Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 00:59

visuel_blond.jpg

HØMÅJ à la chanson française.

 

Un spectacle très original, et qui provoque le rire.

A ce sujet, le comédien Yani Lotta, m'a dit un jour que la seule chose qui pouvait le déstabiliser, est le rire de Elise Hobbé, metteur en scène de "L'Avare", qui passe chaque dimanche, dans la même salle.

Elle était là, ce soir et sa bonne humeur se propageait à toute la salle.

Ils sont trois "Suédois", To, Glär, et Mår.

J'ai découvert que je comprenais parfaitement le Suédois, (même si je n'ai jamais réussi à monter un meuble IKEA). Le plus étonnant, c'est qu'il semblerait qu'une grande partie de la salle, soit dans les mêmes dispositions...

D'aucun m'a dit, sous toutes réserves, que ces trois là, auraient aussi un prénom français, Claire, Marie, et Edouard dit Edo. Je n'en sais pas plus.

En tous cas, ce trio nous régale en revisitant la chanson française, dans un "Hommage" au large spectre.

Nous passons de Annie Cordy à Barbara, de NTM à Chantal Goya. Chacun devra y retrouver ses petits.

Ils sont drôles, la mise en scène est efficace, un bon moment, un vrai petit bonheur.

 

 

Jusqu'au 31 décembre 2012

 

Jeudi, Vendredi, samedi à 21H00

Théâtre des BLANCS MANTEAUX

01 48 87 15 84

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 01:04

maitresse-visuel.gif

En m'asseyant dans la salle du Café de la Gare, où je venais voir la MAÎTRESSE en MAILLOT de BAIN, j'ai pensé que "LA SALLE DES PROFS", devenait un sujet récurrent, pour avoir applaudi, il y a peu, une très belle pièce qui triomphe au BRADY, portant ce titre, remarquablement bien jouée avec Marie Lanchas, Florence Masonneau et le talentueux Pascal Provost... qui, ce soir se trouve dans la salle, comme moi, en tant que spectateur.

Je lui ai confié, que je venais justement de penser à lui.

 

Cette "Maîtresse", formidablement interprétée par Ludivine DE CHASTENET, nous fait vivre 1H30 de vrai plaisir.

Ludivine joue en alternance avec Audrey BERTHEAS, (que je me promets d'aller voir, à son tour. Cette comédienne formée chez Périmony m'a toujours fait rire, dans chacun de ses rôles).

 

Mais ce soir, Ludivine DE CHASTENET était stupéfiante, un grand numéro, bravo !!!

Julien RATEL, (partage le rôle avec Christophe Corsand), je ne le connaissais pas, mais il a une vraie nature comique.

Fabrice FELTZINGER, ( a comme co-lister, Emmanuel DONZELLA), on sent qu'il s'amuse beaucoup, et de fait, nous fait beaucoup rire.

Pauline GUIMARD, (est en doublure avec l'auteur de la pièce), en décalage permanent avec le jeu des autres, elle fait preuve d'une vraie maîtrise de la comédie.

Une pièce de Fabienne GALULA, mise en scène par Jean-Philippe AZEMA, assisté de Danielle CARTON, avec un beau décor de Susan MACHADO.

 

Que du talent réuni, pour vous faire passer une vraie bonne soirée, un spectacle qui va durer. Allez vite le voir !!!

 

 

Du mercredi au samedi à 20H30

Matinée  le   samedi   à    17H00

Matinée le   dimanche à    15H00

 

 

Théâtre LE CAFe DE LA GARE

01 42 78 52 51

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:44

guillaume_bats_affichedef-01.jpg

Avant de le voir sur scène, j'ai rencontré Guillaume BATS, à deux reprises.

Tout d'abord, lors du Festival "Rires avec Elles", au Théâtre Le Ranelagh, et quelques semaines plus tard, dans cette même salle où je viens de l'applaudir à son tour, au Petit-Gymnase, où nous avions parlé du programme de la jolie salle du XVI° arrondissement.

Un spectacle écrit par Guillaume et par Jérémy FERRARI, dont le style est bien présent. Il en a fait une mise en scène tellement précise, qu'elle est comme une ponctuation, qui nous donne le signal de nos applaudissements. Bel ouvrage.

Guillaume nous raconte sa vie, sa maladie, connue comme celle "des os en verre".

