Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 12:22
Photos; Robert BONNARDOT

Photos; Robert BONNARDOT

Après l'AVEO, je suis resté chez CHEVROLET, car un Monospace avec des allures de baroudeur me faisait de l'œil.

Même s'il est fabriqué en Corée, il a le look des grandes prairies de l'Ouest et il ne passe pas inaperçu.

Un intérieur correct, pourtant les plastiques ne sont pas de la meilleure qualité, et curieux que dans un véhicule de ce segment, il n'y ait pas de connexion bluetooth ! C'est vraiment regrettable...

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants:  CHEVROLET ORLANDODans la Série: Souvenirs de mes volants:  CHEVROLET ORLANDO

Un sentiment de paisibilité, un Diesel discret à l'arrêt et en croisière, mais un peu bruyant au démarrage.

J'aurais aimé des sièges individuels à l'arrière, mais il faut baisser la totalité de la banquette pour obtenir un sol plat.

Ce qui m'a permis d'emporter un vélo sans avoir à le démonter.

2,0L  163 CV  TDI L2

Avec 4,65m, une voiture peu facile à garer en ville.

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants:  CHEVROLET ORLANDO

Sur la route c'est confort et silence. Mais je me sens bien seul dans cette auto destinée à  un usage familial au long cours, et comme ce n'est plus mon cas, je suis revenu à taille plus réduite.

 

 

Robert BONNARDOT

8 Juin 2020

 

Dans la Série: Souvenirs de mes volants:  CHEVROLET ORLANDO
Dans la Série: Souvenirs de mes volants:  CHEVROLET ORLANDO

Partager cet article

Repost0

commentaires