Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 22:57
ABC D'AIRS la nouvelle création d'Anne BAQUET

Dans tous les Théâtres Parisiens, j'ai repéré "ma" place. Même si je suis prévu dans les premiers rangs, je m'arrange avec les ouvreuses qui me connaissent pour être au fond.

Alors ce soir, je suis allé directement où j'aime être au Théâtre Rouge du Lucernaire. Une place à l'écart de tout le monde, caché par un gros pilier à ma droite.

Hélas, sans le savoir, j'ai occupé le lieu secret où Anne BAQUET et la talentueuse pianiste Claude COLLET, prennent place avant d'entrer en scène. Je n'ai pas osé trop leur parler, ne voulant pas troubler les concentrations de chacune. J'ai tout de même hasardé que c'était archi-plein et Claude Collet m'a dit qu'il en est ainsi depuis le début des représentations.

Et je n'en doute pas. Anne Baquet, j'ai eu le plaisir de l'applaudir au Théâtre de Ménilmontant, et aussi au Ranelagh, la salle de mon enfance.

En 2016, j'ai vu "Cette nuit, c'est mon jour".

En 2017, "Soprano en Liberté".

C'est toujours un régal.

Anne BAQUET, comme son papa Maurice, que j'ai croisé plusieurs fois sur des plateaux de télévision, a tous les talents. Une Soprano qui sait faire rire.

Il y a aussi Amandine DEHANT à la Contrebasse et Anne REGNIER, (Hautbois et Cor Anglais).

Un spectacle articulé au fil des 26 lettres de l'alphabet, avec plein d'agréables surprises.

La Mise en Scène est de Gérard RAUBER, du beau travail. Il signe aussi la Lumière.

Comme je l'ai toujours dit et écrit d'un spectacle avec Anne BAQUET, c'est une réussite !!!

Alors, ne boudez surtout pas votre plaisir, mais ne perdez pas de temps, pas évident de trouver des places...

 

Durée: 1H20

Jusqu'au 17 Juin 2018

Du Mardi au Samedi  à 19H00

Matinée le Dimanche à 16H00

(Relâches les 3 et 6 Juin)

 

THEÂTRE LE LUCERNAIRE

01 42 22 66 87

 

Robert BONNARDOT

ABC D'AIRS la nouvelle création d'Anne BAQUET
ABC D'AIRS la nouvelle création d'Anne BAQUET
ABC D'AIRS la nouvelle création d'Anne BAQUET

Partager cet article

Repost0

commentaires