On sait tout de l'abandon de ses parents et de son parcours dans moult famille d'accueil.

C'est drôle, c'est tendre, et bien écrit.

En rappel, une chanson joliment interprétée, qui donne une furieuse envie de l'ovationner, ce qui n'a échappé à personne dans la salle, qui lui a fait un triomphe !!!

 

Un très joli spectacle.

 

Le mardi à 21H30

 

Théâtre du Petit-Gymnase

01 42 46 79 79


Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 00:09

Aphone.png

Ce spectacle est une parodie de la folie du système commercial du lancement de tous les smart phones, c'est aussi une oeuvre, un peu confuse, de la "MANESSE Connection".

Jérémy, en est l'auteur et le metteur en scène, il est très sympathique et c'est sa cinquième pièce, mais je n'ai pas eu l'heur de voir les quatre précédentes.

Christine ANGLIO, tout le monde l'a applaudi dans "Arrête de pleurer Pénélope"  1 et 2, dont elle partage l'écriture avec Juliette Arnaud et Corinne Puget.

Morgane BONTEMPS, était de l'affiche de "J'aime beaucoup ce que vous faîtes", et aussi de "Jackpot", où elle m'avait bien fait rire.

Odile HULEUX, je ne la connaissais pas, elle quitte les applaudissements à 21H15, car on nous dit quelle joue dans une autre Théâtre??? Je ne peux en dire plus, malgré ma recherche.

Benjamin ALAZRAKI, je l'avais aussi vu dans "J'aime beaucoup ce que vous faîtes".

Philippe MANESSE est chez lui, en tant que Directeur du Café de la Gare.

On sent qu'il s'éclate comme un fou, dans cette pièce.

La musique est de Sarah... MANESSE, les décors de Nadine MONNIER et de... Philippe MANESSE, ne le répétez pas, mais à la régie, il y a Thimothé MANESSE.

En revanche, les costumes sont de SOTHA et de Nils ZACHARIASEN.

 

La pièce, c'est du vrai "n'importe quoi", un fouillis à déchiffrer, avec de bonnes idées, et des longueurs où l'on s'ennuie sans rire beaucoup.

Mais, j'ai bien aimé la folie et le retour en enfance du combat des Super Héros, ou les costumiers se sont surpassés.

Alors à qui s'adresse ce spectacle? C'est là, toute la question.

Sur scène, ils s'amusent visiblement, il faudrait qu'il en soit de même... dans la salle...

 

 

Lundi et Mardi à 20H00

Vendredi, Samedi, Dimanche à 19H00

 

 

Café de LA GARE

01 42 78 52 51

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 22:04

Decafeines.jpeg

Par précaution, comme il est parfois - voire souvent - difficile de se garer dans le quartier, je suis arrivé avec trente minutes d'avance.

Que nenni ! Une place presque devant le Théâtre, je pensais donc avoir le temps de convier Muriel qui m'accompagne, à prendre un verre.

Que nenni ! En passant devant la cour du Petit-Hébertot, je m'aperçois qu'il y a une affluence peu habituelle...

De fait, la salle est totalement investie, je n'avais jamais vu ça, à cet endroit. On finit par ajouter des chaises, et les derniers arrivés sont sur les marches.

LES DECAFEINES font le plein, à telle enseigne, que ces deux-là vont poursuivre leur aventure au "Sentier des Halles", du 28 décembre 2012 au 7 avril 2013.

Un vrai succès, et j'ai été surpris de constater que la moyenne d'âge des spectateurs atteint et dépasse la cinquantaine...

Derrière moi, un type la soixantaine certaine, réclamait même des chansons au duo, en hurlant le titre :" La chanson de la vitrine !!!"... Étonnant !

Le spectacle est écrit par Rémy DEVAL, qui l'interprète avec Clément PARMENTIER.

Une succession de sketchs, de chansons chorégraphiées, il faut voir le résultat... Le tout avec des mines à la Harold Llyod.

Trois rappels, pour 1H25 de spectacle, devant une salle conquise et acquise dès le départ. A voir !!!

 

Actuellement le dimanche à 15H00

Théâtre du Petit-Hébertot

01 42 93 13 04

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 01:45

mais-pas-elle.jpg

Une comédie de Fabrice BLIND, Michel DELGADO et Nelly MARRE.

