petit bijou.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTINDans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

Robert BONNARDOT

11 AVRIL 2020

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN
Dans la Série: Souvenirs de mes volants: AUSTIN

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 17:15
Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

Je reste dans la perfide Albion en évoquant JAGUAR après ROLLS ROYCE et avant AUSTIN.

C'est souvent quand on a aimé la Jaguar que la Rolls nous fait de l'oeil.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

Ma première Jaguar, je suis allé l'acheter en 1968,  chez Monsieur VOGADE, un sympathique garage qui faisait l'angle de la rue La Fontaine et Georges Sand.

Garage détruit depuis, pour y construire un immeuble presque aussi laid que celui érigé à la place de l'Hôtel Particulier des Guitry Père et Fils.

Elle était de 1964 - Modèle 2,4l, faible kilométrage et vendue

6 500 francs.

Pour l'étrenner, mon frère et moi sommes partis voir nos copains musiciens qui jouaient avec Claude François, lequel chantait près de Bordeaux.

Quelques mois plus tard, j'ai eu un problème d'embrayage. Je l'ai mise en réparation chez l'importateur"Royal Elysées", rue de Longchamp.

J'ai laissé ma 2,4l et je suis reparti avec une 3,8 l S.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

Une voiture qui n'aura pas le moindre problème.

Quand je me suis décidé à récupérer ma 2,4l quelques mois plus tard, Jaguar avait laissé place à Mercedes, qui s'y trouve toujours.

Je n'ai jamais retrouvé cette voiture...

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

En 1975, j'ai débuté la tournée de Johnny Hallyday avec une Ligier JS2.

Mais, nous manquions de place, alors nous avons pris la 4,2l XJ6 C de mon frère.

Elle n'a pas supporté de sillonner la  France en tous sens, nous avons dû terminer dans une 504 de location.

Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

Dernière incursion chez Jaguar en 1987. La toute nouvelle XJ6.

Une 3,6l, 17 CV fiscaux, 6 cylindres, 24 soupapes, 221 CV.

Une voiture confortable, mais qui ne m'a pas laissé un grand souvenir.

 

 

Robert BONNARDOT

10 Avril 2020

Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR
Dans la Série: Souvenirs de mes volants : JAGUAR

Partager cet article

Repost0
9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 17:19
Dans la Série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR...Dans la Série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR...

Dans la série: "Je devais voir ce soir": AMBROISE ET XAVIER.

Ambroise CARMINATI & Xavier LACAILLE.

 

Un spectacle prévu en février, que je n'ai pu aller voir. Date était reprise pour ce soir...

Mais, je suis bien certain de les retrouver bientôt.

"Toutes les critiques s'accordent à trouver le spectacle très drôle où se marient l'absurde et le premier degré."

 

Durée: 1H40

Chaque Jeudi à 20H00

COMÉDIE DES BOULEVARDS

01 42 36 85 24

 

Et demain soir: JULIETTE DROUET

 

"Si mon nom vit, ton nom vivra. Victor Hugo".

 

Un spectacle que j'avais beaucoup aimé en 2018, au Studio Hébertot.

Je devais le revoir en Mars, déprogrammé à cause des manifestations, dans le secteur du Théâtre.

J'avais repris date, pour ce vendredi 10 avril.

Ce n'est que partie remise, je pense avoir le plaisir de revoir Kareen CLAIRE très bientot, en tous cas, dès que faire se pourra...

 

Durée: 1H15

 

Théâtre de L'ARCHIPEL PARIS

01 73 5479 79

 

Robert BONNARDOT

 

 

Dans la Série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR...
Dans la Série: JE DEVAIS VOIR CE SOIR...

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 16:58
Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

Une Rolls Royce, c'est une voiture hors normes où tout est excessif.

Une Rolls provoque  haine et jalousie, seulement en France....

Si dans la même rue sont garées une Ferrari (qui vaut plus cher que l'anglaise), et 20 mètres plus loin une Rolls, tout le monde va s'émerveiller devant l'Italienne, alors que l'on va rayer à plaisir la carrosserie de l'autre...

 

Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

J'ai commencé avec la Silver Cloud SII.

Mon amie Jacotte Tutin s'en souvient encore.

La même voiture avec laquelle Louis de Funès emboutit la 2CV de Bourvil dans "le Corniaud".

