Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 00:05

FIN-DE-SERIE-Affiche.jpg

C'est du "Silent Theater", comme Mel Brooks avait tourné "Silent Movie"... ou presque. Une grande partie de visuel qui déclenche le rire, et deux ou trois mots prononcés.

 

Deux "vieux", en tous cas, on  nous propose de les considérer comme tels, et c'est vrai qu'ils ont des manies, leurs compilations respectives de médicaments et autres remèdes en dit long...

 

Ils ont un visiteur régulier aux casquettes multiples, médecin, agent des Pompes Funèbres, et même fournisseur de gadgets ergonomiques.

 

Ces deux là, ne sont pas sans rappeler l'atmosphère du film LE CHAT, où Jean GABIN et Simone Signoret s'affrontaient.

Il y a de la méchanceté et de la tendresse oubliée, qui revient parfois, sans pour autant les réunir.

La libido de l'une fait fuir l'autre, qui a tout oublié des étreintes passées.

 

A Jardin, dans un aquarium, un poisson fait des bulles et à Cour, un chat miaule et se gratte derrière l'oreille...

 

Les trois comédiens sont les auteurs de cette farce burlesque aux dialogues si discrets, mais les rappels de la salle doivent leur donner confiance.

 

Alan BOONE

Jean-Claude COTILLARD

et Zazie DELEM.

 

Les décors sont de Charlotte SMOOS,

Les costumes de Agathe LAEMMEL,

Lumière: Julien DUBUC.

Régie et Son: Franck COMBE.

Audio et Visuel: Guillaume COTILLARD.

 

 

 

Jusqu'au 13 octobre 2013

 

 

Du Mardi au Samedi à 21H30

Matinée le Dimanche à 17H00

 

 

 

VINGTIEME THEÂTRE

 

01 43 66 01 13

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 00:35

Affiche-Misanthrope-623x300.jpg

LE MISANTHROPE a été joué pour la première fois en Juin 1866, au Théâtre du Palais Royal.

L'histoire d'un atrabilaire amoureux, qui n'a rien pour plaire, il déteste son prochain et veut finir sa vie, loin de chacun, dans quelque désert.

 

Célimène est une joyeuse gourgandine, qui veut profiter de ses vingt ans. La réunion de ces deux là, ne peut que faire des etincelles.

 

Et cette histoire revient sur scène en 2013, à LA CIGALE.

 

Je n'ai pas aimé le triste décor, bien mal éclairé, et ce manque de lumière ne met pas en valeur les costumes de monsieur Jean-Jacques DELMOTTE, lesquels mériteraient "meilleure vitrine".

La mise en scène est de Michèle ANDRE, et il y a une belle troupe de comédiens.

J'en ai déjà applaudi deux d'entre eux, ailleurs:

Arnaud DENIS (Alceste), il était déjà excellent dans "Nuremberg, la fin de Goëring" au 20ème Théâtre et aussi dans "L'importance d'être sérieux", au Théâtre Montparnasse.

Hervé REY (Clitandre), dans "L'Illusionniste" de Sacha GUITRY, au Ranelagh.

J'ai découvert les autres ce soir:

Jonathan BIZET, Hugo BRUNSWICK, Catherine GRIFFONI, Jules HOUDANT, Laétitia LABURTHE-TOURA, Sébastien LEBINZ, Stéphane RONCHENSKI, Jean-Laurent SILVI, Elisabeth VENTURA.

 

Dans la salle, des adolescents et des amoureux du Théâtre du 3ème et  4ème âge, ils applaudissent avec plaisir.

 

 

 

 

LA CIGALE

01 48 65 97 90

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 01:33

Reservoir.jpg

Ce soir, n'ayant pas de pièce de théâtre à voir, je suis allé applaudir deux chanteurs dont s'occupent deux amis.

 

20H30 Théo PHAN au Don Camillo

22H00 David BACCI au Réservoir.

 

Pour David BACCI, c'est à l'initiative réunie de Grégoire COLARD et de l'artiste que je suis venu à ce nouveau rendez-vous d'interprètes inter-régions.

Après la Normandie, LE RESERVOIR proposait ce soir un concert PARIS-DIJON.

