Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 23:09
MILEVA EINSTEIN au Théâtre de la Reine Blanche

Habitué à applaudir Arnaud CERMOLACCE dans nombre de comédies, je me suis demandé ce qu'il faisait là?

La pièce prend rapidement un ton parodique, et rien n'est crédible!

Dans les premiers rangs, j'entendais des rires?

L'idylle supposée  entre l'épouse de Albert Einstein et l'espion du Vatican, est une farce absolue.

La ribaude qui se fait prendre sur le sol de son salon à côté d'un cadavre, frise le ridicule.

Si l'auteur et metteur en Scène pensait faire sérieux, c'est raté.

Si l'idée est de nous emmener dans une farce, ce n'est pas tout à fait réussi.

Heureusement, cela ne dure que 1H05, je m'interroge sur l'intérêt de cette pièce, qui n'a pas vocation à être historique et tourne en ridicule, tous les personnages.

Un spectacle inclassable de Angelo CORDA, qui signe la Mise en Scène.

Marc-Henri LAMANDE, je l'avais adoré dans OCCUPE TOI d'AMELIE auThéâtre 14 et dans LE PERE GORIOT à l'Artistic Théâtre.

Je ne connaissais pas Aude KERIVEL ni Ambjörn ELDER.

Quant à Arnaud CERMOLACCE, il me tarde à le revoir dans ce qu'il sait le mieux faire, nous amuser !

 

Jusqu'au 31 décembre 2016

 

Mardi, Jeudi, Samedi à 19H00

 

THEÂTRE DE LA REINE BLANCHE

01 40 05 06 96

 

Robert BONNARDOT

 

 

 

 

MILEVA EINSTEIN au Théâtre de la Reine Blanche

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert BONNARDOT
commenter cet article

commentaires