Ce sont les auteurs de "Mon co-locataire est une garce", suivi de "Ma co-locataire est ENCORE une garce", que j'ai vu au Palais des Glaces, et qui a été jouée à Paris, durant trois ans, avant de partir en tournée, dans toute la France.

Un comédien indissociable de ces succès, Olivier SIR JOHN, est ce soir le Directeur de casting de la pièce.

Cet artiste se bonifie avec le temps, il est de plus en plus à l'aise sur scène, et il "pose" bien son texte.

Il a tendance, de façon discrète, "à faire" du De Funès, mais cela se passe bien, il a trouvé la limite à ne pas franchir.

Valérie NAOURI est follement drôle, quel bon moment  que celui de la voir déguisée en cette méchante sorcière, toute prête à offrir à Blanche-Neige, une pomme empoisonnée.

La réunion de ces deux comédiens est parfaitement réussie, un couple de comédie est né.

Le public - qui fait le bouche à oreille - ne s'y est pas trompé, la salle était pleine, et j'ai compté six personnes assises par terre, sur les marches.

Un vrai succès.

1H20 à rire, sourire, et à vivre une agréable soirée que je recommande, et ensuite, vous ferez de même...

 

 

Du Mercredi au Samedi à 21H30

Matinée    le  Dimanche à 17H00

 

Théâtre LE TEMPLE

08 92 35 00 15

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 23:43

LE-MARIAGE-DE-FIGARO_2388129215189163822.jpg

Quand on va voir LE MARIAGE DE FIGARO, on sait à quoi s'attendre... Certes!

Mais, un tel texte qui reflète le théâtre de la fin du XVIII° siècle, et qui sans l'imaginer, est devenu le berceau de la naissance du Vaudeville, et de Georges Feydau entre autres, a besoin d'une nouvelle écriture, d'une nouvelle forme, c'est le cas ce soir.

Dans le souvenir collectif, tout le monde ne connait que la phrase la plus célèbre de cette oeuvre romanesque: "Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur".

J'y pense à chaque chronique.

 

J'avais par avance, plaisir à retrouver sur scène Isabelle MENTRE, à la voix si caractéristique, et Frédérique LAZARINI, dont le charme charismatique agit du premier au dernier rang.

Ces deux là étaient déjà éblouissantes dans "LES SERMENTS INDISCRETS", que j'ai eu le plaisir d'applaudir deux fois en 2011 et 2012.

La cerise sur le gâteau de cette belle représentation, , c'est la mise en scène - et l'adaptation - du talentueux et très élégant Henri LAZARINI.

La distribution: Stéphane RUGRAFF, Nicolas KLAJN, IDRISS et Denis LAUSTRIAT.

Ainsi que: Sarah ARMENTO, Jean-Yves CALLAC, Jean-Marc EDRÔM, Kelvin LE DOZE et Adrien VERGNES.

Ils font tous partie de "L'Atelier de la Mare au Diable".

Les décors et costumes sont de Pierre GILLES, assisté de Anne-Marie LEFEVRE et de François GEORGES.

De très belles lumières de Xavier LAZARINI.

 

Tout cela nous assure une bien belle soirée de Théâtre !!!.

 

 

Jusqu'au 13 Janvier 2013

 

Du Mardi au Samedi à 19H30

Matinée le Dimanche à 15H00

 

VINGTIEME THEÂTRE

01 43 66 01 13

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 01:35

la-fabrique.jpg

LA FABRIQUE, c'est une usine à idées et à souvenirs, les percussions battent au rythme de la vie, de l'imaginaire de la sympathique troupe qui anime ce joyeux spectacle, qui enchante le public.

Une Standing Ovation, remercie, à la fin,  chacun des 11 artistes  aux talents multiples.

J'ai aussitôt reconnu Julie LAVERGNE, qui m'avait fait grande impression dans "TRANSPARENCE", je disais alors: "Une comédienne à suivre".

Elle est étonnante, et fort bien entourée: Wohan AZZAM, Etienne BELIN, Camille BERNON, (en alternance avec Tatiana SPIVAKOVA), Clément BRONDEL, Florent CHESNE, (en alternance avec Alexandre FAITROUNI), Marie-Alix COSTE DE BAGNEAUX, Kévin DARGAUD, Pauline DESHONS, (en alternance avec Laura TURCATTI), Hugo HORSIN, Morgane NAIRAUD. (Eva ZINK, remplace l'excellente Julie LAVERGNE).