TINAYO et THOMAS & G'KEYS, pour la capitale de la Bourgogne et David BACCI pour Paris.

 

Ce globe-trotter de la chanson alterne voyages et concerts. Il était à son avantage à ce show d'un soir et nous a proposé des titres de diverses influences musicales, pour nous faire voyager;

 

Il a offert une partie de "sa" scène à une chanteuse du Cap Vert, le temps deux titres: Monica PEREIRA.

 

David a terminé sa prestation avec un très joli titre "Être à flot", son orchestre s'est impliqué dans un très beau final.

 

 

A bientôt David !!!

 

 

 

 

David BACCI

 

Contact: Grégoire COLARD

gregoire.colard@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 01:03

 

THEO.jpg

Photo Denis TRIBIHOU

Ce soir, jour de relâche au Théâtre, je suis allé applaudir deux chanteurs dont s'occupent deux amis:

20H30 Théo PHAN au Don Camillo

22H00 David BACCI au Réservoir.

 

 

Pour Théo PHAN, c'est à l'initiative réunie de Muriel BELKOFF et de l'artiste que je suis venu à ce Show-Case, dans cette salle fétiche, qui me rappelle tant Thierry Le Luron.

A l'image d'une compagnie aérienne, la salle était over-bookée, et certains ont dû rebrousser chemin, faute d'y trouver place.

 

Thierry BECCARO, par amitié a présenté la soirée et a désigné Olivier LEJEUNE comme parrain, comédien toujours à l'aise pour prodiguer de la gentillesse. Mon ami Paul LEDERMAN l'aime beaucoup.

 

Théo PHAN, s'est fait connaître du grand public comme chroniqueur de Michel DRUCKER dans l'émission au canapé rouge: "Vivement Dimanche".

Il est maintenant animateur de deux concepts sur la Chaîne 23 et comédien dans les épisodes des "Mystères de l'Amour" sur TMC, une production de mon camarade Jean-Luc AZOULAY.

 

Théo chante bien, il a une vraie présence scénique et un bon orchestre, avec un batteur qui ne se ménage pas.

 

Cette soirée, qui a donc fait le plein, en annonce une autre où l'artiste fera l'intégralité de son spectacle, le 13 octobre à 20H30 au... RESERVOIR.

 

J'ai hâte d'y retourner.

 

 

 

 

Théo PHAN

 

Contact: Muriel BELKOFF

06 50 97 92 10

 

showpublic75@gmail.com

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 00:30

A-FLANC-DE-COLLINE-Affiche.jpg

Encore une pièce qui me permet de rendre la monnaie à ceux qui me disent souvent: "Mais qu'est-ce que tu vas faire dans toutes ces petites salles?"

 

Cette comédie - très réussie - de Benoît MORET a été écrite par un garçon que j'ai découvert à "La Comédie des Trois Bornes", il a une écriture bien trempée, il a fait partie du vivier de talents qu'est le Cours de Jean Périmony - ( Constance Carrelet de la même école était d'ailleurs devant moi) -  Benoît, était de "Mission Florimont" le grand succès de Sébastien AZZOPARDI, ensuite dans les aventures de Palmade, et autres représentations.

 

Jamais Didier BRICE ne m'avait fait autant rire, et j'espère qu'il va se tourner définitivement, vers la Comédie, il avait ce soir des allures de Bernard Blier.

José PAUL, une vraie figure du Théâtre, plusieurs fois applaudi dans cette même salle, une vrai grand talent.

 

Je ne connaissais pas Caroline MAILLARD, bien agréable découverte..

 

Dès que l'on prend place, on analyse le décor que nous révèle le rideau resté ouvert, il est oeuvre de NITROSCENIOM.

La mise en scène est de Julien SIBRE, assisté de Isabelle BRANNENS.

 

Je ne veux rien dire de cette histoire, pour ne pas en dire trop, mais je sais déjà que le bouche à oreille va souffler:

 

"Allez vite voir ce spectacle!!!"

 

Pour résumer et ne pas dévoiler tant de surprises hilarantes, et  esquisser la raison de tants de rires: "Tel est pris qui croyait prendre".

 

Très belle soirée !!!

