Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 11:45

DIVIN-BORDEL-72.jpg

Une comédie loufoque de Benjamin Bir, dans une mise en scène de Arthur Fenwick.

Benjamin Bir fait partie de la distribution. Je l'avais déjà vu dans "Les Emmerdes sonnent toujours deux fois" du sympathique Stéphane Martino, au Café d'Edgar.

Avec Jules Roukoz, qui joue un crétin de footballeur, comme on en voit trop souvent, ils se retrouvent, à leur réveil, chez Dieu, interprété par Romain Deroo. Et, il n'est pas vraiment tel que l'imaginaire le décrit depuis des siècles, je ne vous en dis pas plus.

Il y a, bien évidemment, un ange et il a les traits de Adélie Gintrand.

Cette comédienne a une véritable force comique et un jeu très subtil.

Une pièce qui ne se prend pas au sérieux et fait rire la salle du Funambule Montmartre, qui a souvent d'astucieuses programmations, tels que "L'Avare", revisité par Elise Hobbé, qui reprend le 18 novembre au Blancs-Manteaux.

Un Divin Bordel vous attend,

 

 

Du mercredi au samedi à 20H00

Matinée   le dimanche   à 16H00

 

 

Théâtre LE FUNAMBULE MONTMARTRE

01 42 23 88 83

Partager cet article
Repost0

commentaires