Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 01:12

Journees.jpeg

C'était une nouvelle de Marguerite DURAS, éditée en 1954. Jean-Louis BARRAULT, réussit à la convaincre d'en faire une pièce, qu'il met en scène en 1965.

 

"Des journées entières dans les arbres", c'est construit et limpide, avec un vrai dialogue très fort pour imposer une implacable confrontation de personnages.

 

"La Mère", est interprétée avec une totale finesse et un talent fou, par Fanny ARDANT. Je n'avais jamais eu l'heur de la voir au théâtre, elle est éblouissante.

Son personnage a des comptes à régler. Elle pense que la mort se rapproche, et veut donner une leçon à ce fils, "Jacques" (Nicolas DUVAUCHELLE - profond et violent), pour lequel elle semble animée d'un sentiment, pour le moins confus, et destructeur.

 

"Jacques", vit avec une écorchée vive, une rescapée provisoire de la vie, qui se pense idiote, mais a plus d'intelligence et d'humanité, que ceux qui la jugent, bien loin de considérer leurs propres faiblesses.

 

Cette jeune "Marcelle", est jouée avec une grande émotion, et parfaite justesse par Agathe BONITZER. Une comédienne au jeu fin, un vrai talent.

 

Jean-Baptiste LAFARGE, complète cette distribution, et le fait fort bien, un artiste à suivre.

 

Un spectacle en forme d'hommage à une écriture, que l'on ne retrouvera pas.

 

La mise en scène est de Thierry  KLIFA.

 

La musique est de Alex BEAUPIN. (Il serait inégal de ne pas penser aux auteurs et compositeurs de "Retiens La Nuit", "Capri, c'est fini", et les autres...)

 

Une soirée de théâtre, qui a du sens !!!

 

 

Du mardi au samedi  à 21H00

Matinée le dimanche à 15H00

 

 

 

Théâtre de LA GAÎTE MONTPARNASSE

01 43 22 16 18

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

commentaires