 

 

 

Du Mardi au Samedi à 21H00

Matinée   le  Samedi à 18H00

 

 

Théâtre TRISTAN-BERNARD

01 45 22 08 40

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 23:54

Zelda.jpg

La rentrée théâtrale (2013-2014) est bien partie.

 

"STAR IS BORN", elle a pour nom Sara GIRAUDEAU. En 2007, elle reçoit le Molière de la Révélation Féminine, en 2010, mise en scène par Michel FAGADAU, elle est la tendre "Colombe". On la retrouve en 2012 dans "L'Alouette".

Ce soir, elle est Zelda la femme libérée, libertine de Francis Scott Fitzgerald, et elle tient la pièce à elle seule, elle est prodigieuse.

Sa voix si particulière s'est étoffée et prend aujourd'hui des intonations pour exprimer chaque émotion.

 

Elle est bien entourée, Julien BOISSELIER, très crédible dans le rôle de l'extravagant F.Scott Fitzgerald.

Jean-Paul BORDES, est le jeune Hemingway, et je regrette sincèrement que son rôle soit si effacé, trop bref, ce grand comédien mérite mieux, beaucoup mieux !!!

 

Cette pièce qui fleure bon le succès est de Renaud MEYER, qui en a assuré la mise en scène.

Un trio, Le MANHATTAN JAZZ BAND, donne en direct l'ullustration musicale qui permet au couple Giraudeau-Boisselier de nous éblouir avec un Fox-Trott Charlestonisé d'enfer, à l'ouverture du rideau.

 

Ce groupe se compose de Xavier BORNENS à la Trompette, François FUCHS à la Contrebasse et Aidje TAFIAL aux Percussions.

 

Un spectacle à ne pas manquer !

 

 

 

 

Du mardi au samedi à 21H00

Matinée   le samedi à 15H00

 

 

Théâtre LA BRUYERE

01 48 74 76 99

www.theatrelabruyere.com

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 10:24

97598-fete-a-neu-neu-2013.jpg

La Fête à NEU NEU s'appelait ainsi depuis bien des lustres et se tenait à l'emplacement actuel du Palais des Congrès à la limite de paris et de Neuilly-sur-Seine, elle devient cette année La Fête au Bois.

 

Et, elle a débuté hier pour durer jusqu'au 13 octobre prochain.

 

Cette première soirée était au profit de l'association "2 Mains Rouges", qui commercialise des tee-shirts d'artistes pour financer des oeuvres caritatives.

 

Nombre de personnalités avaient répondu à l'appel, NICOLETTA, Anne BERNEX, Fiona GELIN, Gabrielle LAZURE, Laurent BAFFIE, Pascal SELLEM (applaudi récemment au Théâtre Daunou dans "Faites comme chez vous), le chanteur David BACCI, accompagné de Grégoire COLARD son producteur, Jean-Pierre PASQUALINI (Platine et Télé-Mélody), Guillaume BATS, et beaucoup d'autres...

 

Une soirée réussie pour le lancement d'une fête qui va plaire au petits comme aux grands.

 

 

ESPLANADE DE LA PORTE DE LA MUETTE 75116 PARIS

 

Métro: Rue de la Pompe ou Muette (10 minutes à pied dans les deux cas)

SNCF: Gare du Bd Flandrin (5 miunutes à pied)

Nombreux bus arrivent devant la fête.

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 23:05

E

313838_10150330677538337_675323336_8032226_74607054_n.jpg

En mars 2012, j'avais eu un vrai coup de coeur pour Vanessa KAYO, au Théâtre Le Ranelagh, dans le cadre du Festival "Rire avec Elles".

 

Dans ma chronique, j'écrivais: " Dans le rôle difficile du "Lever de torchon", une jeune femme dynamique qui se produit au Théâtre La Cible: Vanessa KAYO.

Son passage de 30 minutes est suffisamment "parlant" pour avoir envie d'aller voir son spectacle, dès que possible."

 

Ce soir, c'est chose faite.

BARNABE, Samuel LOZANO, Jéremy RICHET, sont crédités de leurs collaborations à ce One Woman Show, sur l'affiche de ce spectacle de "trentenaire" plein d'entrain.

 

LA CIBLE est un ancien Peep-Show, avec des fauteuils implantés comme dans un cirque, tout autour d'une piste, où se produit l'artiste.