C'est du burlesque à l'état pur. On passe de Jerry Lewis à Abba, on comprend toutes les langues parlées, et Dalida voisine avec Michaël Jackson.

LA FABRIQUE,  ne se raconte pas, c'est un spectacle "vivant", au sens le plus proche du terme.

Et bien marri sera celle ou celui, qui n'irait pas se laisser poétiser, par un spectacle avec autant de trouvailles et de talents réunis.

 

 

Jusqu'au 13 Janvier 2013

Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi à 21H30

Matinée   chaque   dimanche  à         17H30

 

 

VINGTIEME THEÂTRE

01 48 65 97 90

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 00:58

Rudy-HEBERTOT-web-210x315.png

Je ne pourrais jamais me lasser de rire, c'est le fondement de mon excellente santé.

Et ce soir, le plaisir - une fois de plus - de rire toutes les 10 secondes pendant 1H25.

Je n'avais pas vraiment fait attention à ce que j'allais voir, sans doute un One Man de plus? Que nenni !!! Ils sont cinq sur scène, et c'est diablement jubilatoire.

LES MALHEURS DE RUDY, (tête à claques attachante et totalement déconnectée de la vie réelle), sont l'oeuvre de Rudy Milstein, merveilleusement entouré de Guillaume CLERICE, Benjamin GAUTHIER, Jean GARDEIL et l'excellente Alexandra CHOURAQUI, totalement craquante... (arrivée juste à l'heure sur un scooter, avec un joli casque rose).

Les musiques sont de Dov Milstein.

Je me suis demandé où j'avais déjà vu tous ceux-là, et je me suis souvenu de l'un des sketchs du spectacle, qui m'avait fait rire à La Gaîté-Montparnasse, dans l'une des représentations de "L'Atelier Pierre Palmade".

Toutes les dates pour retrouver Rudy et sa bande magique sont affichées sur: www.kimaimemesuive.fr

 

Une soirée délicieuse.

 

 

21H30 - Théâtre du PETIT HEBERTOT

01 42 93 13 04

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 01:25

Jet-Lag.jpg

Un spectacle très original, que celui de Guillaume CLEMENCIN. Je ne suis pas surpris qu'il soit passé par les cours de Jacques Lecoq, et je m'étonne même qu'il n'ait pas fréquenté ceux de Perimony, il en a les mêmes bases.

Le Comédie des 3 Bornes est son écrin pour trois mois, et il faut aller le voir, vous ne serez pas déçus !

En 1H20, il vous emmène faire une partie du tour du monde, et ça en vaut la peine, en plus, il vous offre des bonbons, martyrise des saucisses, et vous raconte sa vie de telle façon, que je ne vois que Jean-Paul Belmondo

( à qui je vais parler de Guillaume, la prochaine fois que je le croise), ayant une gestuelle de la même veine.

L'écriture de ce spectacle est du comédien et de Yannick Choirat, qui en a assuré la mise en scène.

Le public était peu nombreux ce soir, mais il était sous le charme du comédien, qui ne s'est pas ménagé pour autant, et il avait raison de l'être.

Il y a quelques jours, j'ai fait une chronique sur LEGERES ET SANS FILTRE, que j'ai découvert il y a plus d'un an, dans cette même salle, avec aussi peu de spectateurs. La semaine dernière, il fallait rajouter des chaises, dans la nouvelle belle salle du Théâtre Le Temple, pour accueillir le public.

Je fais le pari, qu'il en sera de même pour Guillaume Clemencin, et que je reviendrais le voir très vite, dans une salle beaucoup plus grande.

Bravo, une fois de plus, au talent de toute l'équipe de la Comédie des 3 Bornes, elle va devenir légendaire à dénicher et promouvoir de tels talents.

 

 

Le dimanche et le lundi à 21H30

 

 

La Comédie des 3 Bornes

01 43 57 68 29

 

 


Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : SORTIES à PARIS par Robert BONNARDOT
  • SORTIES à PARIS par  Robert BONNARDOT
  • : Chronique de tous les spectacles vivants à Paris et banlieue.
  • Contact

Recherche

Liens