Je l'avais eu au Garage de monsieur Bensoussan, rue Gros (Paris 16 ème). Aujourd'hui, au même endroit, c'est une concession Porsche.

Pour la petite histoire, cette voiture était garée à la Muette dans un garage en sous-sol où mon frère quelques années plus tard a emmené Thierry le Luron.

L'imitateur venait avec sa Rolls, il empruntait une blouse grise à "Monsieur Pierre", le gardien des lieux, et il lavait sa voiture pendant des heures.

Un jour, un membre de la famille Peugeot, qui n'avait pas reconnu Thierry lui a demandé s'il pouvait nettoyer la sienne...

Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

Ensuite, une Silver WRAITH de 1955, boîte mécanique 3 vitesses. Un petit bijou, embouti par un véhicule de la Poste rue Singer.

Quel parcours, pour établir un constat.

 

Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

En 1977, Cabriolet Corniche. Je l'ai repris à Alain-Philippe Malagnac qui avait fait immatriculer cette voiture à ses initiales 9 APM 75.

Il vivait des problèmes financiers de belle ampleur et il était convenu qu'il me la reprendrait... Plus tard.

Hélas pour lui, quelques mois après le liquidateur judiciaire a fait annuler la transaction et il a revendu cette voiture et une sublime Silver Cloud Chassis long achetée par Alain-Philippe au baron Empain (le père de celui qui a été enlevé).

Les deux voitures adjugées pour 60 000F... Une vraie escroquerie légale...

Cette Corniche, j'étais allé la récupérer chez Jackie Jaguar, un garagiste malin et talentueux que nous avons présenté à Johnny Hallyday.

Il était alors installé - malicieusement - rue Paul Vaillant-Couturier à 300 mètres de la Franco Britannic, importateur de la marque.

Ce génie des belles anglaises existe toujours : JACKIE JAG; 5 rue Franklin - 92400 COURBEVOIE.

 

Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

 En 1988, SILVER SPUR SEDAN, une belle et grande Limousine, mais mes enfants refusaient que je vienne les chercher à l'école avec cette voiture. 

Elle s'est révélée à problèmes, et je suis tombé en panne à l'issue d'un déplacement Paris-Cannes, pour aller au MIDEM.

Le garage est venu la rechercher et m'a laissé pour rentrer une Mercedes 3,5l, dont j'ai remplis le coffre de Mimosas.

Rolls n'a plus rien de commun avec les modèles qui ont fait sa légende. La marque appartient maintenant à BMW, elles sont moins séduisantes.

En revanche, il y a des Bentley qui me font encore rêver...

 

 

Robert BONNARDOT

8 avril 2020

 

Mon frère aussi passionné de la marque.Mon frère aussi passionné de la marque.

Mon frère aussi passionné de la marque.

Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE
Dans la série Souvenirs de mes volants: ROLLS ROYCE

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 13:57
LES AMANTS DE VARSOVIE et aussi CHRISTIAN LEGAL

Dans la série: "Je devais voir ce soir" : LES  AMANTS DE VARSOVIE

 

Un voyage musical au cœur de l'âme Slave, des chansons et des récits d'amour.

Avec:

Ewunia ADAMUSINSKA-VOULAND, textes et interprétation.

Piano/Arrangements: Yves DUPUIS

Lumières: Richard ARSELIN

Dans une Mise en Scène du talentueux Daniel MESGUICH

 

Durée: 1H20

C'était prévu au Studio Marie-Bell au Théâtre LE GYMNASE et pour l'heure, pas de nouvelles dates annoncées.

 

 

LES AMANTS DE VARSOVIE et aussi CHRISTIAN LEGAL

Cela arrive parfois, si je devais être au Gymnase ce soir, je devais y retourner demain pour voir:

Christian LEGAL "se limite aux dégâts des lieux"... On peut dire que le titre de son spectacle était prémonitoire.

C'est un humoriste, imitateur, souvent programmé au Don Camillo, mais je ne l'ai jamais vu.

Dates annulées pour le moment...

 

Robert BONNARDOT

7 Avril 2020

LES AMANTS DE VARSOVIE et aussi CHRISTIAN LEGAL
LES AMANTS DE VARSOVIE et aussi CHRISTIAN LEGAL

Partager cet article

Repost0