 

Vanessa, une prof de Lettres repentie, qui a tout quitté pour devenir comédienne. Elle parle avec bel humour de sa maman, dans laquelle je retrouve la mère de mes enfants...

 

Vanessa KAYO revient sur scène, après une absence de quelques mois, et elle encore besoin de retrouver ses marques, et de peaufiner sa mise en scène.

Il faut venir l'applaudir, elle va beaucoup progresser, c'est une sensibilité qui a besoin d'un public, et je suis persuadé que l'on va entendre parler d'elle, de plus en plus.

Un ton, une écriture osée, une vraie personnalité.

 

 

 

 

Chaque Jeudi et Vendredi, jusqu'à la fin du mois d'Août 2013.

 

 

 

 

Théâtre LA CIBLE

09 81 39 30 25


Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 07:53

Chine.jpeg

La programmation de la période estivale de la Comédie Caumartin est tout à fait réjouissante.

A 20H00: GROSSE CHALEUR de Laurent Ruquier et à 21H30 QUAND LA CHINE TELEPHONERA... de Patricia LEVREY, avec une mise en scène efficace de Anthony MARTY, dans les deux cas.

Deux pièces remises au goût du jour et interprétées avec entrain par une troupe de comédiens talentueux.

Il y a une jeune femme exceptionnelle qui fait belle impression, elle remplace la pétulante Mathilde BOURBIN (applaudie dans GROSSE CHALEUR), et je n'ai pas son nom, ce que je regrette, car elle apporte beaucoup à la représentation. (Dernière minute: Cette jeune femme si convainquante dans son jeu est bien Mathlide BOURBIN, sa composition est si réussie, que je n'ai eu l'heur de la reconnaître).

Il faut saluer la performance de scène de Anthony MARTY, Arnaud CERMOLACCE,  Viginie MOLINA, et donc  Mathilde BOURBIN qui sont des deux affiches.

Badr IFFACH complète la distribution.

 

Deux pièces à venir voir pendant l'été, vous ne pourrez pas le regretter. Une belle occasion de rire !!!

 

 

 

Du mardi au samedi  à 21H30

Matinée le dimanche à 17H30

 

 

 

Théâtre LA COMEDIE CAUMARTIN

01 47 42 43 41

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 09:46

Manchot.jpeg

J'ai pour habitude de ne rien lire de la pièce avant d'aller la voir. Je me laisse "cueillir".

 

"LE MANCHOT", est une comédie réussie de Gaël MERCIER. Des apprentis comédiens qui se sont croisés dans un Cours de théâtre, se retrouvent après trois ans pour tenter une audition avec la traduction française d'une austère pièce russe, avec laquelle ils espèrent partir en tournée.

 

Non-dit et règlements de comptes vont troubler les répétitions. le sujet est original et c'est bien joué, la mise en scène est de Erick VAYN.

 

Plusieurs artistes sont en alternance, je n'ai donc pu découvrir Clémence MERCIER, Chloé SIMONEAU, Emilie GENAEDIG, François LEMIERE, Christophe SELLIER et aussi l'auteur qui fait partie de la distribution.

 

En revanche, la salle a beaucoup rit avec l'affiche du jour.

Salomé VELAYE, Leïla TABAÏ, Simon DUBOIS, "une gueule", Benjamin GILOT, "une voix", le dynamique Jonathan SEMO, qui a été un excellent Trissotin, il y a peu dans "les Femmes Savantes".

Une petite blonde a un jeu d'une extraordinaire justesse, tout est au cordeau, elle est époustouflante... Elle s'appelle Lou BORHINGER, fille et soeur de... On va entendre parler d'elle !!!

 

Un spectacle à découvrir, le public suit, plus que quelques dates, il faut y aller !

 

 

 

Jusqu'au 25 juillet 2013

Mardi et jeudi à 21H15

 

Durée 1H30

 

 

THEO THEÂTRE

01 45 54 00 16

 

www.theotheatre.com

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : SORTIES à PARIS par Robert BONNARDOT
  • SORTIES à PARIS par  Robert BONNARDOT
  • : Chronique de tous les spectacles vivants à Paris et banlieue.
  • Contact

Recherche

Liens